Oier Gomez, prisonnier politique Basque, en danger de mort !

Publié le 21 Avril 2017

Nous relayons ici un appel à soutien du collectif IPEH Antifaxista (Pays Basque) concernant le prisonnier Basque Oier Gomez, que l’État français garde enfermé malgré un état de santé très critique.

Notre collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 se porte solidaire et exige la libération d'Oier Gomez ainsi que de tous les prisonnier.e.s Basques !

Oier Gomez est un ancien militant d’ETA âgé de 34 ans et originaire de Vitoria-Gasteiz (Alava).

Il a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle suite à un échange de coups de feu avec des gendarmes en 2011. Oier est atteint d’un cancer osseux vertébral de type sarcome d’Ewing à un stade avancé, diagnostiqué récemment. Le pronostic vital est engagé et un médecin oncologue juge que sa survie ne dépassera pas les 6 mois.
En 2013, il avait déjà subi des soins pour un cancer du sang. Il est désormais hospitalisé depuis janvier dans une unité sécurisée de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il doit faire face à des radiothérapies vertébrales et une chimiothérapie intraveineuse. Ces proches ne bénéficient que d’une seule visite de 2h par semaine et après chacune de ces visites Oier subit une fouille intégrale.
Dans sa chambre sa famille ainsi que son avocat sont constamment surveillés par un fonctionnaire de police. Son état de santé est incompatible avec la détention comme le souligne l’attestation médicale des hôpitaux de Paris. Sa demande de suspension de peine sera examinée le 19 avril. Nous demandons sa libération immédiate ainsi que celle des 13 autres prisonnier.e.s politiques basques gravement malades, il est temps d’en finir avec ces mesures d’exceptions dont ces prisonnier.e.s sont victimes.

Rédigé par caroleone

Publié dans #prisonniers politiques, #Euskal Herria

Repost 0
Commenter cet article