Les musiques de Caroleone : Shirley Horn

Publié le 2 Mai 2011

 

 

 SHIRLEY  HORN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la famille "JAZZ VOCAL " , je voudrais Shirley Horn, la voix de velours

 

 

5  bons point pour elle :

 

 

- son style musical qui est celui que je préfère

 

- sa voix veloutée et sa retenue unique

 

- la détente et le bien-être que nous apportent ces chansons

 

- sa vie simple, sans chichis ni flonflons

 

- Je lui donne un bon point supplémentaire car elle est mon trait d'union affectif 

 

 

 

 Pour la suite, je vous laisse à wikipédia, le spécialiste

 

Caroleone 

 

 

 

 

 

 

 

  horn1.png

 

 

"Elle semble être la chanteuse de jazz la moins pressée, la plus que lente. Elle fait sa belle cuisine, avec ses ingrédients de philtre d’amour, lentement en épluchant chaque note."

 

 

 

 

Shirley Horn, née le 1er mai 1934 à Washington, D.C. (États-Unis) et décédée le 20 octobre 2005 à Washington DC, était une chanteuse et pianiste de jazz américaine.

Shirley Horn était une virtuose du piano dès son enfance. Elle devient la première pianiste et chanteuse de Jazz à 17 ans après Nat King Cole. Elle enregistre son premier album de jazz en 1960 sur le petit label Stere-o-craft. Ensuite, elle met sa carrière en suspens pendant les années 1970 et 1980 afin d'élever sa fille. Elle signe son retour en 1987.

Elle remporte le Grammy Award de la meilleure performance vocale sur un album en 1999 pour I Remember Miles (1998). Cet album est un hommage à Miles Davis, qui l'avait découverte en 1960. Cette même année sort un album intitulé "(The ultimate collection) Best Of" dont les morceaux ont été sélectionnés par Diana Krall.

 

Sa voix chaude et douce souffle les ballades avec une rare profondeur et une intense émotion, sublimées par une retenue délicate. Ses arrangements confèrent une intimité unique à ses enregistrements et ses concerts, servis par une rythmique complice : Charles Ables, à la basse et Steve Williams, à la batterie, qui l'ont accompagnée pendant près de trente ans. Don Heckman a parlé dans le Los Angeles Times (2 février, 1995) de "l'importance du bassiste Charles Ables et du batteur Steve Williams dans le son de Shirley Horn. Travaillant avec une subtilité débridée, la suivant à chacune de ses échappées improvisées, ils sont les accompagnateurs ideaux pour une artiste qui ne tolère clairement rien moins que la perfection.".

Même limitée par le vieillissement de sa voix, elle garda jusqu'au bout son art intact, capable de donner à une seule note une charge émotionnelle intense, par une véritable construction dramatique de l'interprétation . L'album "You Won't Forget Me" et notamment le titre co-interprété avec Miles Davis en constitue un exemple magistral.

Discographie

  • 1960 : "The Real Thing"
  • 1960 : "Where are you going"
  • 1961 : "Live at the Village Vanguard"
  • 1961 : "Embers and Ashes"
  • 1963 : "Shirley Horn with horns"
  • 1963 : "Loads of love"
  • 1965 : "Travelin' Light"
  • 1978 : "A Lazy Afternoon"
  • 1981 : "All Night Long"
  • 1981 : "Violets for Your Furs"
  • 1984 : "Garden of the Blues"
  • 1987 : "Softly"
  • 1987 : "I Thought about you"
  • 1988 : "Close Enough for Love"
  • 1990 : "You Won't Forget Me"
  • 1991 : "Shirley Horn with Strings"
  • 1991 : "Here's to Life"
  • 1992 : "I Love You, Paris"
  • 1993 : "Light out of Darkness"
  • 1995 : "The Main Ingredient"
  • 1997 : "Loving You"
  • 1998 : "I Remember Miles"
  • 1998 : "Round Midnight"
  • 1999 : "Ultimate Shirley Horn"
  • 1999 : "Quiet Now: Come a Little Closer"
  • 2001 : "You're My Thrill "
  • 2003 : "May the Music never end"
  • 2005 : "The best of Shirley Horn on Verve"

Liens externes

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


C'est quoi ça comme bestiole du zopildem ?


c'est de la chanson cool pour les jours d'orage papy, ne pas écouter trop souvent , sinon, on fini peace and love et moi, j'en ai pas trop besoin.





 


POUR TOI.  Bises caroleone


 



P

C'est très joli comme style mais ça manque un peu de solos guitare pour que je puisse écouter ça à longueur de journée. Je vais quand même tester ça le soir en remplacement du Zolpidem.


Bisous,
Le Papy