Goutte de miel

Publié le 5 Juillet 2013

Goutte de miel

Gemme ton petit côté

non minéral

tourné vers le végétal.

Tu sembles ferme, décidé

et déterminé,

pourtant ton cœur

paraît si tendre

que pour le peu

l’on s’attend à voir s’écouler

le miel ambré

s’exprimant de ta substance.

La croyance populaire

t’attribue la jeunesse éternelle,

alors au cou des belles

tu crânes et tu brilles,

couleur caramel,

le sucre t’ennoblit,

glisse sous la dent rebelle,

couleur miel de châtaignier

tu glisses, voluptueux

sur les veines affleurant

d’un contact précieux.

C’est à Simojovel au Chiapas

que tu dors dans ton berceau

au sein d’une grotte millénaire.

Dans le musée de l’ambre,

une indienne et ses enfants

figés dans un instant- tendresse

envoient un message

d’amour liquide et liquoreux

à la terre qui parle par leurs yeux,

adressent un vœu de paix

gravé dans le minéral ombrage,

vêtu de son feuillage de bronze

qui traversa les ères,

désignent en quelques traits

les coupables égarements

poussant les êtres simples

à la misère du monde.

Miel, de ton cœur d’ambre pur,

caresse pour nous les têtes

des enfants miséreux,

enveloppe de ta chaleur/douceur

les corps perclus de souffrance,

illumine les âmes pures

de ton éclat de pollen

entouré d’un chaud rayon d’espoir.

Carole Radureau (04/07/2013)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Femme indigène accompagnée de ses enfants, ambre taillé à la main taillé dans une seule pièce d’ambre, Musée de l\'Ambre de Chiapas

Femme indigène accompagnée de ses enfants, ambre taillé à la main taillé dans une seule pièce d’ambre, Musée de l\'Ambre de Chiapas

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Roger Colombier 05/07/2013 11:17

un chaud rayon d'espoir, voilà qui ravigote en ce temps triste et laid.
amitiés.

caroleone 05/07/2013 12:30

Bonjour Roger,

Oui, on a besoin de douceur et d'espoir et la poésie nous y invite de toutes ses forces vives.
Je vais essayer d'extraire des pierres des gouttes de sentiments et d'humanisme, je suis pas mal inspirée c'est vrai mais ces poèmes ne sont pas si simples à écrire. Ça me fait du bien de me fouler un peu.

Amitiés

caro