Du goudron...Poème en soutien aux marcheurs de Nice à Notre Dame des Landes

Publié le 16 Décembre 2012

9238438-longue-route-goudronnee-droites-et-bleu-ciel-d-39-e.jpg

 

 

Du goudron du goudron encore du goudron

L’été ça fond sous le pied ça ne sent pas bon

L’hiver ça se déroule monotone sans passion

Pour le marcheur le goudron c’est laisse béton

 

 

 

images-copie-2

 

 

 

Quand arriverez-vous chemins de pierres

Qui roulent n’amassent pas mousse et prospèrent ?

La France pourtant possède un beau réseau de GR

Après Aix c’est évident les sentiers se libèrent

 

 

 

 

GR_30.jpg

 

 

 

Prendre les chemins de traverse est agréable pourtant

S’évader des pollutions des hommes de leurs tourments

Cultiver son esprit critique d’analyse des balbutiements

Des espoirs en un idéal qui chaque jour offre ses fragments

 

 

 

Grandes-Randonnees-GR3_editorial_content_full.jpg

 

 

Grâce à vous la lutte prend visage forme et aura

Vous concurrencerez le père Noël et les mayas

Quand votre arrivée à la ZAD sous les vivas se fera

On ne pourra plus dire en France : Je ne savais pas !!

 

 

 

images-copie-1

 

Carole Radureau (16/12/2012)

 

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

 

 

 

 

 

 
 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bonjour Carole.<br /> <br /> <br /> Merci de conjuguer ton talent à l'élan de résistance des marcheurs de Nice. Je vais transmettre ce poème à Alain, ils seront tous très heureux de cette marque d'attention. Ce soutien de ta part<br /> leur donnera du courage.<br /> <br /> <br /> Je crois qu'ils sont heureux de vivre ces moments très forts de solidarité. Alain me dit qu'ils sentent un certain frémissement, espérons qu'il se transforme en souffle puissant.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse.<br /> <br /> <br /> Lucien<br />
C
<br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonsoir Lucien,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est très peu de chose....quand j'ai lu ton compte-rendu d'hier dans lequel Alain parlait du goudron, ça a fait tilt, c'est pas très poétique mais quelque part c'est aussi un clin d'oeil moderne<br /> entre le goudron de la route et le béton de l'aéroport que l'on combat tous.<br /> <br /> <br /> C'est une superbe initiative, je vais la relayer avec toi et j'espère qu'ils vont garder le moral, mais je sais que ces moments sont toujours de forts moments de partage et d'espoir. Je pense que<br /> si j'avais été à Nice, j'aurais tenté le coup aussi à présent que je vais à peu près mieux.<br /> <br /> <br /> J'espère que les lecteurs et les français s'intéresseront à cette marche, c'est clair que les médias ne vont pas s'en emparer à part sans doute les locaux, alors, à nous la parole.<br /> <br /> <br /> Dis plein de bonnes choses de ma part à Alain et ses camarades.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises et bonne soirée<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br /> <br /> <br /> <br />