Fidel, el pueblo está aquí - Fidel, le peuple est ici

Publié le 1 Décembre 2016

Fidel, el pueblo está aquí - Fidel, le peuple est ici

Fidel, le peuple est ici
Le peuple cubain
Le peuple anti-impérialiste du monde
En larmes
Calme et humble
Le peuple est ici et dit :
Gracias Fidel.

Fidel, el pueblo está aquí
El pueblo cubano
El pueblo antiimperialista del mundo
En lágrimas
Tranquilo y humilde
El pueblo está aquí y dice:
Gracias Fidel.

Nul besoin des autres
Nul besoin de leur reconnaissance
De leur face d'hypocrisie
De leurs figures pathétiques
Le peuple et seul le peuple
Reconnaîtra les siens
Reconnaîtra le sien.

Ils ont tout dit
Déjà
Le bien le mal le pire le doux
Un torrent de fiel
Un torrent de larmes
C'est ainsi que les grands hommes
Font parler d'eux.

Toi, Fidel tu savais tout cela
Tu avançais, debout
Tu avançais Hacia adelante
Sur le chemin tracé de la sierra
Dessinant de petits pas populaires sur le vert crocodile
De la révolution.

Toi, Fidel
Grand penseur
Fin analyste
Le monde était ta cour de récréation
Le monde te donnait à penser
Pour mieux faire.

Tu savais mieux faire
Tu savais fédérer
Lever une foule
Accrocher des lueurs dans les yeux
Saisir les mains tendues
Embrasser les petits enfants aux sourires de fleurs des îles
Tu savais écrire une page de vie à nulle autre semblable
Dans ceci
Qu'elle a permis d'écrire l'histoire d'un continent d'espoir.

Le peuple sait reconnaître les siens
Fidel
Tu fais partie de sa vie
Son histoire
C'est toi qui l'a écrite
Il n'oubliera jamais, le peuple
Les luttes, les chemins débroussaillés à la machette
Les sanglantes heures de la dictature
Pour lui la dictature porte un nom un seul : batista
Il n'oubliera pas le peuple
L'embargo américain
Qui perdure et dure :
Fidel est mort
L'embargo lui survit
Aucun grand média ne le dit
Le peuple lui le sait.

Fidel, le peuple est ici
Le peuple cubain
Le peuple anti-impérialiste du monde
En larmes
Calme et humble
Le peuple est ici et dit :
Gracias Fidel.

Fidel, el pueblo está aquí
El pueblo cubano
El pueblo antiimperialista del mundo
En lágrimas
Tranquilo y humilde
El pueblo está aquí y dice:
Gracias Fidel.

Carole Radureau (01/12/2016)

Fidel, el pueblo está aquí - Fidel, le peuple est ici

Je cultive une rose blanche
En juin comme en janvier
Pour l'ami sincère
Qui me tend franchement la main

Et pour la personne qui déchire
Le coeur qui me fournit la vie,
Je ne cultive ni agaces ni épines :
Je cultive une rose blanche.


José Marti

Fidel, el pueblo está aquí - Fidel, le peuple est ici

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Devoir de mémoire

Repost 0
Commenter cet article

fanfanchatblanc 01/12/2016 13:59

Rien à ajouter à ce magnifique hommage.
Bisous Caro
Ps. Une surprise dans ma tanière

caroleone 01/12/2016 18:41

Je suis super contente pour toi Fanfan, moi, je ne peux pas concevoir la vie sans chat. Même si je trimbale plein de chagrins avec eux, ils sont ma vie. Tout le temps collés à mes basques, de vrai petites sécotines comme m’appelait aussi mon oncle, je ne sais pourquoi d'ailleurs !!
En attendant que j'ai fait le deuil de Fidel, les chats m'accompagnent eux aussi , fidèles et ils chantent ou du moins ils accompagnent les chansons cubaines : si les chats pouvaient parler !!
Besos