Les émigrés migrants

Publié le 8 Septembre 2015

Autrefois on parlait d’immigrés ou de réfugiés. Tout cela est fini. On ne connait plus que des migrants. Les premiers se fixaient ici. Un migrant, par définition, est en voyage. Il ressemble à ces oiseaux migrateurs qui nous passent sur la tête deux fois par an et se contentent de faire étape chez nous. Ils sont donc moins dangereux. Il y a quand même 56 % des Français qui n’en veulent pas. On les comprend car cela ne les concerne pas. Ils n’y sont pour rien.

Si les Syriens quittent par milliers leur pays, ce n’est pas la faute de la France. Si elle arme DAECH c’est pour les libérer de la dictature de Bachar. Si les Libyens fuient par milliers, la France n’y est pour rien. Ses avions n’ont intervenu que pour les libérer de Khadafi. C’est bien grâce à la France que ces deux pays jouissent aujourd’hui de la démocratie.

La suite sur enbata :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Migrants

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :