Les jours heureux

Publié le 29 Novembre 2012

 

 

les jours heureux

 

 

Vous souvenez-vous des jours heureux

pour lesquels espoirs et renouveau se paraient de sourires radieux ?

Au lendemain de ses jours si sombres qui pour les français

le destin si tristement décrit dans l’enfer du Dante le chemin prenait ?

Vous rappelez-vous des idéaux couchés d’une traite sur le papier

du programme dont le nom choisi aux oreilles sonnait la renaissance de l’humanité ?

 

LES JOURS HEUREUX

 

On ne pouvait rêver d’intitulé plus joli et harmonieux.

Ne serait-ce que de voir ces mots écrits nous met des soleils plein les yeux,

nous dit que oui, la vie peut parfois être synonyme de ravie,

de jolie, d’envie, de folie, d’énergie, d’euphorie……

Que s’éloignera de nous le bruit des bottes, le bruit mais aussi la vue,

afin que plus jamais les brunes idées s’enracinent sur notre sol et nous polluent.

 

Nos anciens ont alors élaboré leur programme :

leurs pensées et leurs bonnes âmes préoccupées d’un lendemain de justice sociale et d’égalité,

ils firent le coup de poing et l’imposèrent, les jours heureux alors s’amorcèrent.

Ils s’amorcèrent grâce aux acquis.

Retenons-bien ce mot qui nous est étranger, car d’acquis nos générations n’en trouveront point

à cultiver.

Notre drame est bien présent, notre vie militante, le sacrifice d’une vie pour certains

ne serviront qu’au maintien des acquis de nos anciens.

Maintien mais perte éventuelle si nous n’y prenons garde sans resserrer les liens.

Nos jours heureux chaque jour s’assombrissent.

Une minorité sait encore qu’ils existent,

que leur joli nom fleurit à nouveau

qu’il est bon de le clamer clair et haut.

 

Carole Radureau (29/11/2012)

 

 

 

"Les jours heureux" le programme du CNR sur le site du même nom

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

 

 

couv_cnr.gif

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article