J'écris pour passer le temps

Publié le 6 Mai 2013

J'écris pour passer le temps

J’écris pour passer le temps

Un temps qui s’écoule pourtant

Si vite qu’un sablier ne le retient

Si vite que sa substance est d’un rien

J’écris pour passer le temps

Que je n’ai plus en ce moment

Le temps de lire le temps d’apprendre

De tout savoir et de comprendre

J’écris pour passer le reste de ma vie

A combler chaque jour qui s’enfuit

En molleton de coton pour compenser

Les injustices si souvent observées

J’écris pour passer le reste de ma vie

Goutte à goutte, sang pour sang ravi

Remplir les trous des avarices

Pallier les manques si complices

J’écris pour passer le temps

Qui court après le moment présent

Qui court après l’amour enfui

Il est parti tel un voleur, une pie

J’écris pour passer le temps

Retenir les liens qui serrent tant

Que la vie fait un signe de la main

Tant que l’écrit signe le lendemain

J’écris pour toi, pour vous, pour nous

Les mots me manquent, les atouts

La muse parfois absente m’abuse

Elle me dit parfois que je m’amuse

A écrire pour passer un temps

Qui appartient déjà au firmament

Un temps où les cerises étaient rouges

Où les gens voulaient que ça bouge

Je m’amuse à écrire pour tuer le temps

Pour lui dire stop . Je vais maintenant

Ecrire au ralenti, que chacun me suive

Les mots simples sont ceux qui ravivent

La joie de vivre, le goût d’aimer

Le goût de s’amuser car sans pitié

Le temps volé, perdu en rides est dévolu

Les mains qui n’ont pas été serrées, perdues

Les bras de chaleur, l’amitié envolée, aux nues

Jamais ne reviendront, jamais plus

Je veux que vous viviez sans crainte

Qu’après l’effort finissent les contraintes

Que la bonne humeur allume les ardeurs

Qu'un feu de joie brille de sa chaleur

Que la joie fuse dans les rires de cristal

Que les corps se serrent en étreintes de bal

Je veux que le temps qui passe et que j’écris

Vous rapproche si près que l’harmonie

En arc en ciel écrira les plus belles pages

De vos vies si riches, de vos jolis partages.

Carole Radureau (05/05/2013)

! Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Un petit poème sans prétention pour accompagner la chanson

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article