la poesie que j'aime

Publié le 23 Décembre 2011

Autoportrait Obscur D’une jeune nation de racines d’herbe (racines qui nient la rage d’Amérique) je viens vers vous, frères du Nord. Chargé de cris de désespoir et de foi, je viens vers vous, frères du Nord, je viens d’où viennent les « homo sapiens »....

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime, #Au cœur du CHE

Repost0

Publié le 17 Novembre 2011

Nous dormirons ensemble Que ce soit dimanche ou lundi Soir ou matin minuit midi Dans l’enfer ou le paradis Les amours aux amours ressemblent C’était hier que je t’ai dit Nous dormirons ensemble C’était hier et c’est demain Je n’ai plus que toi de chemin...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 29 Octobre 2011

LE COCHON, LA CHEVRE ET LE MOUTON Une Chèvre, un Mouton, avec un Cochon gras, Montés sur même char s’en allaient à la foire : Leur divertissement ne les y portait pas ; On s’en allait les vendre, à ce que dit l’histoire : Le Charton (1) n’avait pas dessein...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 13 Septembre 2011

" ....les anarchos ne sont rien de plus que des avertisseurs !" Une belle petite prose poétique avant de s'endormir, y a qu'ça d'vrai et puis, le langage vert, populo, on ne l'entend plus guère de nos jours, ça manque Dès qu'on dit un mot un peu plus...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 10 Septembre 2011

Nous dormirons ensemble Que ce soit dimanche ou lundi Soir ou matin minuit midi Dans l’enfer ou le paradis Les amours aux amours ressemblent C’était hier que je t’ai dit Nous dormirons ensembles C’était hier et c’est demain Je n’ai plus que toi de chemin...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 3 Août 2011

Une jolie prose qui va vous changer de Neruda.....ce texte me va pile comme un gant ( ou plutôt un bonnet )! Caroleone J'HABITE MA TETE J’habite ma tête, ça va, les mains tirent les ficelles, mais quand je marche, il y a toujours un pied qui dépasse,...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 10 Juin 2011

JE CHANTE POUR PASSER LE TEMPS Je chante pour passer le temps Petit qu’il me reste de vivre Comme on dessine sur le givre Comme on se fait le coeur content A lancer cailloux sur l’étang Je chante pour passer le temps J’ai vévu le jour des merveilles Vous...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 21 Mars 2011

ODE A SALVADOR DALI Federico Garcia Lorca Une rose dans le haut jardin que tu désires. Une roue dans la pure syntaxe de l’acier. Elle est nue la montagne de brume impressionnistes. Les gris en sont à leurs dernières balustrades. Dans leurs blancs studios,...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 24 Février 2011

NOUS, LES COMMUNISTES Communistes nous sommes parce que, les pieds solidement plantés dans l'aujourd'hui, nous sondons du futur la nuit opaque et sommons le présent de vivre. Communistes nous sommes parce que, nous écoutons la classe qui murmure et des...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 16 Février 2011

LOUIS ARAGON Ecrit à Javerlhac, village proche de Nontron en Dordogne, au mois de juillet 1940, ce poème parut les 21 et 28 septembre suivants dans le figaro.... En 1968, dans ses entretiens avec Dominique Arban, Aragon a expliqué cette surprenante double...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0