Chansons reprises : Un son para Portinari

Publié le 25 Juin 2017

Candido Portinari- Guerre et paix

 

Candido Portinari est un des plus grands peintres brésiliens qui a réalisé plus de 5000 oeuvres allant des petites esquisses à de vastes peintures murales.

C'est l'un des peintres les plus importants du courant néo-réalisme.

Ses oeuvres Guerre et paix sont très célèbres, conservées au siège des Nations Unies, elles ont été inaugurées en 1957 sans la présence de l'artiste car en raison de ses sympathies communistes les américains l'ont censuré.

Le texte de cette chanson est un poème du grand poète cubain Nicolás Guillén mis en musique par Horacio Salinas du groupe chilien Inti Illimani.

Le son (se dit sone), dont Nicolás Guillén est souvent le porte-parole dans ses poèmes est un genre musical cubain basé sur un rythme à 4 temps.

Pour Cándido Portinari
le miel et le rhum,
et une guitare de sucre
et une chanson,
et un coeur.
Pour Cándido Portinari
Buenos Aires et un bandonéon.

Ay, cette nuit on peut, on peut,
ay, cette nuit on peut, on peut,
on peut chanter un son.

Il rêve et fulgure.
Un homme de main dure,
fait de sang et de peinture,
il crie dans le tissu.
Il rêve et fulgure,
son sang de main dure,
il rêve et fulgure,
comme taillé dans une chandelle;
il rêve et fulgure,
comme une étoile dans la hauteur,
il rêve et fulgure,
comme une étincelle qu'il fait sauter...
il rêve et fulgure.

Ainsi avec sa main dure,
fait de sang et de peinture,
sur le tissu,
il rêve et fulgure,
un homme de main dure.
Portinari empêche de dormir
et la poitrine brisée le soigne.

Ay, cette nuit on peut, on peut,
ay, cette nuit on peut, on peut,
on peut chanter un son!

Pour Cándido Portinari
le miel et le rhum,
et une guitare de sucre
et une chanson,
et un coeur.
Pour Cándido Portinari
Buenos Aires et un bandonéon.

****

Un son para Portinari


Para Cándido Portinari
la miel y el ron,
y una guitarra de azúcar
y una canción,
y un corazón.
Para Cándido Portinari
Buenos Aires y un bandoneón.

Ay, esta noche se puede, se puede,
ay, esta noche se puede, se puede,
se puede cantar un son.

Sueña y fulgura.
Un hombre de mano dura,
hecho de sangre y pintura,
grita en la tela.
Sueña y fulgura,
su sangre de mano dura,
sueña y fulgura,
como tallado en candela;
sueña y fulgura,
como una estrella en la altura,
sueña y fulgura,
como una chispa que vuela...
sueña y fulgura.

Así con su mano dura,
hecho de sangre y pintura,
sobre la tela,
sueña y fulgura,
un hombre de mano dura.
Portinari lo desvela
y el roto pecho le cura.

Ay, esta noche se puede, se puede,
ay, esta noche se puede, se puede,
se puede cantar un son!

Para Cándido Portinari
la miel y el ron,
y una guitarra de azúcar
y una canción,
y un corazón.
Para Cándido Portinari
Buenos Aires y un bandoneón.


Nicolás Guillén - Horacio Salinas traduction carolita

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises, #Arts et culture, #peinture, #La poésie que j'aime

Repost 0
Commenter cet article