Incursion en Périgord noir

Publié le 28 Septembre 2011

Sur la route des chateaux et de la noix, en suivant la rivière Espérance

 

 

domme-dordogne2--3--modif.jpg

                                                         La Dordogne vue de Domme

 


 

 

 Le château de FENELON, mélange d’âpre sévérité et de grâce renaissance

 

 

chateau-fenelon-dordogne--1--modif.jpg

                                                                           Château de Fénelon

 

 

 

 

chateau-fenelon-dordogne--2--modif.jpg

 

Situé sur la commune de Sainte Mondane


Forteresse construite du XIIe au XVIIe siècle


Propriété privée

 

Historiette

 

C’est le berceau de François de Salignac de la Mothe-Fénelon (6 aout 1651), écrivain, archevêque, précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de  Louis XIV.

 

 

...........

 

 

Le château de Rouffillac  domine la vallée de la Dordogne

 

 

 

chateau-rouffillac-dordogne--3--modif.jpg

 

Cet ancien manoir de style renaissance du 17e siècle a été restauré au 19e siècle.

C’est un domaine privé.

 

 

 

 

chateau rouffillac dordogne (2) modif

 

 

...............

 

 

Le château de Montfort continue de défier le temps et les hommes

 

 

 

chateau-montfort-dordogne--3--modif.jpg



 

Situé sur la commune de Vitrac


Il a été détruit et reconstruit 5 fois entre 1214 et 1606.


C’est un domaine privé.

 

Il était le repaire du sanguinaire seigneur Bernard de Casnac.

 

 

 

               chateau-montfort-dordogne--4--modif.jpg                                          

                                                         Château de Montfort

 


 

 

 

.......................

 

 

DOMME

 

 

 

 

 

domme-dordogne--1--modif.jpg

                                                                                    Domme

 

 

Cité juchée sur un roc à pic de la Dordogne, dotée de fortifications qui ont longtemps permis de résister aux attaques des ennemis.

Cette bastide royale a été construite sous Philippe II le hardi.

 

 

domme-dordogne--7--modif.jpg

 

                                                               Halle du 18 e

 

 

 

domme-dordogne--4-porte-del-bos-modif.jpg

                                Porte Del bos, autrefois protégée par une herse

 

 

domme-dordogne--6--modif.jpg

 

 

 

..........................

 

 

LA ROQUE GAGEAC aligne ses maisons ocre aux toits de lauze au pied de la falaise…….

 

 

 

la-roque-gageac-dordogne--1--modif.jpg

                                                                   La roque gageac

 

 

Classé l’un des plus beaux villages de France.


Ce fut un important port de batellerie du temps où les gabares surchargées de marchandises sillonnaient la rivière.


Il existe un microclimat dans ce village qui a permis la création d’un jardin tropical à l’abri de la falaise.

 

la-roque-gageac-dordogne--6--modif.jpg 

                                                                  La Roque gageac

 

la-roque-gageac-dordogne--7--modif.jpg

 

 

 

.......................

 

 

LES GABARES

 

 

 

 

la-roque-gageac-dordogne--3--modif.jpg

                                             Gabares à la Roque gageac

 

 

La gabare (gabarra en occitan) fluviale désigne un bateau au fond plat appelé « sole » qui lui permet avec un faible tirant d’eau de porter un maximum de charge.

Elles peuvent également être gréées.

Sur la Dordogne, elles descendaient le chêne pour la fabrication des cuviers, tonneaux et barriques et le châtaignier pour les piquets de vigne.

Arrivées à destination, elles étaient vendues avec leur chargement et les gabariers remontaient à pied.

 

p_his2.jpg..................

 


 

 

 

Le château de Castelnaud la chapelle, surveille son rival Beynac sur l’autre rive

 

 

 

chateau-castelnaud-la-chapelle-dordogne--2--modif.jpg

                                                 Château de Castelnaud la chapelle

 

 

 

Le village est classé l’un des plus beaux de France

 

Château  fort de style médiéval classé aux monuments historiques (1966)

C’est un domaine privé.

Il est construit entre le 12e et le 15e siècle

 

Il est perché sur une rive escarpée de la Dordogne d’où l’on a une vue imprenable sur les plaines quadrillées de champs de maïs, de tabac, de noyers, de cultures maraîchères.

Sur ses remparts restaurés se dressent catapultes, balises, brides, loup et artilleurs en action.

 

 

 

chateau-castelnaud-la-chapelle-dordogne--6--modif.jpg

                                          Château de Castelnaud la chapelle

 

 

 

 

 

 

...................

 

 

 

 

Le château de Marqueyssac

 


 

Sur la commune de Vézac

 

Connu pour ses magnifiques jardins suspendus à la française.

 

XVe siècle

 

 

chateau-de-marcqeyssac-dordogne--2--modif.jpg

                                                Château de Marqueyssac

 


 

...................

 

 

 

Le château de Beynac : De son piédestal, rien ne lui échappe !

 


 

 

chateau-et-ville-de-beynac-dordogne--18--modif.jpg

 

 

                                                                    Château de Beynac

 

chateau-et-ville-de-beynac-dordogne--7--modif.jpg

 

Château médiéval du XIIe siècle


Situé à Beynac et Cazenac


Classé aux monuments historiques (1944)


Domaine privé

 

C’est l’un des mieux conservés et des plus réputés de la région.

Il fait partie des quatre baronnies du Périgord avec Biron, Bourdeilles et Mareuil.

 

Il a servi de cadre aux films suivants :

 

Les visiteurs I et II, Elle voit des nains partout, la fille de d’Artagnan, Jeanne D’arc, Fanfan la tulipe.

 

 


 

chateau-et-ville-de-beynac-dordogne--8--modif.jpg

 

                                                              Château de Beynac

 

chateau-et-ville-de-beynac-dordogne--15--modif.jpg

 

 

 

 

 

 

LES NOIX DU PERIGORD

 


 

 

 

 

noix-perigord-05.jpg

 

 

 

Le site de la noix du Périgord

 

La classification en AOC du Périgord estampille 4 variétés de noix bien distinctes cultivées sur 578 communes de Dordogne, Corrèze, Lot et Charente.

 

-          CORNE, la rustique : cerneaux et sèche


-          MARBOT, la traditionnelle : fraîche et sèche


-          GRANDJEAN, la typique : cerneaux


-          FRANQUETTE, la courtisée : fraîche, sèche et cerneaux

 

250px-Illustration_Juglans_regia1.jpg

 

 

49800229_p.jpg       

La production en 2005 était de 3000 tonnes sur 4000 hectares.

 

Route de la noix : Suivez la gabarre !

 


Autrefois la rivière Espérance représentait la route qui mettait à l’unisson le Lot, la Corrèze et la Dordogne pour le commerce florissant de la noix.

Aujourd’hui la « route de la noix du Périgord » entretient cette harmonie et dévoile tous les secrets de son terroir sur un parcours jalonné par un arbre majestueux, le noyer.

 


 Carte_Route_Petit.jpg

 

 

 

Le sapin aux lèvres dures


Le pin qui sait bien se taire


Le noyer à son ouvrage


Le tilleul à son parfum


Comme un sourd à son silence

 

Paul Éluard, Blason des arbres.

 


..............................

 

 

 


 

Le château des Milandes

 

 


 

 

chateau-des-milandes-dordogne--1--modif.jpg

 

 

 

Situé à Castelnaud la chapelle

 

Classé aux monuments historiques en 2009


Château de plaisance qui appartenait à la famille de Caumont.


Il a été construit en 1489, son style renaissance intègre également de magnifiques éléments gothiques.

Il a été la propriété de la chanteuse Joséphine Baker et de son mari Jo Bouillon qui le louent à partir de 1937 et l’achètent 10 ans plus tard.

 

 


............................

 

 

 

JACQUOU LE CROQUANT

 


 

 

domme-dordogne--2--modif.jpg

                                                                           A Domme

 

 

Tirée du roman éponyme Jacquou le Croquant d’Eugène Le Roy publié en 1899 et inspiré de faits réels s’étant déroulés lors des jacqueries dans le sud-ouest de la France au début du XIXee siècle, l’histoire se passe vers 1815 dans le Périgord sur les communes de Fanlac et Rouffignac St Cernin.

Jacquou est un garçon de neuf ans dont le père, métayer exploité par le comte de Nansac qui réside au Château de l'Herm, est condamné pour un meurtre. Déporté au bagne, il est tué pour avoir tenté de s’évader. La mère de Jacquou meurt de la fièvre peu après. Orphelin, Jacquou est recueilli par le curé Bonal dans le petit village de Fanlac, qui s’occupe de son éducation. A l'âge adulte, il devient un jeune homme déterminé et séduisant, qui saura transformer son désir de vengeance en un combat contre l’injustice dont sa famille a été victime et se venger du cynique comte de Nansac.

L’histoire est connue des français grâce au feuilleton télévisé de Stellio Lorenzi diffusé en 1969, et au film de Laurent Boutonnat sorti en 2007.

 

 

............................

 

 

 

Le château de Badefols d’Ans, au cœur du « doux pays d’Ans »

 


 

 

30653365.jpg

                                                          Château de Badefols d'Ans

 

 

 

XIXe , XVe et XVII e siècles


Ce château au donjon carré domine le village et la vieille église romane.


Il est classé aux monuments historiques en 2007.


Il a été incendié en 1944 par la division brehmer.

 


 

............................

 

 

 

 

Le château de Hautefort

 


 

 

 

 

chateau-de-hautefort-dordogne--3--modif.jpg

                                                                    Château de Hautefort

 

 

 

Période classique, 16e au 17e siècle


Classé aux monuments historiques en 1967.


Fondation du château de Hautefort, reconnue d’utilité publique.

 

Dominant le pays d’Ans, ses collines boisées et ses prairies, dressé sur la roche calcaire à l’emplacement d’un ancien camp romain, il garde de son passé de forteresse une vue à 360° sur la campagne environnante.

Les façades du 17e siècle d’un parfait classicisme donnent sur de vastes jardins à la française.

 

 

 

.................

 

 

 

 

EUGENE LE ROY

 

 

e-le-roy.jpg

 

 

 

Il naît au château de Hautefort le 29 novembre 1836. Ses parents sont les domestiques du baron de Damas, propriétaire du château. Leur emploi force ses parents à le placer en nourrice chez une paysanne des environs

Il devient écrivain, largement inspiré par son enfance, comme d’autres auteurs, le thème de l’abandon dans l’enfance est récurrent.

Il  commence à écrire dans des journaux locaux dont « le réveil de la Dordogne » des articles républicains et anticléricaux.

Il suit en cela l’orientation politique et philosophique de la franc-maçonnerie radicale de la fin du 19e siècle qui orientera les gouvernements à la séparation des églises et de l’état en 1905.

Le « moulin de frau », première œuvre romanesque d’Eugène le Roy publiée en 1890 est une véritable leçon de radicalisme sur la troisième république.

 

 

 

Cet article est dédié à mes amis des bois sans qui cette découverte n'aurait pu être possible, merci encore pour le partage autour de la nature et des choses simples de la vie.

 

Caroleone

 

 

 

 

 

 


 


Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Ah oui, super ton article, merci de me l'avoir indiqué !


A plus tard


Amitiés sincères du Diablo
C


Bonjour Diablo,


 


Tu vois, je m'éclate lorsque je reviens de petites vacances et comme j'ai bien appris à rédiger des articles géopolitiques sur le Mexique, j'essaie de faire pareil pour agrémenter mes photos.


Ensuite, au lieu de partager des photos anonymes avec les amis et la famille, je diffuse le petit reportage qui je l'espère apprend plein de choses à ceux qui le lisent.


Merci de ta visite et bon dimanche


 


Amitiés diablement diablesques





caro



C


Bonsoir Alain,


Je suis contente de t'offrir ne part de rêve, le temps que j'y passe trouve alors sa récompense.


Et tu vas pouvoir te régaler avec le nouvel article que je viens de faire sur la Corrèze....tu verras que tout le monde peut y trouver son compte.


Bises


 


caroleone



A


Avec toi au moins je voyage...magnifiques photos d'une france magique...Merci caro..A bientot sur ton blof reposant , ou sur le miens plus survolté...Fraternellement Alain



C


Bonsoir mes amis des bois,


Je suis contente de vous avoir appris un petit quelque chose....


C'était super, nous avons de la chance d'avoir eu un temps magnifique, le résultat est là....j'ai mis les gabares de la roque gageac en fond d'écran, on s'y croirait .....j'ai même l'impression
de les voir arriver !!


Attendez la suite, je prépare ça, mais j'ai un coup de barre.....j'ai fait une heure et demi de marche en plein cagnard aujourd'hui, je suis rincée.


A bientôt


bises


 


caro



S


Super balade Caro, très beau travail de reportage ...  Bravo aussi au photographe qui a beaucoup marché pour trouver le bon angle et la meilleure couleur, malgré la chaleur    ...


Grâce à toi, nous avons appris que le château de Badefols d'Ans était classé depuis 2007  


Encore un moment privilégié à ranger dans le tiroir des bons souvenirs pour le ressortir les jours de grisaille ...


Bises à notre journaliste préférée et à son photographe ...