Cueille la vie

Publié le 9 Juillet 2013

Cueille la vie

Une nouvelle aube se lève sur l’Humanité

Ambiance de paix, de sucre et de langueur

Permanence de la pierre qui jamais ne bouge

Vent caressant les pétales orangés

Calme et sérénité sur un ciel gris sans soucis

Un nouveau jour se lève dans une perle de rosée

L’eau d’une vie régénérée goutte à goutte

Sur les vertes feuilles parfumées de chlorophylle

Coule dans la tempérance d’une sagesse gardée

Le brin d’herbe incline sa tête, timide

Il regarde au sol la petite vie qui grouille

Saluant les fourmis laborieuses

Il attend que le vent dissémine ses propos

Que l’herbe soit verte à nouveau

Cueille la vie dans la feuille en berceau

Dans ta main, laisse glisser la goutte translucide

En elle, l’avenir dessine son chemin

Ne la renverse pas, fragile comme le destin

Elle peut se briser d’un rien

Cueille la vie dans le souffle éolien

Laisse-le caresser tes cheveux libérés

Ne le perturbe pas car le vent tel le parchemin

Peut dissoudre le présent dans l’au-delà humain

Cueille la vie dans les yeux de la fleur

Imprègne ta pensée de son regard lumineux

Si tu sais y lire le dessin, tu y comprendras

Le monde de demain.

Cueille la vie
Carole Radureau (11/06/2013)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Merci à Sandrine pour cette vidéo (49 minutes), la suite dans de prochains numéros

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Brigitte 10/07/2013 19:42

Carole, Carole tu écris tellement qu'il est difficile de te suivre ...
Mais qu'il est bon d'apprécier et de cueillir la vie .
Merci pour tes mots
Bises

caroleone 10/07/2013 20:06

Bonsoir Brigitte,

Je m'en rends compte maintenant que tu le dis : je suis en pleine hyperactivité et pourtant je suis crevée, c'est pas très bon. C'est de la compensation échappatoire.
Quand ça m'arrive , je ne sais pas trop comment freiner, c'est comme un volcan qui n'en finit plus de couler sa lave.
C'est vrai que ça doit décourager mes lecteurs de me suivre......
Je suis admirative des blogs qui savent n'éditer qu'un article par jour . Mais tu vois, je cours après le temps comme si j'étais limitée alors pour moi un seul article c'est pratiquement impossible.
En parlant de cueillir, je suis en plein dans les framboises en ce moment, je fais des gelées de fruits rouges avec des amélanches en complément, je n'y mets pas de paraffine car ils la mangent de suite.
Bises et merci de t'accrocher fidèlement

caro