« Pour la libération des Cinq et contre le terrorisme »

Publié le 2 Décembre 2009

PLAN D’ACTION ELABORÉ PENDANT LE COLLOQUE

« Pour la libération des Cinq et contre le terrorisme »

Holguín Novembre 2009

21 novembre 2009

 

Ce 5e Colloque est tout particulièrement important. Il intervient après le refus de la Cour suprême des Etats-Unis d’accepter la révision de l’affaire, au mois de juin dernier, les nouvelles sentences pour Antonio le 13 octobre qui ont abouti à une injuste condamnation de 21 ans et 10 mois de prison, la prochaine « resentence » de Fernando et  Ramón, prévue le 8 décembre, le maintien des condamnations injustes de René et Gerardo - dont le cas  est le plus difficile – et le refus d’accorder des visas jusqu’à ce jour à Adriana et Olga. 

 

Cette affaire a toujours été politique, et jamais autant qu’aujourd’hui nous n’avons eu besoin de faire connaître l’ampleur de la dénonciation internationale et de la solidarité auprès de l’administration d’Obama qui a le pouvoir juridique et constitutionnel de mettre fin à cette injustice.

 

Tous les efforts réalisés dans cette bataille pour la libération des Cinq ont pour but d’avoir une influence aux Etats-Unis où les grands médias continuent d’ignorer l’affaire. Le travail des plus de 300 comités dans plus de 100 pays a commencé à donner « ses petits fruits ». Le Ministère public étasunien lui-même l’a reconnu lors de la « resentence » de Tony : « Il y a  un grand bruit  autour de cette affaire  sur le plan international; il est nécessaire d’améliorer l’image de la justice des Etats-Unis. »

 

Voici quelques pistes de travail à mettre en œuvre  et les principales propositions issues des travaux du Colloque

 

  1. Elargir les espaces d’information et d’action

 

-          Informer sur l’affaire des Cinq et appeler à la solidarité tous les mouvements sociaux. Elargir le champ politique, notamment solliciter les gouvernements, les parlements, les organisations religieuses, les personnalités, les organisations juridiques, les organismes des droits de l’Homme, les syndicats, les étudiants.

-          Inciter les militants pour la libération des Cinq à participer au Forum social aux Etats-Unis en 2010.

-          Continuer à dénoncer plus que jamais la politique de deux poids deux mesures du gouvernement des Etats-Unis qui maintient en prison Cinq innocents et libère des terroristes notoires, tels Luis Posada Carriles et Orlando Bosch Avila.

 

 

  1. Actions auprès des parlementaires

 

-          Associer la demande des parlementaires de chaque pays aux congressistes des Etats-Unis.

-          Inciter les militants pour la libération des Cinq à rendre visite aux congressistes des Etats-Unis et à la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

-          Inciter les parlementaires de chaque pays à rendre visite aux Cinq dans leur prison.

 

  1. Actions auprès des syndicats

 

-          Parvenir à associer les actions organisées par les syndicats aient un impact sur les syndicats homologues aux Etats-Unis.

-          Participer aux manifestations internationales du 1er mai pour faire connaître le cas des Cinq

 

4. Elargir l’usage des nouvelles technologies de la communication

 

-          Utiliser Internet (youtube, dailymotion…) pour placer des videos de personnalités ou autres qui puissent avoir un impact aux Etats-Unis.

-          Améliorer nos sites web, nos bulletins et messages, utiliser des outils comme Facebook, les blogs, Twitter…

-          Parvenir à une plus grande présence dans les grands médias, notamment la publication d’une autre page dans un journal à grand tirage aux Etats-Unis.

-          Faire connaître les sites  www.antiterroristas.cu et www.cubadebate.cu comme sites de référence en espagnol.

 

5. Ressources culturelles

 

-          Faire connaître l’œuvre culturelle des Cinq.

-          Exploiter toute manifestation culturelle (concerts, expositions…) en y associant des personnalités de dimension internationale.

 

6. Solidarité

 

-          Des milliers de personnes travaillent dans le monde pour demander la fin du blocus génocide contre Cuba. Pour différentes raisons, toutes ne sont pas engagées dans la bataille pour la libération des Cinq : Obtenir que toutes les organisations solidaires de Cuba se mobilisent car exiger la libération des Cinq, c’est exiger le droit de vivre en paix.

 

7. Organiser la campagne pour l’attribution du Prix Nobel de la Paix aux Cinq

 

8. Continuer à exiger l’octroie de visas familiaux à Olga Salanueva et à Adriana Pérez

 

-          S’adresser à la Commission internationale pour le droit de visites familiales dont les membres sont des personnalités internationales de 27 pays.

-          Agir dans tous les pays d’origine de ces personnalités, y associer des personnalités d’autres pays. Les demandes doivent être adressées à Barack Obama et autres fonctionnaires du gouvernement étasunien.

-          Prendre en compte les dates importantes pour les familles et les femmes : Noël, Jour de l’An, 14 février et 8 mars.

 

 

9. Continuer de souvenir la bataille  juridique de l’affaire

 

-          Informer régulièrement sur l’évolution de l’affaire

Publier entièrement sur différents supports les documents envoyés à la Cour, et autres documents légaux.

-          S’adresser à différentes personnalités et organisations juridiques.

 

10. Actions auprès des gouvernements

 

-          Obtenir que d’autres gouvernements, fonctionnaires de l’Etat… se prononcent sur l’affaire.

-          Obtenir que des chefs d’Etat s’adressent à Obama pour demander la libération des Cinq.

 

11. Actions vers les jeunes générations

 

-          S’adresser aux enseignants et aux étudiants.

-          Utiliser l’œuvre des Cinq pour l’apprentissage afin de renforcer les valeurs étiques et humaines.

-          Produire de la littérature et d’autres supports didactiques avec un langage adapté au jeune public.

-          Incorporer le thème des Cinq dans les projets communautaires.

 

Dates importantes à tenir en compte le prochain semestre:

 

8 décembre : « resentence » de Fernando et Ramón

10 décembre : Journée internationale des droits de l’Homme

24 et 25 décembre : Noël

31 décembre-1er janvier

14 février : Saint Valentin

8 mars : Journée de la Femme

1er mai 

2ème dimanche de mai : Fête des mères

17 juin : anniversaire de la Lettre ouverte au peuple des Etats-Unis.

 

Participants au Colloque pour la libération des Cinq et contre le terrorisme.

du blog CDRM




Rédigé par caroleone

Publié dans #prisonniers politiques, #Cuba

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article