Conférence à Pézenas : "Jean Meslier, le plus hardi des philosophes"

Publié le 16 Avril 2011

Serge Déruette, auteur de l'ouvrage "Lire Jean Meslier" (Aden Editions) sera à:

 

 

 

Tract_141x210mm3-reduit.jpg

 

 

 

 

 

                                           PEZENAS ILLUSTRE THEATRE

                                                  le 22 AVRIL – 20h30

La soirée se terminera par le tour de chant de CHRISTIAN PACCOUD et ses

chansons-choc, et par le verre de l'amitié! ENTREE LIBRE (Tel. 04 67 98 02 60)

 

 

 


 JEAN MESLIER est ce curé d’un minuscule village, perdu au fond de la campagne ardennaise qui, pendant quarante ans, consacra ses journées à ses paroissiens et ses nuits à la rédaction secrète d’un énorme« Mémoire des pensées et sentiments de Jean Meslier ». Cette période recouvre la fin du règne de Louis XIV, la Régence et le début du règne de Louis XV.Etonnant mémoire qui ne circula que sous forme de manuscrits .
 

 Seuls quelques extraits furent publiés, tronqués et manipulés plus ou moins honnêtement par Voltaire. D’Holbach s’en inspira largement. Ce n’est qu’en 1970 qu’une édition complète fut publiée. Cette édition est aujourd’hui épuisée. Serge Déruette prend la défense de JEAN MESLIER , dans son ouvrage « LIRE JEAN MESLIER » (Aden éditions ). JEAN MESLIER, le plus hardi de tous les philosophes du XVIIIème siècle ?Pour Serge Déruette, cela ne fait aucun doute . -Il est le premier penseur à réunir en une seule conception du monde et de la vie, l’athéisme, le matérialisme, le communisme et la pensée révolutionnaire. -le premier théoricien systématique de l’athéisme -le premier matérialiste systématique et conséquent depuis l’Antiquité -un précurseur du féminisme, favorable au divorce, à l’union libre, à une sexualité définie comme « ce doux et violent penchant de la nature », à l’opposé de tout libertinage -le premier théoricien à vouloir fonder une société sans classes, non par l’imagination utopique, mais par l’action révolutionnaire

 


 -le premier à voir dans la propriété privée l’origine et la cause de l’inégalité et de la domination -Un précurseur de l’éthologie en contestant Descartes et sa théorie des « animaux-machines » -le premier et le seul philosophe de son temps qui appelle au régicide. -le premier dans bien d’autres domaines que Serge Déruette se fera un plaisir de détailler.

 

 Bien souvent premier à son époque, JEAN MESLIER est aussi un philosophe pour le XXIème siècle. Son audace explique sans doute le silence dans lequel son Mémoire a été si longtemps tenu. A l’heure des crises économiques, de l’instrumentalisation des religions comme armes politiques, JEAN MESLIER est encore en avance sur notre
époque !

 


 Serge Deruette, professeur à l'Université de Mons (Belgique)
  
 

http://www.libre-penseur-adlpf.com/article-conference-a-pezenas-jean-meslier-le-plus-hardi-des-philosophes-71762275.html

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Libre pensée et laïcité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> J'ai affaire à un connaisseur es- Meslier....merci pour ces citations, il était fort pour un curé !!<br /> Si c'est dans ton coin, ,c'est bien, une petite balade en perspective. En tant que libres-penseurs nous aimons tout particulièrement ce curé pas comme les autres !<br /> Je suis inspirée, certes, pas plus que d'habitude, j'ai simplement besoin de concentrer mon intellect pour occuper mon cerveau, le "noyer" on va dire....la fatique physique ne me vainc pas en ce<br /> moment alors je n'ai pas le choix de me dire que j'ai un cerveau et qu'il faut que je m'en serve de temps à autre ...<br /> Merci pour tout ça....je t'embrasse<br /> caroleone<br /> <br /> <br />
P
<br /> Bonsoir / bonjour ma chère Caroleone,<br /> <br /> Merci pour cette info qui permettra de nous échapper quelques heures de cet asile avec le pépère Cyril.<br /> <br /> Il n'y avait pas mieux placé que Jean Meslier pour parler d'anticléricalisme. Il restera pour l'éternité celui qui a donné naissance à tous les mouvements de l'athéisme et de la libre-pensée qui<br /> ont inspiré ce que figureront le communisme et même la Révolution Française.<br /> <br /> Il y eut l'Ancien Testament, puis le Nouveau et enfin celui de Jean MESLIER :<br /> <br /> « Pesez bien les raisons qu’il y a de croire ou de ne pas croire, ce que votre religion vous enseigne, et vous oblige si absolument de croire. Je m’assure que si vous suivez bien les lumières<br /> naturelles de votre esprit, vous verrez au moins aussi bien, et aussi certainement que moi, que toutes les religions du monde ne sont que des inventions humaines, et que tout ce que votre religion<br /> vous enseigne, et vous oblige de croire, comme surnaturel et divin, n’est dans le fond qu’erreur, que mensonge, qu’illusion et imposture. »<br /> <br /> « La première pensée qui se présente d’abord à mon esprit, au sujet d’un tel être, que l’on dit être si bon, si beau, si sage, si grand, si excellent, si admirable, si parfait et si aimable, etc.,<br /> est que s’il y avait véritablement un tel être, il paraîtrait si clairement et si visiblement à nos yeux et à notre sentiment que personne ne pourrait nullement douter de la vérité de son<br /> existence. Il y a au contraire tout sujet de croire et de dire qu’il n’est pas. »<br /> <br /> « …vous adorez effectivement des faibles petites images de pâte et de farine, et vous honorez les images de bois et de plâtre, et les images d’Or et d’Argent. Vous vous amusez, Messieurs, à<br /> interpréter et à expliquer figurativement, allégoriquement et mystiquement des vaines écritures que vous appelez néanmoins saintes, et divines ; vous leur donnez tel sens que vous voulez ; vous<br /> leur faites dire tout ce que vous voulez par le moyen de ces beaux prétendus sens spirituels et allégoriques que vous leur forgez, et que vous affectez de leur donner, afin d’y trouver, et d’y<br /> faire trouver des prétendues vérités qui n’y sont point, et qui n’y furent jamais. Vous vous échauffez à discuter de vaines questions de grâce suffisante et efficace. Et en plus, vous vilipendez le<br /> pauvre peuple, vous le menacez de l’enfer éternel pour des peccadilles, et vous ne dites rien contre les voleries publiques, ni contre les injustices criantes de ceux qui gouvernent les peuples,<br /> qui les pillent, qui les foulent, qui les ruinent, qui les oppriment et qui sont la cause de tous les maux, et de toutes les misères qui les accablent. »<br /> <br /> « L’Église, au lieu de défendre le pauvre, bénit les divers « parasites » qui se sont collés au travail des pauvres afin de mieux les exploiter : soldats, ecclésiastiques, juristes, policiers,<br /> nobles, etc... »<br /> <br /> 60 ans avant la révolution française il avait même annoncé la chute du roi de France, non pas qu'il était devin, mais dans la Vérité, une Vérité qui est toujours d'actualité : Le roi, selon Meslier<br /> qui ne reconnait pas le droit divin, devrait être assassiné puisqu'il dominerait cette tyrannie avec l'accord du clergé.<br /> <br /> <br /> Tu fait fort en ce moment Carolita, tu es très inspirée.<br /> <br /> Bises,<br /> Le Papy<br /> <br /> <br />