Des nouvelles d'Espoir Chiapas

Publié le 7 Février 2010


ssss.jpg




Bonjour à toutes, et à tous,

 

En cette nouvelle année tous les membres de l’association Espoir Chiapas vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2010. Nous espérons que cette année sera pour vous l´occasion de vous lancer dans des projets et de les réussir.

 

En attendant, les pressions physiques et morales n’ont pas cessées au Chiapas, les revendications et les demandes de justice continuent pour toutes les atrocités qu’exerce le gouvernement mexicain sur les populations indigènes du Chiapas.

 

En cette fin d’année 2009, l’actualité chiapanèque a été principalement marquée par la mobilisation de l’Organisation des Paysans d’Emilio Zapata (l’OCEZ), par la 12eme commémoration du massacre d’Acteal, par l’assassinat d’un leader de l’opposition à la présence de la mine canadienne BlackFire et par la réalisation d un séminaire international de réflexion et d’analyse en mémoire du sociologue français André Aubry ayant œuvré auprès des communautés indigènes pendant plus de 50ans.

 

En France, lors du 22 décembre dernier, Espoir Chiapas avec le CSPCL se sont mobilisés en mémoire du massacre d’Acteal et contre la répression au croisement de la rue des martyrs et du boulevard de Clichy pour rebaptiser cette place « Place des martyrs d’Acteal », action qui a eu un écho a l internationale.

 

Par ailleurs, le prochain Chiapas’tival est programmé, donc rendez vous le 20 février prochain a Magnanville pour un moment musical. Enfin, lors des rencontres Européennes des comités de solidarité avec les Zapatistes qui a eu lieu a eu lieu le 15 et 16 janvier a paris, Espoir Chiapas était présent pour mettre la main a la patte.

 

Et pour votre plus grand plaisir en ce début d’année, vous trouverez en pièce jointe de cette lettre d´information le calendrier annuel d’Espoir Chiapas afin de noter et de ne pas oublier les prochains rendez vous, expo, conférences et Chiapas’tival de l’association que nous vous préparons pour 2010.

Bonne année 2010 à tous !!!

 

Espoir Chiapas est une association autonome et indépendante. En décidant de refuser toute subvention publique et privée elle a fait le pari de la liberté, et de ne subir aucune pression. Cependant, comme toute association, et peut être plus que d’autre nous avons besoin de vos dons, et/ou cotisations pour faire vivre cette association.

Pour adhérer vous pouvez télécharger sur notre site le formulaire d’adhésion :


http://espoirchiapas.com/Coup%20de%20main/adhesion.htm

 

 

 

 

 

 

ACTUALITES ASSOCIATION EN FRANCE

ACTION FRANCE

 

Concert et expo photos à Magnanville le 20 février prochain.

 

Nous vous l´annoncions il y a peu, le Samedi 20 février prochain aura lieu le premier Chiapas´tival de l´année 2010 a Magnanville, proche de Mantes la Jolie. Un programme des plus alléchants avec 4 groupes présents : Allonzo Boa - Fanfare Tzigane, Les Crocs - Ska punk, Full delbor - Hip hop, Et Pierro G. - Chanson Française.

Comme toujours l´entrée sera par coopération libre, et vous pourrez trouver, différentes tables d´information sur la lutte au Chiapas, l´artisanat des femmes indigènes, l’exposition « Regards du Chiapas » de Samuel Brault, et bien sûr de quoi vous désaltérer à bas prix. Donc si vous habitez la région, aucune excuse, nous vous y attendons.

 

RDV le 20 février à 20h00

Le Colombier

1 rue de la Ferme

78200 Magnanville

 

De plus, à la suite du Chiapas’tival, l’expo Photos sera exposée du 21/02 au 07/03 à l’Espace culturel MultiMedia « LE CHAPLIN », place Mandès -France 78200 Mantes-la-Jolie.

 

Mobilisation en France d’Espoir Chiapas et du CSPCL le 22 décembre dernier en mémoire du massacre d’Acteal et contre la hausse des pressions contre les communautés indigènes.

 

« Ce 22 décembre 2009 à Paris, où aux environs de 20h41 plus de vingt personnes se sont données rendez-vous au carrefour situé entre la Rue des Martyrs et le Boulevard de Clichy pour le baptiser du nom de : Place des Martyrs d’Acteal.

A ce croisement, 45 bougies furent allumées en souvenir des victimes. Ensuite, chacun des 45 noms a été lu et 45 ballons blancs ont été lâchés dans le ciel en mémoire de ces 45 morts. Cette initiative politico-symbolique fût organisée par l’association Espoir Chiapas et soutenue par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (C.S.P.C.L.) dans le but de commémorer les 12 ans du massacre d’Acteal, de protester contre la libération des 29 paramilitaires et contre l’augmentation des répressions et violences à l’encontre des droits des peuples indigènes du Chiapas »

Lire la suite de l’article :


http://www.legrandsoir.info/Place-des-martyrs-d-Acteal-L-autre-memoire.html


Action internationale relayée dans différentes parties du globe.


Pour répondre a l´appel lancé par le Centre des Droits de l´Homme de la Fray Ba, pour lutter contre la hausse des pressions dans les communautés indigènes organisées du Chiapas, pour ne pas oublier le 22.12.2009 et dénoncer l´impunité régnante au Chiapas, plusieurs collectifs, affiliés de prés ou de loin avec Espoir Chiapas se sont joint a cet appel.

Au Brésil, à Rio de Janeiro, le collectif Flor de Palavra, a organisée une action toute la journée du 22.12 face a l´ambassade du Mexique. Une cinquantaine de membre du collectif se sont donc réunis dans l´après midi afin de protester. En allumant 45 bougies, pour chaque victime du massacre d´Acteal, sensibilisant les passants et en filmant. Bientôt les vidéos de cet événement sur le site Espoir Chiapas.

 

A San Luis Potosi, Mexique, le Kolectivo Ramona, a convoqué les sympathisant de leur collectif a 19h, dans le jardin de San José. Curieusement ponctuel, les représentants du collectif ont lancé un appel au Microphone aux gens sur place pour qu´il se rapproche et commencent a connaitre un peu plus sur le thème, ils ont également donné une petite description sur ce qui s´´était passé il y a 12 ans a Acteal.. Un événement significatif car ils ont occupé des espaces nouveaux, et ont touché un public non informé. Pour finir la journée, la diffusion d´un documentaire du Canal 6 de Julio, et quelques conférences.


Au D.F. le collectif « No puedo Callar », ou une dizaine de compagnons se sont réunis pour se souvenir du massacre.

Une action également suivi par différents groupes affiliés a la Frayba. Dans les semaines a venir une présentation de chaque action sera remise a la Mesa Directiva de Acteal, et aux différentes Junta de Buen Gobierno Zapatista.

Un grand merci a tous ceux qui ont participé à cette action.


http://www.flordapalavra.org/

http://www.myspace.com/kolectivo_ramonas

http://cspcl.ouvaton.org/


Espoir Chiapas présent lors des rencontres Européennes des comités de solidarité avec les Zapatistes.

Une rencontre riche en échange et partage de lutte, ou 4 membres de l´association se sont rendus. Depuis 1994, plusieurs rencontres de ce type ont été organisées (à Barcelone, Athènes, Berlin, etc.) permettant aux différents comités européens de se réunir, de discuter, d’échanger sur les thèmes de la solidarité avec les communautés zapatistes du Chiapas, plus généralement de la situation au Mexique. C’est aussi l’occasion de réfléchir sur les actions de solidarité que nous pouvons mener ici, comment se coordonner, etc. Enfin, évidemment un des objectifs est la convergence des luttes entre ici et là-bas : comment donner une cohérence à tous ceux qui luttent en bas, à gauche.


Comment faire de la richesse de toutes les résistances un instrument de construction d’un autre monde qui ne soit pas capitaliste. Pour cela des collectifs luttant ici sur différents thèmes (soutien aux sans-papiers, collectifs contre la précarité, etc.) sont également invités. Des comités de toute l’Europe (Grèce, Espagne, Allemagne, Autriche, etc.) et de France (Marseille...) étaient présents. De nombreuses personnes participeront également à ces rencontres à titre individuel.

 

COUP DE POUCE

 

 

Appel urgent pour la traduction de texte d espagnol à français !!!

 

Plus que jamais l’actualité chiapanèque ne cesse d’évoluer, c’est pourquoi nous recherchons des personnes aptes a traduire des textes de l’espagnol vers le français afin d’informer au mieux sur le site www.espoirchiapas.com des derniers communiqués et actualités.

 

 

COUPS DE POUCE SPECIAUX – URGENT -

 

ð Nous cherchons des contacts de maison d`impression, d`édition, des studios d`enregistrement indépendante, récupérée autonome ou associative, si vous avez des contacts merci de nous les communiquer

 

ð Nous recherchons un moyen d`envoyer une forte quantité de livre d`argentine en France, si vous avez des contacts merci de nous les indiquer.


ACTION CHIAPAS

 

Espoir Chiapas vous invite à devenir Observateur Civil de la Paix.


Espoir Chiapas a reçut dernièrement l´accréditation du Centre des Droits de l´Homme de La Frayba pour envoyer des Observateurs Civil de la Paix dans les communautés en lutte.


Le travail des Brigades Civiles d´Observation sert a ouvrir un espace qui nous aide a maintenir l´espoir, conserver la dignité, et essayer de reconstruire le lien social des communautés indigènes, en respect avec leur propre dynamique et conformément a l´autodétermination des peuples indigènes

Si cela vous intéresse nous vous invitons à prendre connaissance des dispositions requises pour être observateur internationale. http://espoirchiapas.com/volontaireFRAYBA.html

 

« No puedo callar » appui la coopérative de santé OSECAPIACH


L’association « No puedo Callar » a soutenu dernièrement le financement du salaire du chauffeur de l’ambulance pour ces prochains mois. Un coup de pouce important pour assurer le maintien de l´usage de l´ambulance ainsi que la pérennité du projet. Un nouveau partenariat pour l´association Espoir Chiapas qui devrait porter ses fruits.

Changement de mesa directiva au sein de las Abejas.


En ce début d année les deux Mesas Directivas de las Abejas ont été changées. La présidence de las mesa directiva d’Acteal est dorénavant assurée par Jose Alfredo Jimenez (il a entre autre réalisé le documentaire « Acteal 10 ans d’impunité…et combien de plus? ») et la présidence de la mesa directiva de Nuevo Yibeljoj est assurée par Fernando Gomez Perez (ancien président de la coopérative de santé OSECAPIACH).


Reportage vidéo sur le planton de l’OCEZ


Lors de l’occupation de l’OCEZ sur le parvis de la cathédrale de San Cristobal, Espoir Chiapas a pu réaliser quelques interviews et investigations afin de comprendre au mieux la situation de ce conflit. Nous espérons pourvoir vous communiquer prochainement ces vidéos. Si vous êtes qualifié dans le montage vidéo et que vous souhaitez nous aider, ce serait avec grand plaisir que nous accepterions votre aide.

 

Présence lors du forum d´Acteal le 21 et 22, enregistrement de l’intégralité des interventions

 

3 membres de l´association Espoir Chiapas, se sont rendus aux rencontres organisées à Acteal, prochainement nous mettrons en ligne, les versions audio, et vidéos des interventions qui ont eut lieu sur place. Ces rencontres ont permit a différents mouvements de lutte du Mexique et du Guatemala d´exposer leur lutte face a l´impunité régnante en Amérique Centrale.

Présence lors du colloque en mémoire de André Aubry le 30,31 et 1,2

Un colloque organisé pour la publication du livre du forum qui eut lieu deux ans auparavant a la m´moire de l´anthropologue Français André Aubry, ou différents intervenants des quatre coins du globe ont pu exposer leurs idées sur les luttes anti systémique dans leurs pays ou au Chiapas. 3 membres de l´association étaient sur place.

 

 

 

INFORMATIONS CHIAPAS et MEXIQUE - ACTUALITES

 

 

Pour obtenir plus d’information sur l’un des sujets, l’intégralité des articles sont disponibles sur :

http://www.espoirchiapas.com/LeChiapas/ActualiteChiapas.htm

 

Communiqué du 21 décembre, de las Abejas, ouverture du Forum.

Forum de Conscience et Espérance, Construisant l’Autre Justice …

Exposition de l’Organisation Civile Las Abejas

Ces jours-ci s’est accompli les douze ans du massacre d’Acteal, douze ans du crime perpétré par le mauvais gouvernement contre nos frères et sœurs, contre nos fils et nos filles, contre nos pères et mères. Crime contre les indigènes du Chiapas et de tout le Mexique. Crime contre tout le peuple du Mexique. Crime contre l’humanité.

Ce sont douze ans dans lesquels les membres de la Société Civile Las Abejas ont lutté infatigablement pour que se fasse la justice. Apres douze ans de cette lutte, nous avons à faire un bilan de ce qui a été obtenu et de ce qui n'a pas été obtenu. Durant ces douze ans nous voulions qu’ils arrêtent et jugent quelques uns des auteurs matériels et quelques uns des complices mineurs du mauvais gouvernement. Après cela, bien que notre lutte avançât sur d'autres champs, sur le champ juridique ça a stagné. Et cette présente année n’a pas stagnée mais a reculée. La Court Suprême a ordonné la libération de plusieurs prisonniers, ainsi que certains qui avaient déjà été condamné…

 

Séminaire International de Réflexion et d´analyse a San Cristobal.


Le 30, 31 décembre 2009 et le 1 et 2 janvier 2010 s´est dérouler a San Cristobal de Las Casas, au CIDECI,-Unitierra, un séminaire a l´occasion de la sortie du livre "Primer Coloquio Internacional en memoriam a Andres Aubry". Différents intervenants venus des quatre coins du globe ont participé a ce forum et donner leur opinion sur l´émergence des mouvements anti -systémiques. Vous pouvez retrouver ci dessous, l´intégralité des interventions en vidéo (es): http://www.livestream.com/seminariodereflexionanalisis

 

La Gouverneure Générale Canadienne à San Cristobal de Las Casas.


La gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, affirme que le meurtre de Mariano Abarca Roblero, un activiste opposé à la minière canadienne Blackfire Exploration, est « inexcusable et déplorable ». « Nous suivrons la situation de près avec l'espoir ferme et la conviction que justice sera rendue », a ajouté Mme Jean dans une déclaration publiée au moment où elle terminait son voyage de trois jours au Mexique. Une cinquantaine de militants se sont assurés que Mariano Abarca Roblero ne soit pas oublié, mercredi. Ils ont manifesté non loin du commerce tenu par des femmes autochtones à San Cristobal de Las Casas…

 

Assassinat d´un leader militant contre les mines au Chiapas.


C´est le 27 novembre vers 20.30 que nous avons appris la mort de Mariano Abarca Roblero en face de sa maison sur la route municipal de Chicomuselo, Chiapas.

Mariano Abarca était le leader de l´opposition a la mine Canadienne Blackfire. Cet assassinat intervient peu de temps apres que le leader, ait déposé deux plaintes contre deux employés de Blackfire, qui le menacaient de l´abattre s´il ne cessait pas ses activités activiste…


Dénonciation de la JBG de Roberto Barrio.


La Junta de Buen Gobierno de Roberto Barrios dénonce les agressions du mauvais gouvernement à travers des groupes armés de la zone nord. La JBG dénonce en effet les menaces constantes et les agressions subites par les membres de la JBG qui remplissent leur fonction d´autorité civil, tout comme les élèves qui étudient dans les écoles autonomes installées au sein du caracol, par des groupes de personnes dressées par les institutions répressives du mauvais gouvernement pour provoquer des tensions et des violences dans les territoires zapatistes…

 

Forte pression contre l´Eglise de San Cristobal, réactions.


Cela fait maintenant plus de 8 mois que l`EZLN se terre dans son silence. Malgré le 26eme anniversaire de la fondation du mouvement, pas un communique ni même action commémorative n ont eu lieu. Le Comite Clandestin Révolutionnaire Indigène, n a pas rebondit sur les pressions croissantes contre ses bases d appui, ni contre la libération des paramilitaires responsables du massacre d’Acteal, ni sur l arrestation de Don Chema leader de la OCEZ….

 

Le Retour des paramilitaires libérés dans leur communauté, communiqué du 22/11/2009 de las Abejas, a 11 ans et 11 mois du massacre.


La voix de nos 45 frères qui ont été massacré le jour du 22 décembre 1997, se fait chaque fois plus fort dans notre voix pour ne pas laisser occulter la vérité. Pour cela nous sommes de nouveau réunis ici pour fortifier notre cœur avec la parole de Dieu et pour dire une autre fois que les paramilitaires libérés le 12 aout et ce 4 novembre, NE SONT PAS INNOCENTS, ce sont des mensonges qu´usent le mauvais gouvernement et les ministres de la « Court Suprême des Riches et des Criminels » pour les libérer. Cette liberté fait partie des plans du mauvais gouvernement et accords avec les paramilitaires pour couvrir les vrais auteurs intellectuels et pour ne pas signaler la responsabilité de l ´état dans ce crime de lèse humanité.

Nous voulons clairement dénoncer, que ce n´est pas vrai que Felipe Calderon, ne veut pas d´autre massacre, non plus que Juan Sabines veut et fait la justice pour Acteal. D´une part le gouvernement de Juan Sabines, voulant montrer une préoccupation pour la sécurité dans la municipalité de Chenalho, signe un contrat avec ses paramilitaires pour qu´ils promettent de ne pas retourner dans leur terre d´origine. Mais ce n ´est pas vrai car il y a quelques jours, nous les Abejas nous avons vu une camionnette du mauvais gouvernement qui transportait les paramilitaires libérés dans leur communauté de Los Chorros, de plus ils étaient accompagnés par le Père Manuel Perez Arias. Dans d´autre occasion nous avons vu un paramilitaire libéré sur la route de Acteal a Yabteclum…

 

Libération des 3 leaders de l´OCEZ.


Don Chema, Rocelio de la Cruz Gonzalez et Manuel de la Torres, tous leaders de l´Organisation Paysanne Emilano Zapata, OCEZ ont enfin été libéré, respectivement de la prison de haute sécurité de Nayarit, et de la prison du Chiapas El amate, après plus d´un mois d´emprisonnement.

Ces derniers avaient été accusés de couvrir des organisations insurgées et de narcotrafic. Malgré la prise d´arme censée être la plus grande de l´histoire du Chiapas voire du Mexique aucune preuve formelle n´a été apportée, ni aucunes photos de l´arsenal dont les médias mexicains et le gouvernement sont friands…

 

Investigation: La stratégie de la guerre de Basse Intensité menée par le gouvernement contre les Abejas, moyens et conséquences


Nous apprenons ce 5 novembre que la court suprême de la nation a décidé de libérer de nouveaux paramilitaires responsables du massacre d´actéal, pour cause de vice de forme dans le procès. Un revers qui était déjà prévu depuis la libération de 20 paramilitaires le 13 aout, et qui n´a pas surpris car ces libérations entrent parfaitement dans la logique de guerre de basse intensité lancée par le gouvernement depuis quelques mois contre la Société Civile. Aujourd´hui la logique du gouvernement et de la municipalité de Chenalho semble claire. Mettre fin aux Abejas qui tous les mois depuis près de 12 ans dénonce publiquement les plus hautes autorités de l´état comme responsables et coupables du massacre. Apres avoir divisé l´organisation en corrompant l´un des leaders de Las Abejas, qui par la suite a formé un nouveau groupe, Las Abejas Chiapas Mexico, organisé en Association Civile, le gouvernement a décidé de s´attaquer frontalement aux Abejas d´Actéal en libérant presque la moitié des paramilitaires arrétés en 1997, alors que plus de 150 restent libres. Cette libération est un coup de couteau dans le dos pour l´organisation déjà fortement affaiblit par la division…

 

Il y a 3 ans, le massacre de Viejo Velasco, 4 morts, 4 disparus et toujours l´impunité et l´injustice...3 ans d´impunité dans le massacre de Viejo


Aujourd´hui, vendredi 13 novembre 2009 nous fêtons une bien triste date qui est celle du massacre de Viejo Velasco, il y a 3 ans déjà. Les faits selon le rapport de l´Observation Civile de novembre 2006 ont toutes les caractéristiques d´une attaque préméditée comme celles réalisées dans les régions Nord et Alto du Chiapas entre 1995 et 2000. Des groupes civils armés, avec un uniforme de police ou militaire, des armes de gros calibres, ont attaqués les habitants générant des morts, des disparitions et des déplacements forcés en présence de l´armée, tout cela prend part dans la stratégie de contre insurrection contre l´EZLN. Viejo Velasco était l´une des bases d´appui de l´EZLN, de la municipalité autonome Vicente Guerrero…

 

Arrestation d´un leader paysan de l’OCEZ, blocage de San Cristobal.


Depuis quelques semaines, un groupe de 200 personnes s´est installé au centre de San Cristobal de Las Casas, sur la place de la cathédrale, jour et nuit, afin de demander la libération du leader de leur organisation paysanne, la OCEZ, arrêté injustement et sans preuve fondée. Le 30 septembre, une vingtaine de policiers, la plupart déguisés comme employés de la compagnie nationale d´électricité sont arrivés dans la communauté de Don Chema, pour séquestrer et amener le leader de l´Organisation Paysanne Emiliano Zapata (OCEZ)…

 

Pétition à l’attention de la Cour Suprême pour que les tensions à Chenalho cessent.


La Libération du 13 août “encourage l’impunité » au sujet du massacre d’Acteal : Centre des droits de l’Homme Fray Bartolomé de Las Casas. Acteal, Chiapas, le 22 Octobre. L’organisation civile de Las Abejas a exigé á la Cour Suprême de Justice de la Nation(SCJN) de ne pas libérer plus de paramilitaires impliqués dans le massacre d’Acteal, afin de ne pas accentuer la situation de tension au sein de la municipalité de Chenalho. Sebastián Pérez Vázquez, dirigeant de Las Abejas, de confession presbytérienne, a annoncé lors de sa sollicitation à la SCJN que lundi prochain ils réaliseraient un pèlerinage à San Cristobal de Las Casa conjointement avec l’organisation catholique « Pueblo Creyente », et le 2 novembre, Jour des Morts, ils feront un rassemblement dans leur communauté…

Et bien plus d’article sur l’actualité au Chiapas sur :

http://espoirchiapas.com/Le%20Chiapas/ActualiteChiapas.htm


INFORMATIONS AMERIQUE LATINE

 

 

Bolivie : Evo Morales propose un forum alternatif a celui de Copenhague

 

Après l´échec cuisant, et attendu, du sommet de Copenhague, le président Evo Morales a annoncé qu’il appellera toutes les nations de la planète à une « grande mobilisation » en défense de l’environnement et qu’il convoquera, pour avril prochain en Bolivie, une conférence mondiale des mouvements sociaux, à la suite de « l’échec » du sommet de Copenhague.

« Le problème mondial (du changement climatique) est dû au développement industriel irrationnel des usines. C’est sur cela que nous devrions nous pencher. J’ai demandé des arguments techniques et scientifiques pour rendre possible, à partir d’ici, une grande mobilisation internationale pour défendre l’environnement, plus particulièrement l’eau. Il y aura lundi une conférence de presse internationale pour inviter les peuples du monde », a affirmé le président. Le président a exprimé sa frustration du fait qu’aucun accord n’ait été atteint pendant le Sommet de Copenhague, tout en soulignant le succès qui consiste à avoir brisé l’hégémonie des pays développés sur cette manifestation. Il a protesté contre la proposition de représentants des pays développés qui ont pris l’option d’une augmentation de deux degrés de la température de la planète alors qu’à l’heure actuelle, avec une augmentation de 0,7 % de la température moyenne de la planète, des lacs s’assèchent, les glaciers disparaissent et on craint la disparition d’îles, de régions situées à peine à 10 ou 20 m au-dessus du niveau de la mer du fait de la fusion des glaces continentales.

« Si nous ne prenons pas maintenant des décisions importantes, dans 30 ans nos enfants et les générations futures auront de sérieux problèmes. Des gens meurent déjà de chaleur en Europe. Et les pays capitalistes ne veulent pas changer leurs politiques pour éviter de plus grands dommages à la nature », a-t-il déclaré. Et si eux (les puissances industrielles) ne veulent pas, « les peuples vont devoir les faire changer », a-t-il averti. Il a affirmé que l’un des buts principaux de l’appel à cette mobilisation est de garantir l’alimentation mondiale, face à la famine qui sévit en divers lieux de la planète. « J’ai même pensé à avoir des camarades dirigeants qui parlent anglais pour les envoyer éveiller les consciences, mobiliser et nationaliser les ressources naturelles dans le monde entier, y compris en Afrique où il y a beaucoup de souffrances, ce qui est déplorable », a conclu le Chef de l’Etat.


Les J.O de Vancouver, fortement dénoncé par les peuples autochtones

 

 

A l'approche des Jeux d'hiver (du 12 au 28 février à Vancouver et Whistler), des défenseurs des droits autochtones unissent leurs forces à des militants anticapitalistes et antiracistes pour dénoncer les JO. Et se font entendre. Le relais de la flamme olympique a été perturbé en décembre par des manifestations dans plusieurs villes canadiennes, forçant l'annulation de cérémonies et des changements de trajets.

Les opposants - dont le site www. no2010.com
sert de lieu virtuel de ralliement - promettent de poursuivre leurs actions durant les Jeux, avec pour point culminant l'événement parallèle “Convergence 2010”, organisé du 10 au 15.02 à Vancouver, pour dénoncer pêle-mêle “l'invasion des sponsors, la répression policière et le colonialisme vis-à-vis des autochtones”.

Les contestataires critiquent le fait que les compétitions auront lieu sur des terres dont les Amérindiens ont été dépossédés, arguant que leurs revendications territoriales en Colombie-Britannique n'ont pas mené à des traités reconnaissant leurs droits, par exemple sur les ressources naturelles. Leur slogan “Pas de Jeux olympiques sur des terres volées aux autochtones” fait pendant à celui de “2010 logements, pas de Jeux 2010”, scandé par ceux qui s'inquiètent de la répression policière en cours pour “nettoyer” la ville de Vancouver de ses SDF avant les JO.

Les militants anticapitalistes sont aussi de la partie, au sein du mouvement “Résistance 2010”, critiquant les milliards de dollars de fonds publics investis dans la compétition et un esprit olympique plus mercantile que sportif.

 

Intégralité de l´article sur :

http://www.icrainternational.org/actualites/717/





Rédigé par caroleone

Publié dans #Le chiapas en lutte

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article