Dans la grande famille du jazz, je demande.....2

Publié le 15 Novembre 2012

Sidney_Bechet_by_Ray_Avery.jpg

 

 

Le clarinettiste

 

 

Il habille les notes fleuries de la vie sur tous les tons

Les descend et les élève toujours au diapason

Son souffle ajusté revêt les chansons de velours

En magicien habile et doué il chante alors l’amour

Le grand Sidney maître incontesté de son instrument

Signe en lettres d’or le livre de ses plus beaux moments

 

Carole Radureau (15/11/2012)

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

 

 

 

0098.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article