Vente du muguet du 1er Mai : chez nos camarades de la côte d'azur

Publié le 1 Mai 2011

DSC08891 

 

 

 

 

 

 

Ca doit être sympa de vendre le muguet et de manifester dans le golfe de St Trop......je vous envie camarades et vous souhaite bonne vente!

 

Caroleone

 

 

Comme tous les ans nous serons présents à Cogolin  jusqu’à 10h30 en haut du Bd  De Lattre de Tassigny pour vendre le muguet. Nous vous y attendons.

 

Vous pouvez aussi passer vos commandes au 04 94 54 04 79 ou 06 16 16 61 81

 

Le gain de 14 sièges au niveau national pour le Front de Gauche aux élections cantonales est encourageant et la mobilisation doit se poursuivre.

 

L’UL CGT du Golfe organise une manifestation à 10h30 Rond point De Kock à Cogolin, nous serons présents.

Section du Golfe du Parti Communiste

 

 

 

http://pcf.st-tropez.over-blog.com/article-vente-du-muguet-du-1er-mai-72749842.html

 

 

 

 Bonjour Jean-marie,

 

Je te souhaite également bonne vente et beaucoup de soleil pour ce premier mai des luttes.

 

Caroleone

 

 

 

 

 

Muguet-des-communistes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Les militants et élus communistes de Cuers auront le plaisir de vous rencontrer à l'occasion de la vente traditionnelle du muguet du premier mai. Ceux qui viennent tôt pourront ensuite aller manifester à Touloun ou à Brignoles.

 

Comme chaque année,

La Cellule

Jacques DUCLOS

du PCF de Cuers

 

vous propose son traditionnel

 

Muguet du 1er Mai

 

 

 

 

Disponible au Siège : Rue Benjamin FLOTTE

                                                      

Dimanche 1er Mai au matin

 

 

 

 

http://pcfcuers.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #La voix des camarades

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Puisses-tu dire vrai papy!!
bises
caroleone


P

Bonne fête à tous les travailleurs de France et du monde entier.
Le capitalisme est à la fête tous les jours de l'année sauf pour cette unique journée !
Qu'ils en profitent, ça ne durera pas éternellement...


Bises fraternelles,
Le Papy