Le Vénézuela approfondit les relations sud/sud à la veille du sommet UE/ amérique latine

Publié le 12 Mai 2010

 

 

 

 

chavez_chinos_miraflores1.jpg

 

 

par Danielle Bleitrach :http://socio13.wordpress.com/

 

 

Publié 12 mai 2010 Amérique latine , Economie

 

 

Nous avons déjà eu l’occasion de signaler dans un précédent article que le Venezuela se tournait résolument vers une stratégie sud-sud, en particulier avec des pays comme la Russie et la Chine.Il ne s’agit pas d’une ré-orientation mais d’un approfondissement qui correspond à un refroidissement des relations avec l’Union européenne, alors même que la présidence est assumée par l’Espagne.Mais ce développement des relations sud-sud correspond également à un choix politique de développement endogène. le Venezuela qui avait mis avec la crise un frein budgétaire, a choisi une stimulation de l’économie orientée vers la satisfaction des besoins populaires et du développement de l’industrialisation du pays en développant les dites collaborations sud-sud.

 

Après la crise énergétique et la dévaluation du Bolivar, le président vénézuélien s’est tourné vers une nouvelle phase de développement du pays et de satisfaction des besoins populaires. Ainsi, un contrat a été signé avec la mairie de Moscou pour transformer Caracas. Pour qui connait cette ville, on sait à quel point un centre lui-même dévolu à l’informel est entouré de collines couvertes de Bidonvilles. Il s’agit donc de substituer à cet habitat précaire et malsain, voir dangereux, des quartiers populaires intégrés à un urbanisme, une rupture ambitieuse. La mairie de Moscou a une compétence indéniable dans ce domaine, d’où la collaboration(1).Ce grand projet d’urbanisme fait partie d’une stratégie de stimulation de l’économie face à la crise, le faible endettement du Venezuela (2) lui permet d’aller vers stratégie de “contre-tendance”, mais le pays continue à ne pas s’endetter par exemple en obtenant de la Chine prêt et aide technique sur les futures livraisons de pétrole. C’est une stratégie à contre tendance de celle choisie par l’Union européenne qui elle privilégie l’endettement du contribuable en faveur des banquiers et les politiques d’austérité.

 

Renforcement des relations avec la Chine

 

D’autres projets existent, en particulier pour changer un système électrique complètement saturé, là la collaboration existe avec la Chine. Non seulement celle-ci est preête à fournir un prêt à prix d’ami et qui anticipe sur les ventes de brut, mais la Chine fournit également un transfert de technologie que refusent les pays occidentaux.Le 17 avril dernier, les gouvernements de Chine et du venezuela ont signé sept contrats juridiques pour le développement du système Electrique National et l’exploitation dans la zone Pétrolifère de l’Orinoco, à travers la création des entreprises mixtes, d’assistance et de transfert technologique. La lecture du prologue de ces documents témoigne de principes essentiels pour le développement novateur de relations sud-sud: la coopération, la solidarité et l’égalité.

 

Le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Hugo Chávez, a eu une réunion de travail ce lundi, avec une délégation chinoise de haut niveau qui a visité le pays, dans le salon Ayacucho du Palais de Miraflores.Dans cette réunion, qualifiée par le chef de l’Etat de haute stratégie, ont participé pour la république Populaire de Chine, le vice président executif du centre d’échange Economique International, Zheng Xinli.Avec la présence des experts au plus haut niveau de la banque de Développement et de la Compagnie Consultante de l’Ingénerie International de Chine.La délégation du venezuela était au plus haut niveau avec une grosse participation des responsables pétroliers.(3)

 

Froid avec l’Europe

 

En revanche,le président vénézuélien fait durer l’incertitude surla sa présence à Madrid pour le sommet de l’Union Européenne avec les pays d’Amérique latine.

Hier l’ambassadeur de l’Espagne au Venezuela, Dámaso De Lario n’a pu que déclarer à une groupe de journalistes “En principe tous les présidents de l’UNASUR seront présents.Le presidente Hugo Chávez, pour ce que nous en savons aussi. Et l’équatorien Rafael Correa, le bolivien Evo Morales” On se souvient que la semaine passée, différents pays de l’UNASUR, comme le Brésil, l’équateur et le venezuela à leur tête, ont annoncé qu’ils boycotteraient la rencontre de Madrid s’il y avait le président hondurien Porfirio Lobo.Ce dernier a alors annoncé que “pour éviter le conflit”, il n’irait pas au sommet de l’UE avec le blocus européen, mais qu’il participerait à la réunion du SICA (Système d’integration Centre Américain” avec l’UE a précisé l’ambassadeur espagnol au Venezuela.

La plupart des pays d’Amérique latine ne reconnaissent pas ce président issu d’un coup d’Etat provoqué par l’oligarchie locale avec l’aide nord-américaine, mais la mésentente a d’autres bases, ne serait-ce que l’appui plus ou moins larvé à la stratégie belliqueuse du colombien Uribe.

 

ce n’est donc pas un hasard si le venezuela annonce le renforcement des relations sud-sud au couple Etats-Unis, union européenne. En gros, il leur est dit: si vous ne renoncez pas à vos campagnes de diffamation, à votre interventionnisme néo-colonial nous pouvons nous passer de vous et de vos aides interessées, un monde multipolaire est né, il peut se passer de vous. Comme l’a dit Evo Morales à Amy Goodman : “nous sommes mieux sans le FMi et les Etats-unis”, l’Europe et aux pays europééns de choisir leur stratégie.

Là encore on mesure comment le carcan européen inventé par Aznar et l’extrême-droite est un obstacle et combien chaque pays, la france en particulier a tout intérêt à s’en débarrasser.

 

Danielle Bleitrach

 

(1) On sait que par ailleurs le Venezuela continue d’équiper son armée en Russie.

(2)Comme nous l’avons vu dans un précédent article, la présidence d’Hugo Chavez a consisté à faire baisser de plus de moitié la dette, celle-ci qui était encore en 2003 de 47,5% du PIB, est aujourd’hui de 25% environ, et encore ce chiffre témoigne d’une augmentation due à la baisse des recettes de l’année 2009.

(3) si vous voulez suivre les réalisations vénézuéliennes, et les explications de Hugo Chavez, vous pouvez consulter son compte sur

 

Twitter @chavezcandanga.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Venezuela

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

tu as bien fait !!


T

C'est parti sur mon blog