Patronat. Des manifs pour embaucher ? (De Marc Jammet)

Publié le 3 Décembre 2014

C’est nouveau, le patronat est dans la rue.

Sa revendication ? Il ne veut plus être « cadenassé » … parce qu’on l’empêche rait d’embaucher.

Diantre ! Mais si c’est vrai, il faut changer cela alors. Et surtout l’écouter …

Et que propose-t-il ?

D’abord que la pénibilité ne soit plus en prise en compte et que l’Impôt sur les Grandes Fortunes soit supprimé (proposition de Pierre Gattaz, président du MEDEF).

Ca ferait de l’embauche tout ça ? La suppression de la notion de la pénibilité qui ferait baisser les salaires et les retraites?

Quant à la suppression de l’Impôt sur les Grandes Fortunes, le problème c’est que celui-ci ne s’est jamais appliqué aux entreprises mais aux fortunes des particuliers (comme son nom l’indique). En clair, le MEDEF a déjà obtenu une masse d’allègements de cotisations sr les entreprises, du coup les actionnaires s’enrichissent et il demande donc moins d’impôt pour eux.

Et si « l’appétit venant en mangeant », ceux qui profitent du travail des autres ne cherchaient rien d’autre qu’un peu plus de profit ? Quitte à faire grève une journée après avoir fustigé tous ces salariés qui prenaient les usagers en otage quand ils se défendaient?

Mais au fait j’y pense … ils ont fait grève une journée et toutes les entreprises ont continué à tourner comme si de rien n’était.

De là à penser qu’on pourrait se passer des patrons … il n’y a qu’un pas. Que je franchis allègrement.

Rédigé par caroleone

Publié dans #cocos, #La voix des camarades

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :