la poesie que j'aime

Publié le 8 Mars 2014

On va fusiller un homme dont les bras sont liés.. Quatre soldats sont là pour tirer. Ce sont quatre soldats muets, ils sont ligotés, comme l'homme ligoté qu'ils s'apprêtent à tuer. - Peux-tu t'échapper ? - Je ne peux pas courir ! - Ca y est, ils vont...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 1 Mars 2014

Les vents du peuple me portent les vents du peuple me traînent me déchirent le cœur et me dessèchent la gorge. Face au châtiment les bœufs abaissent le front, impuissants et calmes : les lions redressent la tête et enfoncent de plus belle leurs griffes...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 23 Février 2014

image papamanila 1 Beau monde des masures De la mine et des champs 2 Visages bons au feu visages bons au froid Aux refus de la nuit aux injures aux coups 3 Visages bons à tout Voici le vide qui vous fixe Votre mort va servir d'exemple 4 La mort coeur...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 23 Février 2014

21 février 1944 ……cela fait 70 ans ! 22 hommes de 19 à 46 ans sont fusillés par les nazis au Mont Valérien. Olga Bancic, la seule femme du groupe sera décapitée à la hache à Stuttgart. Les FTP-MOI de la région parisienne groupe dirigé par Missak Manouchian,...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises, #La poésie que j'aime, #Devoir de mémoire

Repost0

Publié le 21 Février 2014

Image Nazim Hikmet, Abidine Dino, Guzin Dino et Munnever Andaç Il est l’un des pionniers de la peinture moderne turc. Un artiste à la renommée internationale, exposé dans de nombreux pays. Il était aussi un artiste au grand cœur et aux idées humanistes....

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture, #La poésie que j'aime, #Devoir de mémoire

Repost0

Publié le 17 Janvier 2014

image Le cheval est tombé du poème. Les Galiléennes étaient trempées de papillons et de rosée, qui dansaient sur les marguerites des prés. Les deux absents : toi et moi, moi et toi, les deux absents. Deux blancs époux de mouettes conversent de nuit sur...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 11 Janvier 2014

Rouge rose le soleil nouveau monte très haut dans le ciel, Ondule ondoie la mer dans le lointain, chariot bleu dans ses chenaux, Ondule ondoie le vent sur le sein de la mer jusque dans l’intérieur des terres, Le grand souffle régulier soufflant ouest...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 13 Novembre 2013

Cinquième lettre à Taranta-Babu …. Songe, Taranta-Babu, le cœur la tête et le bras de l’homme fouillant le tréfonds de la terre ont créé de tels dieux d’acier aux yeux de feu qu’ils peuvent d’un coup de poing vaincre la glèbe noire. L’arbre qui donne...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 7 Octobre 2013

El niño mudo El niño busca su voz. (La tenía el rey de los grillos). En una gota de agua buscaba su voz el niño. No la quiero para hablar; me haré con ella un anillo que llevará mi silencio en su dedo pequeñito. (La voz cautiva, a lo lejos, se ponía un...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chili, #La poésie que j'aime, #La poésie en chanson

Repost0

Publié le 7 Septembre 2013

Sortez , promeneurs, les mains de vos poches ! Empoignez bombes, poignards ou pavés, et si par hasard vous êtes nés manchots, venez quand même et foncez front baissé ! Venez les affamés, les suants, les dociles, encrassés dans vos puciers puants ! Arrivez...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0