Leaders indigènes : Sheila Juruna

Publié le 26 Novembre 2013

Leaders indigènes : Sheila Juruna
Leader du peuple juruna ou yudja (Brésil)
Opposante à BELO MONTE

Elle est indigène, une trentaine d’années et on la considère comme une guerrière.

J'aime voir ses jeunes femmes représenter les peuples auprès des leaders indigènes traditionnels.

Elles sont force, charme, élégance et esprit guerrier hérité des ancêtres et porteuses de la vie qui germe au plus profond des êtres liés à la Pachamama.

Elle est un symbole de résistance contre la construction du barrage de Belo Monte aux côtés des caciques kayapos, Raoni et son neveu Megaron Txukarramae que l’on connait mieux.

Sheila vient de l’ethnie des yudja plus connue sous le nom de juruna, d’un petit village à côté de Boa Vista dans le Para où résident encore quelques yudja en dehors de ceux qui vivent sur le parc indigène du Xingu.

Son peuple a failli être éteint suite aux premiers contacts avec leurs lots de maladies et de violence.

Les peuples indigènes du haut Xingu ont tous en partie été déplacés sous couvert de campagnes de pacification pour arriver à les concentrer sur une réserve et ainsi mieux les contrôler.

Sheila est déterminée, elle parcourt le monde pour porter le cri des peuples contre cette catastrophe humaine que représente le barrage (et les autres qui suivront forcément) pour les populations riveraines car les affluents du Xingu qui leur fournisse leur moyen de subsistance seront asséchés mais aussi, les peuples seront déplacés. Avec encore des déplacements, toute leur culture s’effondre avec leur mode de vie entièrement lié au milieu naturel représenté par leur territoire.

Leaders indigènes : Sheila Juruna

Comme le dit Sheila, les peuples ont déjà assez subi de la colonisation, les déplacements ils connaissent et leur parole porte loin car en plus de dénoncer ce qui les attend, eux en tant qu’ethnie, ils dénoncent ce qui attend la planète et nous autres qui en vivons par la destruction de cet écosystème mais qui aussi, en subirons les conséquences. Ou nos descendants.

Leaders indigènes : Sheila Juruna

Sheila a fait des études de géographie à l’université fédérale du Para.

Elle lutte contre le projet de barrage de Belo monte depuis 1989.

Elle travaille en tant que militante et leader indigène pour assurer la santé, l’éducation, la culture, la délimitation des terres, pour le respect des nations autochtones.

Elle est membre du COAIB : coordination des organisations autochtones de l’Amazonie brésilienne.

Un instrument de lutte et de représentation des peuples autochtones de l’Amazonie brésilienne pour leurs droits fondamentaux qui réunit environ 160 ethnies différentes, représentant l’occupation de 110 millions d’hectares de terre amazonienne.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Sur tous les continents, la femme est l'avenir de l'homme. Merci.
C
Bonjour Roger,

Oui c'est bien vrai.....c'est pour ça que tu vas en avoir d'autres par la suite car je vais mettre les femmes leaders avant les hommes, voilà !!
Amitiés

caro