Le FN et les ouvriers

Publié le 12 Mai 2011

 

 

ATTENTION ! , c'est chaud....c'est du libertaire dans le texte, âmes sensibles s'abstenir !!

 

Mais il faut le dire !!

 

Caroleone

 

 

 

vendredi 6 mai 2011
 
Les ouvriers qui votent FN n’ont rien dans le timbre.
 

Evidemment que tous les politiciens sont des menteurs et ne pensent qu’à se faire élire, ça s’appelle plumer l’électeur, car une fois au pouvoir, les politicards quels qu’ils soient nous grugent et oublient bien vite leurs promesses.

Il suffit de se souvenir du travailler plus pour gagner plus de Sarko, des socialistes et de leurs privatisations…Tant que les ouvriers ne prendront pas en main leur destinée, ils seront toujours les dindons de la farce ! Une fois le FN au pouvoir, ce sera le même topo !

 

Car les élus n’ont aucun mandat impératif ! Ceux qui votent pour eux leur font un chèque en blanc.

 

Et pour encaisser, ils sont forts, les politiques, par contre pour répartir autrement les richesses, ils sont plutôt chiches. Les politiciens du FN sont comme les autres même s’ils essaient de nous refourguer une lessive qui lave plus blanc. Mensonges que tout ça ! Y croire, c’est être un gogo comme tous ces guignols qui pensent qu’ils vont toucher une prime de 1000 euros dans les boîtes. Crédules et naïfs, ça passe mais crétins, non !

Les ouvriers qui votent FN sont des faux-jetons. Dans les entreprises, on les connaît tous ces blaireaux qui gueulent par derrière contre le patron mais qui se défilent toujours quand il faut monter au créneau contre le taulier pour revendiquer ! Des faux-jetons ! Où sont-ils quand il y a une grève, la font-ils déjà ? En votant, soi-disant en vote sanction pour le FN, en réalité c’est parce que ce sont des lâches face aux patrons qu’ils agissent ainsi. Ils se défoulent en votant pour les pires ennemis de la classe ouvrière : les néo-fascistes ! Faux-jetons, idiots et dangereux pour tout le monde ! Voilà les électeurs du FN.

Ont-ils lu au moins le programme du FN en ce qui concerne le droit de grève, la retraite, les droits des travailleurs, la Sécurité sociale ?Non, ils s’en tapent. Ils font confiance aveuglément au premier couillon qui les baratine !

 

Alors camarades de boulot, plutôt que de t’en prendre « à l’étranger » comme bouc émissaire, rebelle-toi contre ton patron, tu y retrouveras un peu de dignité et peut-être qu’en t’associant avec d’autres, tu arriveras à faire plier ton patron et à obtenir une rallonge sur ta maigre paie. Alors bouge-toi et n’attends rien des gourous qui ne voient en ton bulletin de vote que leur pouvoir et du fric pour eux-mêmes et leurs amis.

 

Goulago

 

 

 

 

 

http://www.lelibertaire.org/spip.php?article341

 

 

 

 

 

 

 

 


Rédigé par caroleone

Publié dans #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Bonjour Serge,


Tu sais notre section est basée sur la lutte de classe mais elle n'est pas trop reconnue ni appréciée de la fédé des yvelines qui est très réformiste et dans la droite ligne du national !


Je suis seule à être coco libertaire, je ne me sens pas toujours à mon aise mais j'ai ré-adhéré surtout par soutien, je ne souhaite pas prendre part plus que ça aux débats pour les élections (
piège à cons)....


C'est vrai que c'est un joli mot CAMARADE, je l'aime beaucoup et m'en sert souvent même si dans la bouche d'une femme de mon âge il choque et parait démodé, je résiste !!


La chanson est très belle, c'est l'une de mes préférées, j'aime bien le mélange de cerise et grenade, toutes deux rouges vif!! Et puis les anars de Ferré, je connais moins mais c'est très fort !!


 


Bises


caroleone



C


Papy, tu fais d'heureux raccourcis......une petite provoc à vrai dire pour voir si tout le monde suit bien !!


Reste bien suspendu, à ton âge, faudrait pas tomber !!


Bises. Caroleone



P


Naaan mais ! Qu'est-ce que c'est que ces propos graveleux ? 


"Décider de rester accrochée aux parties... faute de queues" !!!


J'avoue que je suis interloqué ! 


 





 


Bizz du Papy suspendu à tes commentaires ! 



S


Bonsoir Caroleone,


Rassures-toi, tout n'est pas si noir et, quoique veuille nous faire croire le bourrage de crane médiatique, les ouvriers ne sont pas devenus fachos ... Ils restent simplement chez eux. L'exemple
de l'Alsace où le PC n'a jamais dépassé 3 % et où le FN fait 30 %, où a t-il pris ses voix ? 


Quant à rester au parti, il y a autant d'arguments pour, que d'arguments contre. C'est une conviction personnelle qui tient compte des réalités locales et de son propre vécu.  Je respecte
les deux choix, et il m'arrive aussi de me demander si je ne devrais pas ré-adhérer pour me battre de l'intérieur.


Tu vois, rien n'est simple pour personne.  Il est intéressant de noter les motions que vous avez votées dans votre AG.  Cela prouve que rien n'est perdu et que la famille reste la
famille, avec parfois ses brouilles et ses drames.


Je reste persuadé que si la bête immonde repointait son nez, de l'intérieur ou de l'extérieur, nous saurions nous retrouver.


"C'est un joli nom Camarade, dans mon coeur battant la chamade, pour qu'il vive à jamais, se marient cerises et grenades, aux cent fleurs du mois de mai".  
                 J. Ferrat


"Y'en a pas un sur cent et pourtant ils existent.  Et qu'ils se tiennent bien, bras dessus, bras dessous.  Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout. Les
anarchistes".     L. Ferré.


Bonne nuit quand même.


Amicalement.


Serge.
                                                        


 


 


 



C


Bonsoir Serge, Je pense et tu pourras certainement me le confirmer que tant que l'on avait un parti communiste fort et présent dans les cités, les ouvriers votaient coco, à présent ces derniers
par désespoir électoral se tournent vers les idées fascistes à le pen.....les idées portées par ce parti diabolisant l'étranger qui "mange le pain des français" à encore de belles années devant
lui, je le crains.


Et nous, pauvres bougres sommes tellement démembrés que nous ne réussirons pas à récupérer tout le monde...surtout avec à notre tête des rouges très rosissants qui ont bandonné la lutte de
classes depuis belle lurette !!


On débattait cette après-midi en AG des cocos de Mantes au sujet du futur candidat du parti : on sait très bien que les autres ont choisi pour nous, néanmoins, je pense qu'il faut que nous nous
exprimions, chose faite avec deux motions, l'une pour dénoncer le problème récurrent de la démocratie dans le parti '( et aussi dans l'huma, pro front de gauche !) et une autre pour demander une
candidature communiste. un coup d'épée dans l'eau me diras-tu et c'est vrai que lorsque je reviens de ces réunions avec mes idées anars dans ma poche je suis assez désespérée. On tourne
en rond et sommes tellement bourrés que l'on arrive même plus à s'attraper la queue !!


J'ai néanmoins décidé de rester au parti par soutien, devoir de mémoire, ou ce que tu veux....je n'en sait rien moi-même, je m'accroche toujours aux branches, faute de queues !!


 


Bises et bonne soirée.


Caroleone



S


C'est une grave erreur de croire que la conscience de classe va de pair avec la condition d'ouvrier. 


De tout temps le fascisme a recruté ses bataillons de nervis dans les rangs de la classe ouvrière.


Je ne crois pas que ceux qui votent réellement pour le FN le font en contradiction avec leurs vraie personnalité.


Et puis, m.....   ,   36% qui seraient prêts à voter FN, ça en laisse 64 % qui nous restent à convaincre..... 



C


Comme tu dis, mais ça peut choquer !!


Bizz. caroleone



P


Ça a le mérite d'être clair ! 


 


Bizz,
Le Papy