Poème en soutien au peuple mapuche

Publié le 28 Septembre 2012

En langue mapudungun peuple de la terre

Héritier du sol fertile du Chili de pierre

La révolte est ton sel la lutte ton sermon

Tu résistes  fier et noble sur tous les fronts

 

 

000_Mvd1087909_0.jpg

 

 

 

Tes ancêtres araucans n’ont pas à rougir

Le flambeau de ton peuple est porté sans faiblir

 Pour cette terre qui ne t’es toujours pas reconnue

Tu batailles comme un aigle de ses serres crochues

 

 

 

araucariamapuche1-copie-1.jpg

 

 

Le Chili ton pays ne te fait pas de cadeau

Peuple premier, originel et pourtant si beau

Tu n’as donc pas le choix et pour légitimer

Ton appartenance tu dois sans cesse ferrailler

 

 

mapuche.jpg

 

 

 

Tes enfants et ta chair souffrent de l’ignorance

On les parque on les insulte on manigance

Faisant porter le chapeau marginal de la misère

Et se servant de clichés racistes pour se faire

 

 

 

 

mapuches-2--2-.jpg

 

 

 

Le sang guerrier coule toujours dans tes veines

Aujourd’hui tes enfants crient au monde leur peine

Prisonniers politiques se sont mis en grève de la faim

Aidons-les soutenons-les pour que ce ne soit pas la fin

 

 

 

jovenes-Mapuche.jpg

 

 

Paulino, Daniel

Rodrigo, Eric

Courage et dignité

Combat et liberté

Votre communauté

A sur vous les yeux rivés

Wente Winkul mapu

Nous sommes avec vous

 

 

 

mapuche-300x200.jpg

 

 

 

Peuple mapuche bats toi avec ton sang rebelle

Continue de montrer ton existence qui est celle

De fiers combattants du passé et de l’avenir

Suis le sillon creusé par Neruda pour alors devenir

 

 

Carole Radureau (28/09/2012)

 

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

 

 

Le dernier communiqué  ICI 

 

 

Les mapuches sur cocomagnanville  ICI

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Peuples originaires, #Mapuche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Tisane, tisane.... c'est vite dit... tisane de quoi Caro, avoues!!!!
C


Bah! un truc qui fait dormir tiens !!


Tilleul, aubépine, rien de bien méchant.....tu sais je n'ai pas besoin de choses stimulantes pour écrire, il me suffit juste d'être motivée et de sentir que j'ai un peu de moi à donner.


Mais c'est vrai que j'aurais bien besoin d'un remontant style quintonine


 





Avec ça mon chti grand-père avait toujours la pêche...


 


Bises


 


caro



A

A lui seul le visage déterminé de la petite fille sur la seconde image dit tout de la lutte de ce peuple noble et digne. Ton poème sobre et beau leur ressemble.
C


J'étais contente quand j'ai trouvé il y a une semaine ou deux cette photo de petite fille mapuche car si tu vas sur mon article qui leur est concerné et qui fait partie de mes premiers articles
sur les peuples, et bien tu verras que j'étais hyper limitée en images à ce moment là. Il y en a un peu plus la preuve mais pas énormément non plus et c'est dommage car on ne peut pas se les
figurer avec leur allure noble comme tu les dis et leurs beaux visages. Ils descendent probablement des tupis guaranis et je trouve qu'ils en ont vraiment les traits...j'adore les tupis guaranis
!!


Sinon, je n'étais pas sobre en écrivant ce poème, je venais de boire deux grandes tasses de tisane car je suis frigorifiée et en voyant les mapuches avec leurs ponchos ça m'a donné l'idée de
sortir le mien.


Fini l'été qui n'a pas été


 


Bises et merci de ta visite et de ton intérêt pour ces petite poèmes anars sans prétention


 


caro