Chansons reprises - L'armée rouge est la plus forte

Publié le 31 Mars 2019

Le titre en russe est    Белая армия, чёрный барон ce qui peut être traduit par Armées blanches, baron noir. Le titre est devenu L'armée rouge est la plus forte adaptant en français ce chant de l'Armée rouge daté de la guerre civile russe.

Le chant est composé par Samuel Pokrass, les paroles sont du poète Pavel Gorinstein connu sous le nom de plume de Pavek Grigoriev.

Le terme "blanc" fait référence à la nature des troupes de l'armée tsariste (le blanc étant la couleur traditionnelle de la royauté) en opposition au "rouge" de l'armée rouge et symbolisant la couleur du socialisme. Le "noir" du baron noir correspond à Piotr Nikolaïevitch Wrangel, le général qui était à la tête des armées blanches dans le sud en 1920.

Ci-dessous la version des Choeurs de l'armée rouge et les paroles en français et en russe.

L'armée rouge est la plus forte

L’Armée Blanche et le Baron Noir
Préparent le trône du Tsar pour nous à nouveau,
Mais de la taïga aux mers britanniques,
L’Armée Rouge est la plus forte.

Alors laissez les Rouges
Agripper avec pouvoir
Leurs baïonnettes de leurs mains calleuses
Et chacun de nous avons
Irrépressiblement
À mener l’ultime bataille mortelle.

Armée Rouge, en avant, marche !
Le RevVoenSoviet* appelle à la guerre,
Car de la taïga aux mers britanniques,
L’Armée Rouge est la plus forte !

Nous alimentons un incendie mondial.
Nous abattons les églises et les prisons,
Car de la taïga aux mers britanniques,
L’Armée Rouge est la plus forte !

****
Белая армия, чёрный барон
Снова готовят нам царский трон,
Но от тайги до британских морей
Красная Армия всех сильней.

Так пусть же Красная
Сжимает властно
Свой штык мозолистой рукой,
И все должны мы
Неудержимо
Идти в последний смертный бой!

Красная Армия,марш вперёд!
Реввоенсовет нас в бой зовёт.
Ведь от тайги до британских морей
Красная Армия всех сильней!

Мы раздуваем пожар мировой,
Церкви и тюрьмы сравняем с землёй.
Ведь от тайги до британских морей
Красная Армия всех сильней!


*RevVoenSoviet est l'abréviation pour Conseil (Soviet) militaire révolutionnaire de la République pour Революцио́нный вое́нный сове́т республики abrégé lui-même Реввоенсовет

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Arm%C3%A9e_rouge_est_la_plus_forte

Une des autres adaptations de cette chanson est cette version écrite en 1927 par Fritz Brügel (poète et essayiste viennois), qui fut chantée en Autriche pendant la guerre civile en février 1934, contre le régime de Dollfuß :  Wir sind die Arbeiter von Wien » (« Nous sommes les ouvriers de Vienne ») ou Wir sind das Bauvolk der kommenden Welt » (« Nous sommes le peuple qui construit le monde qui vient »)

Ci-dessous une version de la chanson et les paroles originales et traduites partiellement en français

Nous sommes le peuple du monde à venir,
nous sommes le semeur, la graine et le champ.
Nous sommes les moissonneurs de la moisson à venir,
nous sommes l'avenir et nous sommes l'acte.

Alors vole, flambe, drapeau rouge,
devant nous.
Nous sommes les futurs combattants.
Nous sommes les ouvriers de Vienne.

Seigneur des usines, seigneurs du monde
votre règne sera enfin fait.
Nous, l’armée qui crée l’avenir,
fait sauter les chaînes.

Alors lève-toi en flammes, drapeau rouge ...

Comme le mensonge nous révolte aussi
l’esprit se lève sur tout.
Donjons et Fer brisent leur pouvoir alors que
nous nous préparons pour la bataille finale.

*****

Alors lève-toi en flammes, drapeau rouge ...
Wir sind das Bauvolk der kommenden Welt,
Wir sind der Sämann, die Saat und das Feld.
Wir sind die Schnitter der kommenden Mahd,
Wir sind die Zukunft und wir sind die Tat.

So flieg', du flammende, du rote Fahne,
Voran dem Wege, den wir ziehn.
Wir sind der Zukunft getreue Kämpfer.
Wir sind die Arbeiter von Wien.

Herrn der Fabriken, ihr Herren der Welt,
Endlich wird eure Herrschaft gefällt.
Wir, die Armee, die die Zukunft erschafft,
Sprengen der Fesseln engende Haft.

So flieg' du flammende, du rote Fahne ...

Wie auch die Lüge uns schmähend umkreist,
Alles besiegend erhebt sich der Geist.
Kerker und Eisen zerbricht seine Macht,
Wenn wir uns rüsten zur letzten Schlacht.

So flieg' du flammende, du rote Fahne ...

http://www.dasrotewien.at/seite/fritz-bruegel

Mais à mes yeux (et mon oreille) la version la plus belle est cette adaptation du groupe corse I Chjami Aghjalesi portant le nom de Borgu, sous la forme d'un chant relatant la bataille de Borgo (8 au 10 octobre 1768) qui fut une victoire des armées de Pascal Paoli, pendant la guerre d'indépendance corse.

Ci-dessous les paroles en corse et une traduction  en français que j'ai trouvée dans les commentaires.

Borgu

Un generale fù mandatu quì
In Bastia pè tumbà è ferì
Stu conte scemu chì vulia fà
Dumà lu populu di Pasquà.
Ripigliu :

Mà 'ssi guerrieri,
Arditi è fieri
Sò di a sterpa di Sampieru
Di Sambucucciu, corsu sinceru
Luttonu contr' à u strangeru

E quellu ghjornu
Compi u sugiornu
In Cirnu è in quelli c***orni
Chì funu avvinti è arrivinti
Scacciati di l'isula vinti
Ripigliu

St'armata feroce da serve i maiò
A l'omu tranquillu a guerra arricò
Li pasturelli a pobbenu parà
Sopra à la Bastia per a libertÀ.
Ripigliu

In quellu Borgu a storia chì fù
Scritta in u sangue torna dinù
Per rammintà ciò chì fù è serà
Ci tocca à cantà, ci tocca à cantà.

Borgu

Un général fut envoyé à Bastia
Pour tuer et blesser
Que voulait faire ce conte fou ?
Soumettre le peuple de Pasquà ...

Mais ces guerriers,
Debout et fiers,
Sont la descendance de Sampieru,
De Sambucucciu, corse sincère,
Ils luttaient contre l'étranger.

En ce jour
Fini leur séjour,
Dans les parages
Ils furent défaits, et encore battus.
Et expulsés de l’île, vaincus.

Cette armée féroce servante des puissants
A l'homme en paix, apporta la guerre
Les bergers voulaient l’amener
Vers Bastia pour la liberté.

Ici à Borgu, l'histoire qui fut
Écrite dans le sang revient de nouveau
Pour remémorer ce qui était et ce qui sera
Nous devons chanter, nous devons chanter.

http://www.sunemu.net/fr/artistes/i_chjami_aghjalesi/sventulera/borgu

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour,
En regardant le documentaire "À nous la vie" sur le front populaire, j'ai entendu dans un extrait des gens chanter une version de ce chant avec des paroles en français. Cependant je n'arrive pas à trouver cette version. Si quelqu'un pourrait m'aider ce serait top!
Merci d'avance
C
J'ai regardé en suivant plusieurs sources différentes mais je n'ai rien trouvé. J'avais déjà fait cette recherche pour cet article. Bon courage à vous.