Diego Rivera exposé au MoMA de New York

Publié le 20 Novembre 2011

20 novembre 2011

 

Le monde.fr

Rivera-Agrarian-Leader-Zapata2-237x300.jpg

Le Musée d’art moderne de New York, le MoMA, présente une exposition exceptionnelle, consacrée au peintre mexicain Diego Rivera (1896-1957), jusqu’au 14 mai 2012.

Le maître de la peinture murale révolutionnaire était depuis longtemps éclipsé par l’impressionnante mode autour de Frida Kahlo, son égérie surréaliste.


Le MoMA présente notamment des œuvres commandées en 1931, en pleine crise économique.


Rivera n’a jamais dédaigné les commandes des riches mécènes américains, quitte à jouer les provocateurs et à multiplier dans ses œuvres les symboles communistes et les figurations de la lutte de classes.


Comme beaucoup de Mexicains, il avait d’ailleurs une certaine ambivalence à l’égard des Etats-Unis, détestés pour s’être appropriés la moitié du territoire du Mexique, mais admirés aussi pour leur modernité.

Plus classique, moins déchiré que son contemporain José Clemente Orozco (1883-1949), Diego Rivera excelle dans les portraits et les grandes synthèses historiques.


Parmi les œuvres exposées au MoMA, on appréciera la force de son Guerrier indien, portant un masque de guépard.

Le portrait d’Emiliano Zapata à côté de son cheval blanc figure parmi ses chefs d’œuvre.

 

Rivera-Indian-Warrior1-300x234.jpg

 

 

 

 

En revanche, sa description de la mégapole capitaliste déshumanisée est excessivement stylisée et symbolique.

Elle évoque curieusement les décors du film Metropolis de Fritz Lang, actuellement à l’honneur à la Cinémathèque française.

Avec cette différence, de taille, que le film allemand prônait la conciliation de classes, l'entente entre le capital et le travail, et non pas la révolution socialiste.

Le site du MoMA permet aux internautes d’avoir un aperçu de l’exposition et de parcourir les œuvres de Rivera de la collection permanente.

Comme il convient à New York, métropole cosmopolite et bilingue, les explications sont disponibles en anglais et en espagnol.

 

Rivera-Frozen-Assets1-241x300.jpg

 

 

 

 

http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2011/rivera/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'en profite pour me faire un peu de pub, merci papy de m'en donner l'occasion en vous dirigeant vers les articles consacrés aux muralistes lors de cette année du Mexique :

 

 

 

DIEGO RIVERA

 

 

JOSE CLEMENTE OROZCO

 

 

 

ALFREDO ZALCE

 

 

 

Celui que je préfère auquel j'ai accordé le plus d'attention :


 

DAVID ALFARO SIQUEIROS

 

 

Et aussi :

 

 

DT ATL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caroleone

 

 

SOURCE : PAPY MOUZEOT

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article