la poesie que j'aime

Publié le 13 Octobre 2012

Dois-je, moi, papillon voletant,égaré Dans une chambre de vie humaine Laisser les fenêtres sévères L’écriture de ma poussière, ma signature de prisonnier Sur les vitres austères du sort ? Si triste si gris Est le papier peint d’une vie humaine ! Le «...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 5 Octobre 2012

ARGUMENT 1938 L'homme fuit l'asphyxie. L'homme dont l'appétit hors de l'imagination se calfeutre sans finir de s'approvisionner, se délivrera par les mains, rivières soudainement grossies. L'homme qui s'épointe dans la prémonition, qui déboise son silence...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 20 Septembre 2012

Peter Cornélius Photographe, 1913 /1970 Voir sa biographie sur son site ICI Couleurs de Paris, c’est le titre. Couleur du temps, c’est la couleur de cet album et si l’oiseau bleu n’apparaît pas figurativement, il est là tout de même, il est là tout le...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 1 Septembre 2012

Quatrains 10 à 18 10 P uisque la durée d'un jour n'est que de deux délais, empresse-toi, bois du vin, du vin limpide; tu ne retrouveras plus ton existence écoulée, et, puisque le monde entraîne tout à une ruine complète, imite-le, et, toi aussi, sois...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 26 Août 2012

lien image Auteur: Paul Éluard (1895-1952) Artiste: Fernand Léger (1881-1955) Édition: Paris, Seghers, 1953 Éluard et Léger se sont rencontrés après la Seconde Guerre mondiale. Plus encore que leur engagement politique – ils étaient tous les deux membres...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 20 Août 2012

Une jolie découverte que je souhaitais partager avec vous. Amitiés de caroleone Etranges étrangers Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel hommes des pays loin cobayes des colonies doux petits musiciens soleils adolescents de la porte d'Italie Boumians...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 17 Août 2012

Cueilleurs de pommes Vent du Sud, Brun, ardent, Ton souffle sur ma chair Apporte un semis De brillants Regards et le parfum Des orangers. Tu fais rougir la lune Et sangloter Les peupliers captifs, mais tu arrives Trop tard. J’ai déjà enroulé la nuit de...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 28 Juillet 2012

Poème dédicace à Serge-Hobo Tatiana Struchkova Je vis les voleurs de l'Ignorance piller les trésors de la Connaissance, tandis que les sentinelles de la Lumière sombraient dans le sommeil profond de l'Inaction. Et je vis deux amants, mais la femme était...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 23 Juillet 2012

L’effort humain n’est pas ce beau jeune homme souriant debout sur sa jambe de plâtre ou de pierre et donnant grâce aux puérils artifices du statuaire l’imbécile illusion de la joie de la danse et de la jubilation évoquant avec l’autre jambe en l’air la...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0

Publié le 20 Juillet 2012

Un poème que je dédie à Serge-Hobo mon blues- poète préféré . Caroleone J’ai (Tengo) Quand je me vois et je me pince moi, Jean Sans Rien encore hier et aujourd’hui Jean Avec Tout, aujourd’hui avec tout, je regarde en arrière, je contemple, je me vois,...

Lire la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0