Goutte de chlorophylle

Publié le 23 Septembre 2013

Goutte de chlorophylle
....fragment d'une petite chambre de bonne......

Les nervures,

chemins de sève,

vers des lointains

de verdure,

impriment dans la main

des parchemins,

parmi la géographie foliaire.

Petites nervures,

diseuses de bonne aventure,

je me souviens

de ce que vous me dites

un certain matin :

Goutte de chlorophylle

Dans le velours duveteux

De la molène au blanc bouillon

Poupées et poupons

Fermaient leurs petits yeux

Goutte de chlorophylle

Sur la brillante cellophane

D’une rhubarbe épanouie

Les marionnettes de la vie

Tremblaient d’une ombre diaphane

Goutte de chlorophylle

De grosses veines apparentes

Une robe à la jupe évasée

La fraîcheur d’un éventail rêvé

Faisait de l’ombre aux impatientes

Goutte de chlorophylle

Le caoutchouc du bergenia

Hôte souhaitant la bienvenue

Magique héritier du temps dévolu

Crissait de son voluptueux aura

Goutte de chlorophylle

De petites feuilles très découpées

Velues plus que de raison

Parfum de poivre et de passion

Géranium rosat aux senteurs épicées

Goutte de chlorophylle

La piquante et méchante ortie

N’aime pas que l’on s’y frotte

Sur les cuisses la colère emporte

Les enfants un peu trop hardis

Goutte de chlorophylle

On ne sait par quel bout le prendre

Il est épines sur toute sa feuille

Son nom l’excuse et son orgueil

Du houx-hérisson : rien de tendre

Goutte de chlorophylle

Des herbiers, j’en ai remplis

Toutes ces plantes jalonnant mon cœur

De leurs séduisantes et ardentes verdeurs

Je pris le meilleur : et m’en servis.

Carole Radureau (22/09/2013)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article