Coup de chapeau aux militants : Cyril Lazaro

Publié le 31 Octobre 2011

 

avatar-blog-1066720458-tmpphpx5CBjN.jpeg

 

 

 

 

Je souhaite rendre hommage aujourd'hui à Cyril Lazaro, un syndicaliste hors norme qui a le courage d'affronter une des plus grosses entreprises parisiennes : Eurodisney.

 

Comme vous le savez certainement, les vérités ne sont jamais bonnes à dire , surtout sur le lieu de travail et suite à une mise à l'écart du milieu syndical, orchestré par la direction d'eurodisney, Cyril décide de ne pas "s'écraser" et crée son blog avec pour point d'orgue la création fictive du Syndicat des vieux cons ou SDVC, il a besoin de faire paratger à un grand nombre son vécu et son expérience.

C'est à ce moment que je fais sa connaissance et je dois avouer que je l'ai de suite trouvé courageux et honnête dans le sens ou cela doit être difficile de dénoncer sur la toile les malversations d'une entreprise aussi importante et très populaire aux yeux du public.

En 2011, les salariés syndiqués le nomment délégué lors des dernières élections, il passe même devant des syndicalistes "maison" qui "couvrent" l'affaire du détournement de fonds du CE de la boîte, cheval de Troie de notre camarade Cyril .

Aujourd'hui, Cyril a entrepris d'enclencher la vitesse supérieure et de dénoncer encore plus haut et encore plus fort les dérives syndicales et patronales de chaque "micro-entreprise" qui composent ce grand village qu'est eurodisney.

Souhaitons-lui de traverser cette étape à la vitesse d'un TGV afin d'obtenir le plus rapidement possible la reconnaissance des droits de tous les salariés et aidons-le du mieux que nous le pouvons en le soutenant dans cette très courageuse entreprise.

 

caroleone

 

 

 

 

 

Corenthin-2-mai--2009-009-copie-1.jpg

                                                        "Un peu de brume et on croit à un David Hamilton"

 

 

 

L'actualité de Cyril

 


 

"Que se passe-t-il vraiment derrière ces murs?"

 

L'Hôtel New York vire au cauchemard pour certains représentants syndicaux qui ont le malheur de vouloir faire un peu de syndicalisme.

Interdiction de parler aux salariés pendant le temps de travail, interdiction de consulter les plannings des salariés, mots d'ordres passés par le management pour interdire aux salariés de parler à certains représentants du personnel, réprimandes constantes, vexations diverses et variées, des petits déjeuners d'équipe où les représentants du personnel de l'équipe concernée ne sont pas conviés, insultes verbales pendant les réunions des délégués du personnel sous le regard d'un chef d'établissement qui laisse faire. Retrait des appels de numéro de téléphone en 06 dans le local syndical, refus d'installer une ligne internet.


Nous ne sommes pourtant pas dans un petit hôtel. Il y a près de 500 salariés dans l'établissement, ce qui constitue une population non négligeable et la logique voudrait qu'un semblant de dialogue social existe.


Même pas!


A noter, et cela est parfaitement délectable, que le chef d'établissement a déjà un lourd passé derrière lui au sein de l'entreprise, puisqu'il était le président du Comité d'Entreprise au moment des malversations. Plus cocasse, il a été élu au Conseil de prud'hommes de Meaux, Meaux étant le tribunal qui est en charge du dossier sur les malversations du Comité d'Entreprise de Disneyland Paris.


Ceci est donc le premier et le dernier avertissement pour que cessent les agissements que certains salariés syndiqués n'hésitent pas à qualifier de harcèlement en bande organisée, parce que les salariés syndiqués eux aussi subissent ce genre de comportement, mis à part qu'ils n'ont pas la protection d'un mandat électif.


Tout ceci est le quotidien des représentants du personnel qui osent vouloir faire un peu de syndicalisme à l'Hôtel New York de Disneyland Paris, et je peux en témoigner d'autant plus facilement que je fais partie des représentants du personnel de ce triste établissement qui a fait le choix de s'illustrer par la répression exercée sur les élus des salariés et les salariés eux mêmes, plutôt que par la construction d'un tissu social sain.


Je n'hésiterai naturellement pas à faire monter la pression de plusieurs crans si besoin était. Les dossiers sont prêts!


Aujourd'hui il n'y a pas de nom sur cet article, ce ne sera pas le cas par la suite.

Vous ne me respectez pas, vous ne respectez pas les élus des salariés, vous ne respectez pas les salariés eux mêmes : NOUS NE VOUS RESPECTERONS PAS.


A bon entendeur salut.


Amitiés à tous et à toutes


Cyril LAZARO

 

Délégué du personnel CGT (rien à voir avec la CGT de l'entreprise)

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Rédigé par caroleone

Publié dans #coup de coeur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> <br /> Bonsoir Cyril,<br /> <br /> <br /> Eh oui, tu vois, c'est ta fête  et tu l'as bien méritée.<br /> <br /> <br /> J'espère que nous arriverons à te suivre dans ton difficile combat, pour nous, c'est simple, nous ne sommes pas sur le terrain et ce que tu fais est tout à ton honneur mais je ne doutais pas que<br /> tu en sois bien doté !!<br /> <br /> <br /> Bon courage donc et bravo encore pour tout ce que tu entreprends.<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caroleone<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Mais qu'est-ce qui se passe ici. C'est ma fête et je ne suis pas au courant? <br /> <br /> <br /> Merci à vous tous pour ces marques d'affection qui nous disent qu'il reste encore du bon dans l'humain, et que le combat est plus que jamais d'actualité.<br /> <br /> <br /> Si j'ai très vite découvert que derrière Mickey se cache un salarié qui sue sang et eau pour gagner sa croûte, il nous reste encore à convaincre des millions de visiteurs que c'est cela la<br /> réalité et l'envers du décor chez Disney.<br /> <br /> <br /> Mener ce combat vaut bien quelques sacrifices, mais des sacrifices nous en faisons tous, même ceux qui ne se battent plus depuis des années. Leur résignation est le pire sacrifice qui soit, car<br /> il signifie qu'ils ont perdu l'estime d'eux mêmes et l'espoir que l'on peut changer le cours des choses.<br /> <br /> <br /> Continuons donc à lutter sur les sujets qui nous tiennent à coeur, pour que demain l'humanité entière s'en retrouve meilleure.<br /> <br /> <br /> Amitiés à tous et à toutes<br /> <br /> <br /> Cyril LAZARO<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> EuroDisney !!!! Quelle horreur c'est pire que pire...Monsieur LAZARO courages et honneurs...Je ne peu que vous encouragé pour votre combat qui est aussi le notre. Merci a @ papy mais<br /> aussi a toi Caroleonne...<br /> <br /> <br /> Alain<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Rectificatif...<br /> <br /> <br /> J'ai écrit que Cyril s'est retrouvé démocratiquement élu délégué syndical... ce qui est une erreur de ma part. Je voulais dire délégué du personnel.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bizz,<br /> Le Papy <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Bonsoir mon cher papy,<br /> <br /> <br /> Je suis contente que tu viennes nous relater ainsi le parcours de Cyril, ce que j'aurais pour ma part été incapable de faire dans les détails, car il m'en manquaient trop !!<br /> <br /> <br /> Ce que tu nous dis de ton "frérot" nous fait prendre conscience de sa grande valeur et de son engagement atypique qui mérite évidemment tout notre soutien.<br /> <br /> <br /> Je te remercie de ton intervention et te fais de grosses bises.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caroleone<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Bonjour Caroleone,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je sais que Cyril a aussi compris le réel danger qui le menaçait après l'expérience écœurante de Mourad Ghazli... Je connais particulièrement bien Cyril, qui est mon frère de cœur depuis 30 ans.<br /> A l'origine, le SDVC était un joke pour répondre à son évincement du syndicat FO, première attaque anti-syndicale fomentée par un syndicat en accord avec la Direction du parc ! Cyril était déjà<br /> devenu trop dangeureux pour les intérêts de la Direction.<br /> <br /> <br /> En écartant Cyril des syndicats (et non du syndicalisme) la Direction envisageait de faire coup double. Se débarasser du syndicaliste gênant et du salarié protégé qu'il était à ce moment là en<br /> procédant à son licenciement. Mais c'était mal connaître le guerrier qui est en lui.<br /> <br /> <br /> Privé du blog FO, qu'il était le seul à alimenter, Cyril a lancé effectivement le SDVC, le papa de son blog actuel. Jamais aucun syndicat n'avait été aussi virulent sur un blog que le faisait<br /> Cyril avec son SDVC, pourtant redevenu salarié non syndiqué. Les syndicats Disney frisaient le ridicule et même l'étaient carrément à chacune des nouvelles revendications de Cyril sur son blog<br /> des Vieux cons (travail du dimanche payé double) !<br /> <br /> <br /> Imagines un peu, un p'tit gars isolé tel que lui qui se permettait de dire haut et fort ce que les syndicats ne dénonçaient pas voire dont certains étaient largement payés par la Direction du<br /> Parc pour affirmer tout le contraire (ce qui est toujours en vigueur sur le parc à ce jour).<br /> <br /> <br /> J'ai bien connu cette version 1.0 du blog de Cyril, où il maniait l'ironie et la satire pour tourner en dérision la gestion du parc et de ses syndicats maison. C'étaient mes toutes premières<br /> interventions bloguistiques...<br /> <br /> <br /> Puis le SDVC, qui reposait sur les seules épaules de Cyril s'est transformé en "Le blog de Cyril Lazaro". A partir de ce moment, un nouveau virage venait d'être abordé, Cyril avait déjà enclenché<br /> une vitesse supérieure. En face ça rigolait déjà beaucoup moins, ce qui n'était qu'un poil à gratter commençait à filer de sérieux urticaires à beaucoup au sein du management du Parc.<br /> <br /> <br /> Comme il était très délicat de le licencier, la Direction eu l'ingénieuse idée d'instrumentaliser Cyril au cours des dernières élections du personnel via son syndicat marionnette, la CGT-Disney.<br /> Je ne sais pas ce qui a pris Cyril d'accepter sur le moment, mais au final il s'est retrouvé second sur les listes électorales de la CGT-Disney. Les salariés ne s'y sont pas trompés. Ils ont<br /> majoritairement barré le nom du "tête de liste" (l'ancien secrétaire général du CE) et Cyril s'est retrouvé démocratiquement élu délégué syndical à sa plus grande surprise et au plus grand dégoût<br /> de la Direction du parc.<br /> <br /> <br /> Ce qui était un plan machiavélique fomenté par la Direction du parc est devenu une énorme bourde car au-delà de l'esprit cégetiste, Cyril est un vrai syndicaliste dans le sens noble qu'on ne<br /> rencontre plus beaucoup de nos jours. Il a repris le combat mené par les autres syndicats, notamment FO qui dénonçait les malversations de l'ancien secrétaire du CE. Cyril a dénoncé beaucoup<br /> d'anomalies pratiquées sur le parc d'EuroDisney et continue de le faire chaque jour avec le même acharnement pour le bien de tous les salariés spoliés qui travaillent sur le parc.<br /> <br /> <br /> Ce père de cinq enfants n'hésite pas à sacrifier sa vie de famille pour accomplir le combat qu'il s'est juré de mener jusqu'au bout. RIEN NE L'ARRÊTERA !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Amitiés fraternelles,<br /> Le Papy<br /> <br /> <br /> <br />