FREJUS 2011 : deuxième projet d'urbanisme, extension de Port Fréjus, toujours plus !!

Publié le 29 Août 2011

 

 

PORT FREJUS II : Une mise en eau pour une extension qui sent le lobby à plein nez !!

 

 

modif-port-frejus.jpg

 

 

 

 

Après dix années d'études, la commune de Fréjus vient de lancer le chantier de l'extension de Port Fréjus. Ce chantier, qui durera jusqu'en 2013, permettra à la ville de boucler l'aménagement de sa façade maritime lancé à la fin des années 80 par l'ancien maire François Léotard.

L'annulation de la déclaration d'utilité publique par le Conseil d'état en 1995 avait entraîné des années de procédure et de lourdes indemnisations à la charge de la municipalité qui a finalement obtenu gain de cause auprès de la cour d'appel en novembre 2009.

 

L’extension du port ira jusqu’à l’avenue de Provence et c’est la société EUROVIA un groupe Vinci qui a gagné le gros lot pour réaliser :

 

-          Un chenal navigable de 500 mètres de long


-          Pour des travaux comprenant le vibrofonçage d’un rideau de palplanches de 1 km de long (le fonçage consiste à créer une canalisation d’eaux usées grâce à un micro tunnelier sous le giratoire du boulevard de la mer, en évitant d’ouvrir une large et profonde tranchée en traversée)


-          La réalisation de couronnements de quai et ouvrages de déviation de réseau


-          La création de 2 passerelles piétonnes à ossature métallique enjambant le chenal

 

 

Le terrain de  10 hectares appartient à la ville, il sera "concédé " pour une période de 20 ans et récupéré par la ville ensuite.

Les travaux doivent prendre fin en 2013. La mise en eau du bassin est prévue début 2012.

Les objectifs de l’équipe municipale sont de renforcer l’image de quartier de la ville pour en faire un quartier vivant et animé toute l’année ainsi que de permettre de relier le nouveau quartier à la mer et soi-disant renouer en cela avec la tradition maritime de Fréjus.

 

Le terrain d’une surface de 30.000 m2 urbanisés verra la réalisation de SHON (300 logements avec priorité aux actifs, des commerces, des bureaux, des équipements publics et un HOTEL 4 étoiles ainsi qu’un CASINO )…..

 

Pour un montant de 2.3 millions d’euros dont la dépense pour la ville sera de 1.47 millions d’euros.

 

 

image-9.jpg

                                       Légende : Le chantier de la 2e tranche de Port-Fréjus en février 2011

 

 

 

 

 

image-3.jpg

                                     Légende : Le chantier de la 2e tranche de Port-Fréjus en février 2011.
                                      Prélevement effectué dans la nappe phréatique


 

Même s’il est dit que ce projet peut relancer l’emploi, je doute pour ma part que les commerçants aient envie d’embaucher autrement que des emplois saisonniers et précaires qui leur rapportent lors de la belle saison uniquement ! Et les emplois actuels pour les travaux ne dureront pas toute une vie !!


Non, la politique de la ville est entièrement tournée vers la recherche du profit via le tourisme, toute la ville en est dégoulinante…..

Ce sont les lobbies qui ont le beau rôle encore dans cette affaire et ce projet dénature complètement la jolie ville héritée des romains. L’actuel port est déjà bien assez grand pour accueillir les yachts de ces môssieurs, les appartements créés ne seront pas des appartements liés au social ( il manque environ 2000 logements sociaux à Fréjus !) ils seront voués au dieu tourisme comme le reste de la ville…..et les irréductibles habitants riverains auxquels on a fait croire que leurs terrains vaudraient de l’or, seront certainement un de ces jours « délogés » pour laisser la place libre aux immeubles de grand standing comme cela a été le cas des autres rues dans lesquelles résistaient encore quelques maisons autochtones !!

 

Vous allez me trouver ringarde avec tout ça et pas trop tournée vers l’avenir mais si l’avenir c’est ça, franchement, c’est nul et moche !!

 

 

 

 

1850838-2529658.jpg

                                                                            Port Fréjus à terme

 

 

Mais attendez la suite avec mon prochain sujet qui concerne aussi le tourisme et l’équipe municipale de Fréjus, une épine dans le pied qui s’appelle : moustique tigre !!

 

Caroleone

 

 

 

 

 

 

mous.jpg

 

 

 

 

 

 


Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Bonjour Serge,


Je vois que tu commences à me connaître !


Eh! bien, non, je ne suis pas allée aux archives mais j'ai eu sous le nez des bulletins municipaux qui m'ont un peu inspirée, les notes je ne les ai pas prises dans mon petit carnet, il est plein
et je n'avais même pas prévu de papier, j'ai noté ça un peu partout sur des petits bouts de feuilles. Et puis le coup des arènes devenues payantes pour visiter une immense grue et des marteaux
piqueurs comme tu dis, m'a donné un coup de sang et j'ai relévé des infos sur les panneaux devant le site.


Pour port fréjus, c'est simple, nous connaissions déjà le projet qui arrive juste devant la location.....c'est d'une tristesse, le canal arrivera devant la porte de nos propriétaires.


Les moustiques, on connaissait aussi un peu pour les avoir testé mais pas autant que cette fois-ci.....alors, tout cela mis bout à bout en sachant que je n'avais rien à faire de la semaine, les
plans étaient tout établis avant mon retour !!


Sans rire, tout cet urbanisme, toute cette course aux profits secondés par l'état est d'un écoeurant mais tu as raison, nous sommes comme les autres à la recherche de soleil et d'eau chaude et
faisons bien le jeu des promoteurs !


Pour ma part, ce ne sont pas les vacances que je choisirais, j'ai plus fréquenté mon lit cette semaine que les plages.....mon bronzage pourrait l'attester !! De plus, même l'eau à 26 degrés m'a
semblé froide !!


Je préfère mille fois la compagnie des Carla brunette aux moustiques et autres touristes de la côte.....(ah oui, j'ai été adoptée par une autre petite bête pendant les vacances, un zoziau, une
tourterelle qui venait manger avec moi à table !! Partout où je vais je trouve un petit compagnon à pattes !!)


Je ne suis pas mécontente d'apporter un peu de contradiction sur le net sur cette problématique d'urbanisation à grande échelle de la côte d'azur...j'ai vu peu de choses à ce sujet!!


 


Merci encore pour l'intérêt que tu portes à mes articles. Je sais que vous avez eu aussi votre compte de ce côté là et de quoi vous forger une opinion sur le terrain et nos points communs
attestent bien de nos valeurs communes, c'est évident.


A bientôt.


 


Bises


 


caroleone


 



C


Bonjour titie,


Je m'occupe de diffuser ton article dès demain, j'ai encore du travail de recherches à effectuer pour mon dernier article sur Fréjus. Merci pour ta confiance.


Amitiés


 


caroleone



S


Une nouvelle fois, Caro, bravo !  Quel travail de recherche et d'analyse ! Tu as dû passer tes vacances aux archives de Fréjus et à prendre des notes dans ton petit carnet  .   Et comme d'habitude, le résultat est à la hauteur, tant dans l'exposé des faits que dans leur analyse !


En effet, quand on pense que le bétonnage de la Côte d'Azur a atteint son paroxysme, on se rend compte qu'on peut encore construire sur la mer ou sur d'autres constructions, fussent-elles
romaines .


Concernant Fréjus, sur la côte varoise, cette ville est sacrifiée aux mêmes intérêts, et je ne suis pas sûr que si le groupe Bouygues avait obtenu le marché des arènes, le reportage de TF1 aurait
eu lieu.


Le bruit des marteaux piqueurs a remplacé le chant des cigales et il faut remonter dans l'arrière pays, là où il y a encore des arbres, pour les entendre à nouveau ...


Le seul aspect positif de ce désastre est que, la majorité des vacanciers étant attirée par la mer et le soleil, Carla Brunette peut passer un été tranquille dans ses estives 


Amitiés



T


Salut coco, oui tu peux exploiter le reportage que j'ai fait sur la guere d'espagne de José Veintimilla. Cet article sur mon blog m'a fait connaître de son fils naturel, Enrique Alonso
Veintimilla, né à Moscou en 1938 et qui aura vu, pour la première fois, en photo, son père, sur mon blog, le 24 décembre 2010. Depuis ce moscovite qui n'a pas oublié son hispanité, puisqu'il a
tenu longtemps le centre espagnol de Moscou, me traduit, gratuitement, la correspondance en russe de mon grand-père. Ainsi va le destin !


Quant à Port Fréjus, je connais bien, puisque j'ai été prof à Saint-Raphael, et c'est assez laid !


 


Bonne journée.