Liberté pour Euskal Herriko Laborantxa Ganbara

Publié le 18 Février 2010

Depuis des années, l’association loi 1901 « Euskal Herriko Laborantxa Ganbara » est la victime de pressions, notamment de la part du Préfet des Pyrénées Atlantiques qui viole ainsi la liberté d’association. Ne nous trompons pas, le motif fallacieux de risque de confusion avec la Chambre de l’Agriculture des Pyrénées Atlantiques et l’argument disant qu’il n’y a qu’une Chambre de l’Agriculture par département ne sont qu’une façade. Ce dont les autorités ont peur, c’est que cette association qui s’inscrit dans le processus visant à obtenir plus d’autonomie pour le Pays Basque Nord (Iparralde) ne finisse par devenir à terme la Chambre de l’Agriculture d’un département Pays Basque. On assiste donc à une nouvelle manœuvre de l’Etat français pour conserver coûte que coûte la main sur le Pays Basque Nord. De plus, cette association rejette le modèle de l’agriculture (sur)productiviste dicté par la Politique Agricole Commune, ce qui ne va pas sans déplaire aux autorités.

Un procès avait déjà été gagné par EHLG en 2009, et si celui du Jeudi 18 Février aboutit défavorablement à l’association, non seulement son président subira une amende et une peine d’emprisonnement mais les employés d’EHLG perdront leur emploi.

 

La JCML de Pau dénonce donc les pressions dont est victime EHLG, ne serait-ce qu’en vertu de la liberté d’association, mais aussi parce que le peuple Basque doit obtenir le droit de s’autodéterminer, et que l’association EHLG s’inscrit dans cela. Bien évidemment, ce n’est qu’une infime partie d’un problème plus grand, qui est le manque de liberté pour le peuple Basque.

 

Stop à la répression de la part de l’Etat français, que ce soit contre EHLG ou contre les partis politiques basques dont la légalité n’est que très relative !

 

Vive le Pays Basque libre!


Gora Euskal Herria askatuta !


Liberté pour les associations basques!


du blog des jeunes communistes marxistes léninistes de pau





Rédigé par caroleone

Publié dans #SolidaritéS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article