la poesie que j'aime

Publié le 5 Octobre 2015

Mineurs, soyez en alerte ! Montez du cœur de vos mines A la lumière d’Espagne, Les Asturies sont en Grève. Les Asturies…terre fière Toujours fidèle à elle-même. Jamais tyran n’aura mis Sous son joug cette terre. Ils ont voulu avec le plomb Enterrer sa...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Devoir de mémoire, #Espagne

Repost0

Publié le 22 Septembre 2015

BERCEUSE L’oignon est du givre Enfermé et pauvre Rosé de tes jours Givre de mes nuits. Faim et oignon, Givre noir et rosé Ronds . Dans le berceau de la faim Mon petit garçon s’alitait Il tétait le sang d'un oignon Ton sang, celui de ta mère Est fait de...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Espagne, #Devoir de mémoire

Repost0

Publié le 21 Septembre 2015

Ibrahim Balaban est un peintre turc contemporain de Nazim Hikmet et que celui-ci appréciait particulièrement Dans ce poème il décrit en détail un tableau de ce peintre s'identifiant au montreur d'images, racontant ce qu'il a sous les yeux. Voilà, contemple...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 20 Septembre 2015

A la liberté je dis : nous sommes derrière la clôture du temps derrière les barbelés de ces barbares A toi comme à moi-même pour la guerre-devinette je vais déchiffrer les années mortes et dédoubler le parcours pour ne pas m'évader Aux compagnons de l'exil...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 19 Septembre 2015

Ce ne sont pas mains de géants Ce ne sont pas mains de génies Qui ont forgé nos chaînes ni le crime Ce sont des mains habituées à elles-mêmes Vides d'amour du monde Le commun des mortels ne les a pas serrées Elles sont devenues aveugles étrangères A tout...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 18 Septembre 2015

J'ai songé un jour au départ. Un chardonneret se posa dans sa main et s'endormit Il suffisait que je cajole le pampre d'une vigne à la hâte Et elle savait que ma coupe était pleine Que je me couche tôt Et elle voyait mon rêve, et prolongeait sa nuit pour...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 17 Septembre 2015

Nous interrogeons le grand marin accoudé au bastingage Au sujet de la pierre vaste et sèche Qui élève son souci de cyprès au-dessus de la mer. Ithaque est son nom. Nous aimerions savoir Où vécu l'astucieux, où il fit Brûler le flanc gras des vaches, où...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Migrants

Repost0

Publié le 3 Septembre 2015

Et nous avons abandonné notre enfance au papillon, lorsque nous avons laissé Un peu d'huile sur les marches Mais nous avons oublié de saluer notre menthe Oublié de saluer furtivement notre lendemain après nous L'encre du midi était blanche, n'était Le...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 19 Août 2015

Federico Garcia Lorca, assassiné par la junte franquiste le 19 août 1936. LOS QUATRO MULEROS De los quatro muleros, de los quatro muleros, De los quatro muleros, mamita mia, Que van al rio, que van al rio El de la mula torda, el de la mula torda, El de...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Devoir de mémoire, #La poésie en chanson

Repost0

Publié le 18 Août 2015

Peut-on écrire l’histoire en poèmes ? C’est ce qu’a tenté René Vautier, à la demande du Musée de la Résistance nationale, avec l’aide de grands poètes (Aragon, Eluard, Desnos), mais aussi en s’appuyant sur des poèmes écrits dans les prisons...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Devoir de mémoire

Repost0