UN CHERCHEUR REFUSE LA VACCINATION!

Publié le 19 Octobre 2009

En tant que chercheur,
je ne me vaccinerai pas
contre H1N1


      En tant que chercheur, en tant que membre de plusieurs sociétés savantes et de collectifs de chercheurs, je ne me vaccinerai pas contre H1NI . C'est un choix réfléchis et éclairé par la masse d'information que j'ai pu consulter depuis le début avril de cette année. Mais j'ai trop vu le battage médiatique en cours.       

     Je vois les grosses ficelles de l'industrie et du gouvernement qui veut remplir les poches de certains labo. Je rappelle qu'un frère du président travaille pour des firmes et il y a tellement de conflits d'interets dans cette injonction thérapeutique stupide qu'il vaut mieux donner sa dose vaccinale aux autres.


      Des groupes pharma disent qu'ils produisent massivement ce vaccin  et ces adjuvants chaque année. Je rappelle que ce qui se prépare est une  vaccination  de masse. Qu'habituellement on vaccine les vieux, les malades et les fragiles. Aussi les effets indésirables potentiels ne sont pas trop remarqués. Face à cette gripette   , le point important est de constater que le vaccin à venir ne servira à rien dans le cas d'une mutation du virus.

      Ce que j'ai constaté c'est que les morts sont venues à la suite de surinfections bactériennes dans des pays peu préparés ou dans des pays touchés massivement par une forme de laxisme médical (Pays d'Obama).


      Enfin, je rappele que 50% du corps médical français refuse la vaccination et qu'on voit le meme mouvement s'amplifier dans les Etats de New York...

      En tant que chercheur, en tant que citoyen, je ne me vaccinerai pas contre H1N1, ou grippe  porcine, grippe mexicaine ou grippette.


Yannick Comenge, Chercheur en biologie.


Phd in microbiology

Master en Virologie Fondamentale (Cours Institut Pasteur   - ¨Paris VI)

Postdoctorant INSERM  - Autophagies  - Spates , Sat - U75X


Ps: un chercheur est chercheur toute sa vie. Il a un devoir d'ingérence lorsque la politique  dessert le progrès et l'homme.

Du blog de jacques lacaze

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #PolitiqueS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

On ne sait pas ce que cela cache mais les français ne s'y trompent pas et se doutent bien qu'il y a anguille sous roche...ils se méfient et tant mieux !!


C

Cette grippette bénéficie d'une publicité hors norme. Qu'est-ce que cela cache, c'est là la question.