Hommage à Missak Manouchian

Publié le 22 Février 2010

Communiqué de Pierre Dharréville - Secrétaire départemental du PCF 13




1899757-2603978.jpg

Un buste de Missak Manouchian veille désormais sur le port de Marseille. Une voix manquait pour lui rendre hommage, ce matin. Celle de son parti. Qu’il me soit permis de rompre ainsi ce silence.


Car c’est au nom de ses idéaux communistes que Missak Manouchian entra en résistance. Il en fallait du courage et des convictions pour se dresser face à l’horreur nazie, et pour donner sa vie. Il en fallait de l’humanité pour le faire sans haine. C’est grâce à lui et à ses camarades, ceux qu’on a voulu déshonorer sur une affiche rouge ainsi que tous les autres, que l’humanité a pu voir la fin des ténèbres.


Missak Manouchian est mort pour la France. Pour cette France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Pour ses valeurs universelles. Pas pour cette France qui l’aurait pourchassé et renvoyé chez lui en charter. Pas pour cette France où l’on détruit chaque jour ce qui protège la dignité humaine.


Nous sommes les enfants que Missak Manouchian n’a pas eus. Et son combat n’est pas un combat achevé. Le communisme de Missak Manouchian, parce que nous voulons être digne de l’homme qu’il a été, est celui que nous voulons faire vivre dans le monde d’aujourd’hui, par-delà les commémorations.


Savoir son visage magnifique et courageux poser les yeux sur nous au-dessus de Marseille est pour nous une reconnaissance et un encouragement. Nous sommes fiers de voir la République, de voir Marseille rendre hommage à notre camarade. Et je veux remercier toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour faire briller sa mémoire.



Nicolas Maury



Rédigé par caroleone

Publié dans #Devoir de mémoire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Bonjour Le fennec, camarade de jacques si je ne m'abuse, bienvenue à toi sur cocomagnanville.
Comme toi, je trouve que le devoir de mémoire est très important et élever une statue en mémoire à nos héros de l'affiche rouge c'est toujours mieux que d'en voir d'autres s'envoler !!


L

Merci pour Manouchian, merci pour tous les Hommes (même les non-communistes)morts pour la liberté.
Les "communistes disciplinés" du Pcf devraient méditer ces exemples et l'exemple des 75.000 fusillés.


T

Je vais démarrer demain avec des articles en attente à ce que je vois