Pour comprendre la dette publique en quelques minutes

Publié le 1 Novembre 2011

 

 

 

Après avoir vu cette vidéo, la dette publique ne devrait plus avoir de secret pour vous !!

Même moi, j'ai compris, alors c'est tout dire !!

 

Caroleone

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #PolitiqueS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> <br /> Bonjour Serge,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> En effet, je l'ai trouvé très claire et simple d'accès, je l'ai même proposée à l'un de mes fils afin qu'il comprenne réellement ce qu'il se passe en Grèce en dehors de ce qu'il entend des<br /> médias. Il votera pour la première fois en 2012, c'est bien aussi qu'il comprenne les enjeux de la politique et ce que l'UE implique comme restriction dans les marges de manoeuvre de<br /> gouvernements "progressistes".<br /> <br /> <br /> Tu as parfaitement raison en demandant au FDG et à ses militants de nous donner des explications sur la mise en application de leur programme en considérant la" concurrence libre et non faussée<br /> européenne !!<br /> <br /> <br /> Je doute que l'on ai une réponse mais qui sait ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caroleone<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Bonsoir Caro,<br /> <br /> <br /> Cette vidéo explique  très simplement les mécanismes utilisés par le capital pour annihiler toute volonté de résistance des peuples européens.<br /> <br /> <br /> Les traités de Maastricht et de Lisbonne ont été mis en place pour empêcher toute politique visant à affaiblir le pouvoir du capital.<br /> <br /> <br /> Le Front de Gauche est, hélas, bien silencieux sur cette réalité. A aucun moment, il ne parle des moyens à mettre en oeuvre pour sortir de ce carcan. En cela, il dé crédibilise totalement son<br /> programme qui ne peut être appliqué dans ce cadre.<br /> <br /> <br /> Ce qui arrive au peuple grec aujourd'hui nous démontre le poids de la machine qui se met en marche à la moindre tentative de sortir du moule. Le premier ministre grec qui avait envisagé de<br /> demander l'avis de son peuple (même si on peut être, comme le KKE, réservé sur la méthode), a été sommé de renoncer à cette idée. Demander l'avis d'un peuple ! Pourquoi pas la démocratie !!!<br /> <br /> <br /> J'attends donc personnellement que le FG nous explique ce qu'il mettra en place et comment il compte contrecarrer la réaction du "capital" pour pouvoir mettre son programme en application.<br /> <br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />