Les aras de la liberté, poème en soutien aux prisonniers politiques de Colombie

Publié le 15 Novembre 2012

 

 

groenvleugelara

 

 

Votre seul crime est de bousculer

l’ordre établi d’un pays pour lequel

le mot liberté est un gros mot.

 

 

 

AREITO LIBERTAD PRESOS POLITICOS

 

 

Votre seul crime est l’opposition

par les mots, par les chansons

par les actions syndicales,

les poèmes, les cours enseignés,

leçons de vie, résistances

refus de l’oppression

ce qui est naturel.

 

 

PRESAS POLITICAS aves pensantes web

 

 

Vous êtes de gauche, communistes,

progressistes, anarchistes,

vous êtes paysans, poètes,

indigènes et pourtant,

vos nobles valeurs sont pour vous

autant de chaînes.

 

aras-pantanal-bresil-919647.jpg

 

 

Les prisons de la haine de Colombie

remplies de vos présences

de vos larmes et vos peines

résonnent de l’impuissance

en l’espoir d’une libération.

 

 

 

0075207d9a2fbdb5924d4a89c801da5f_XL.jpg

 

 

 

Vos maux nous parviennent

ils se distillent dans les airs

du monde entier en une aquarelle

de couleur dont la richesse

est celle de votre diversité,

celle de ce beau pays aux mains

immondes confié.

 

 

 

c8d7ea8af6aec31c4a276aede1d6de74_S.jpg

 

 

 

Vos mots nous parviennent

grâce à l’écho de la solidarité

qui jamais n’est vaine

entre peuples de la terre qui partagent,

 et comprennent les souffrances

de l’oppression, des privations.

 

 

 

COLOMBIA-ENCARCELADA.jpg

 

 

Camarades, bientôt la liberté

à tire d’ailes pour vous,

sera offerte par la destinée.

 

 

we2LILIANY-OBANDO-4-an-os-PRESA-POLITICA-AREITO-2.jpg

 

 

 

Chacun des aras multicolores

habillant votre territoire

porte en lui un message

de patience, d’espérance

d'amitié, d’amour fraternel

 de mains chaudement

serrées.

 

 

 

Web-2-PRESOS-POLITICOS-TORTURADOS-FAMILIARES.jpg

 

 

Courage compañeros, compañeras,

le bout du tunnel est là à l’horizon.

Sa lumière vous envoie un clignement

d’œil chargé d’émotion et d’attention.

 

 

ara-bleu-4-16e0d6b.jpg

 

Carole Radureau (14/11/2012)

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci Henri pour cette vidéo, j'adore

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Un beau poème d'espoir, qui raconte inlassablement le sort réservé à ceux qui combattent pour la liberté, dire et redire encore leurs noms pour ne pas les laisser tomber dans l'oubli et leur
faire savoir que leurs luttes ingrates ne sont pas vaines.


Merci Caro de nous le rappeler, l'oubli est si confortable!


La chanson qui accompagne ton teste est très belle.


Bises
C


C'est aussi très difficile de rester unis dans la défense des prisonniers politiques car c'est un boulot militant d'une vie.


Mais heureusement que des êtres humains bons et dévoués s'y collent de par le monde sinon, imagine l'abandon de ces malheureux et leur désespoir !


J'adore ces jeunes qui chantent, la jeune colombienne a une voix très surprenante comparée à sa douce physionomie et le jeune garçon m'a profondément touchée, il est de plus très expressif.


Bises


 


caro