Le Ritz ferme pour travaux, les salariés payent l’addition

Publié le 18 Octobre 2011

 

ritz.jpg

L'HUMANITE

 

 

Le célèbre hôtel de luxe propriétaire du milliardaire égyptien Mohammed Al Fayed, qui doit fermer ses portes courant 2012 pour 27 mois de travaux, invente un nouveau concept, "le licenciement économique pour cause de travaux". Bilan : 450 emplois supprimés !


L'annonce par la direction de se séparer de l'essentiel de ses 500 salariés a créé un véritable choc parmis les employés de l'hôtel de luxe, la CFDT a annoncé sa volonté de manifester "son désaccord face à ce plan". "Le Ritz était l’un des seuls palaces parisiens à ne pas avoir réalisé de rénovation, c’est maintenant chose faite, puisque dans quelques mois, l’hôtel fermera pendant plusieurs mois pour effectuer des travaux. La seule différence par rapport à ses concurrents, tient du fait que l’actuelle direction vient d’inventer un nouveau concept : la sauvegarde de l’emploi par des licenciements économiques et des mesures incitatives au départ volontaire…", précise le communiqué de la CFDT hôtellerie.


Au mois de mai dernier, la direction de l'hôtel de luxe avait fait part de ses projets de travaux, non pas à ses salariés mais aux membres de son très huppé club de sport. Cette annonce avait provoqué la colère des salariés et des syndicats. "Il n’est pas question d’accepter que les salariés paient le coût des travaux à travers des licenciements économiques, qui d’ailleurs dans le cas d’une fermeture pour travaux ne constituent pas un motif juridique légitime", affirme la CFDT. Selon le syndicat, sur la trentaine d'emplois maintenus pendant la durée des travaux, seuls des "cadres" seraient concernés. Le délégué syndical CFDT du Ritz, Jacques Lebreton, a réclamé "du chômage partiel pour l'ensemble des salariés afin de leur permettre de réintégrer l'entreprise après les travaux".

La fermeture, qui concerne aussi le restaurant L'Espadon (2 étoiles) et l'école de cuisine Ritz Escoffier, devrait intervenir "à l'été 2012", précise le communiqué de la direction, et durer "27 mois". La dernière rénovation d'envergure de l'établissement Ritz, l'un des plus prestigieux de la capitale, remonte à plus de 30 ans (1979).

 

 

 

 

 

 


Rédigé par caroleone

Publié dans #Travailleurs en lutte

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article