Ardelaine, une SCOP à la fibre écologique et solidaire

Publié le 11 Janvier 2012

 

 

top-masque.png

 

 

ARDELAINE

 

 

Le respect de l´environnement tout au long de la filière

 


Les éleveurs signent une charte de qualité garantissant l´absence de traitement toxique sur les toisons. La laine est  lavée avec du savon biodégradable. Les eaux usées sont retraitées dans une station d´épuration agréée. Tout au long de la fabrication, la laine ne subit aucun traitement chimique (anti-feutrage, anti-mite, carbonisage...).
Les couettes et les oreillers sont enveloppés de tissu de coton égyptien, issu de l´agriculture bio-dynamique.
Dans toutes ses activités, Ardelaine veille à préserver au mieux l´environnement.

 


 

L’économie sociale et solidaire, moteur du développement local en territoire

 


Ardelaine en tant que Société Coopérative de Production, est une structure de l’économie sociale et solidaire.
Elle se définit comme une entreprise de développement local. Son objectif est de créer des activités pour le territoire autour de la valorisation d´une ressource locale : la laine.

 

Une organisation interne basée sur la coopération

 


L´équipe d´Ardelaine travaille dans une dynamique coopérative qui associe co-responsabilité et confiance mutuelle, pour mener au mieux l´oeuvre commune. La pratique de la polyvalence, la formation interne et la transparence sur la gestion de l´entreprise permettent à chacun de développer une vision d´ensemble et de se sentir partie prenante de l’entreprise.



Des prix justes pour une économie solidaire et équitable


Ardelaine pratique des prix de vente qui lui permettent d´acheter la laine aux éleveurs à un prix supérieur à celui du marché, de donner la priorité à l´emploi sur l´automatisation, de financer la protection de l´environnement (station d´épuration performante) et de développer une économie locale.
L´échelle de salaires* est de 1,2. Si l´entreprise fait des bénéfices, ceux-ci sont répartis ainsi :
-  45% mis en réserve, pour la sécurité et la pérennité de l’entreprise,
-  45% distribués aux salariés (participation),
-  10% attribués aux associés (dividendes).
* écart entre les salaires minimum et maximum
au sein de l´entreprise

 

La transmission des savoir-faire aux générations futures



Les délocalisations massives dans le domaine textile et la déstructuration du travail de la laine en France laissent penser que de nombreux savoir-faire vont disparaître. A travers son musée vivant, Ardelaine transmet l´histoire et l´évolution des métiers de la laine du néolithique à nos jours.
Dans un autre domaine, Ardelaine participe aussi à des formations visant à la transmission de la culture coopérative en partenariat avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire  réseau REPAS et Ecole de la Coopération.

moutons-21.gif
SOURCE : Famille des bois

Rédigé par caroleone

Publié dans #Autogestion

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Bonjour Caro,


Encore une fois, tu t'es levée de bonne heure 


Nous ne doutons pas que toi et ton mari apprécierez cette découverte faite de belles et bonnes choses ...  


De bons moments en perspective !


Bises 
C


Bonjour mes amis,


C'est certain que nous apprécierons, le cadre à l'air magnifique, ça sent l'air pur et si en plus on peut "tripoter" de douces choses confectionnées avec la laine non traitée, cela ne pourra
qu'être agréable.


Peut-être que nous pourrons trouver des petits "paletots" en moumoute pour papy, il est un peu déplumé en ce moment, d'après ce qu'il dit !!


 


A plus  tard


 


bises


 


caro