Pourquoi Chomsky ne fait-il pas confiance à internet?

Publié le 19 Juillet 2013

Pourquoi Chomsky ne fait-il pas confiance à internet?

Traduit par Maurice Lecomte

10 juillet 2013
http://www.cubadebate.cu/opinion/2013/07/10/por-que-chomsky-desconfia-de-internet/


Le télégraphe et les bibliothèques publiques ont eu un impact beaucoup plus important dans les communications et l'accès à l'information qu’Internet.

C’est ce qu’a dit Noam Chomsky à la BBC depuis l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT, pour son sigle en anglais), l'endroit même où, en 1962, John Carl Robnett Licklider a conçu pour la première fois l'idée d'un réseau informatique mondial.

Militant politique et critique acerbe du pouvoir, Chomsky estime que les révélations de l’ex-analyste du renseignement Edward Snowden concernant l'espionnage aux Etats-Unis sont la preuve que les gouvernements peuvent établir des partenariats avec de grandes entreprises pour utiliser le réseau contre les citoyens.

Il considère également que l’extension de Google est "orwellien et ridicule" et que l'Internet peut isoler et radicaliser les gens.

Le savant qui a révolutionné la linguistique et écrit plus d'une centaine de livres reconnaît que le réseau peut être utile et il l'utilise tout le temps, mais depuis son bureau à Cambridge aux États-Unis, il démystifie son impact et s'interro
ge sur ses conséquences.

Internet vs télégraphe


"Internet est un changement, mais il y a eu des changements plus importants quand vous regardez de manière critique le dernier siècle et demi".

"La transition entre la communication que permettait la navigation à la voile et le télégraphe a été beaucoup plus grande que celle générée par la différence entre le courrier traditionnel et l’Internet".

"Il ya 150 ans si tu envoyais une lettre en Angleterre, la réponse pouvait prendre environ deux mois, parce qu’elle devait voyager en bateau, et peut-être même n’atteindrait-elle jamais sa destination."

"Quand le télégraphe est apparu, la communication est devenue pratiquement instantanée, et maintenant nous avons Internet qui est seulement un peu plus rapide."


Internet vs bibliothèques


"Il y a un siècle, lorsque les bibliothèques publiques ont été installés dans la plupart des villes américaines, la disponibilité de l'information et le développement de la richesse culturelle ont amplement été plus importantes que celles générées par l'Internet."

"Maintenant, tu n’as pas à traverser la rue pour aller à la bibliothèque, tu peux accéder à une information de ton salon, mais l'information était déjà là, de l’autre côté de la rue".

"La différence entre l'Internet et une bibliothèque est plus petite que la différence entre l'absence de bibliothèque et une bibliothèque ... Dans la bibliothèque, tu peux en outre espérer que le matériel aura une certaine valeur parce qu'il aura subi un processus d'évaluation."

"L'Internet est une somme de pensées aléatoires et il est difficile de faire la distinction entre ce que quelqu'un a pensé tandis qu’il traversait la rue et ce qu’un autre a étudié en profondeur."


Plus unis ou plus séparés?


"Marcher en téléphonant est une forme d’obstination à rester en contact avec d’autres, mais est-ce un pas en avant ou un pas en arrière?"

"Je pense que c'est probablement un recul, car l’acte sépare des gens en construisant des relations superficielles."

"Au lieu de parler aux gens en face à face, de les connaître au travers de l'interaction, il y a une sorte de caractère occasionnel dans le développement de cette culture."

"Je connais des adolescents qui croient avoir des centaines d'amis, alors qu'en réalité ils sont très isolés."

"Quand ils écrivent dans Facebook qu’ils ont un test demain, quelqu'un va leur répondre « J'espère que tu feras bien » et ils conçoivent cela comme que l'amitié."

"Je n'ai pas encore vu d'études, mais je pense que la nouvelle technologie isole les gens dans un degré important, qu’elle les sépare les uns des autres".


Plus ou moins ouvert d'esprit?


"Internet offre un accès instantané à toutes sortes d'idées, d'opinions, de perspectives, d'informations. Est-ce que cela a élargi nos perspectives ou les a rendues plus étroites? "

"Je pense qu’il y a des deux. Pour certains, il les a élargies. Si tu sais ce que tu cherches et que tu a un sens raisonnable de la façon de procéder, l'Internet peut élargir tes perspectives."

"Mais si tu t’approches de l’Internet de manière désinformée, l'effet peut être inverse."

"La plupart des gens utilisent Internet pour se divertir, s'amuser. Mais concernant la minorité qui l’utilise pour obtenir des informations, ce que tu peux voir c’est que ces gens localisent très rapidement leurs sites préférés et les visitent parce qu'ils renforcent leurs propres idées".

"Alors, tu deviens accro à ces sites qui te confortent dans ce que tu penses et tu te sépare encore plus des autres points de vue."

"Cela a un effet d’auto-renforcement, le site devient plus extrémiste, et plus tu deviens extrémiste, plus tu te sépares des autres."


Sans secrets


"Uniquement à des fins commerciales, Google, Amazon et les autres recueillent d'énormes quantités d'informations auprès des personnes, des informations que je pense ils ne devraient pas avoir."

"Ils suivent à la trace tes habitudes, tes achats, ton comportement, ce que tu fais et ils tentent de te contrôler en t’orientant dans certaines directions déterminées."

"Et je pense qu'ils le font à des niveaux qui dépassent ce que le gouvernement fait. Ainsi, le gouvernement leur demande de l'aide ".

"Les plus jeunes, souvent ne voient aucun problème à cela. Ils vivent dans une société et une culture exhibitionniste, où tu mets tout sur Facebook, où tu veux que tout le monde sache tout sur toi. Donc, le gouvernement saura également tout sur toi".


Une technologie neutre?


"Lorsque les moyens de faire quelque chose sont disponibles et faciles d'accès, ils sont tentants et les gens, en particulier les plus jeunes, ont tendance à les utiliser."

"L'Internet est une technologie qui est disponible, il y a beaucoup de pression pour son utilisation, tout le monde veut dire « je, ceci ; je, cela ». Il y a une composante d’auto-évaluation."

"Mais il y a aussi des tonnes de publicité ... Internet est lui-même commercialisé comme un moyen de communiquer entre nous et de nous connecter, et jusqu’à un certain niveau, c'est vrai: je peux communiquer avec des amis authentiques dans les différentes parties du monde, en Inde, au Moyen-Orient, au Chili, n'importe où."

"Et je peux interagir avec eux d'une manière qui serait très difficile par la poste".

"Mais d’un autre côté, l'Internet a aussi l'effet inverse. C'est comme toute technologie: elle est fondamentalement neutre, vous pouvez l'utiliser selon des formes constructives ou bien nuisibles. Les formes constructives sont réelles, mais très peu nombreuses".

(De BBC Nouvelles du Monde)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonjour Caro

Chomsky a vraiment l'art de l'analyse ... cet homme est salutaire !

Bises
Serge
C
Bonjour Serge,

C'est toujours bien de lire les analyses des penseurs comme lui, ça nous conforte un peu dans nos idées. Et j'ai la chance de recevoir des articles traduits tout prêts sur un plateau (Merci à Maurice Lecomte au passage)
Bises

caro