Communiqué de la Fédération syndicale mondiale (FSM) sur la grève grecque

Publié le 12 Février 2010


siteon01.jpg



La grève du PAME (syndicat affilié à la FSM proche des communistes NDT) a été marquée par de nombreuses et grandes manifestations dans 67 villes du pays et ce fut un grand succès.

Hier les avions n’ont pas pu atterrir ou s’envoler sur l’aéroport d’Athènes. Aucun navire n’est sorti des ports du pays. Dans le secteur privé le nombre de travailleurs en grève a été élevé.

Les travailleurs en grève protestaient contre les politiques du gouvernement du PASOK (Social démocrate) qui consiste à geler les salaires et les pensions pour l’année 2010, à augmenter les impôts pour les travailleurs et augmenter la limite de l’âge pour les retraites de deux ans.

Le slogan principal de la grève a été “Nous n’allons pas payer la crise du capitalisme”.

A Athènes des milliers de travailleurs se sont rassemblés en face du Parlement Grec et ont marché en manifestation jusqu’au ministère du travail.

Une grande délégation de la FSM s’était jointe aux grévistes avec des pancartes en faveur des immigrants économiques.

Les syndicalistes sociaux démocrates étaient contre la grève de hier. Ces syndicalistes appuient le gouvernement avec l’argument “Il ne faut pas culpabiliser Athènes pour la politiques anti-ouvrières mais s’adresser à Bruxelles.

Le 24 février il y aura en Grèce une nouvelle grève avec les mêmes exigences.

.

40, Zan Moreas street, Athens 11745 GREECE

Tel. +30 210 9214417, +30 210 9236700, Fax +30 210 9214517

http://www.frontsyndical-classe.org/ext/http://www.wftucentral.org/ E-mails: info@wftucentral.org, international@wftucentral.org

 

traduit par danielle Bleitrach




du site du front syndical de classe




Rédigé par caroleone

Publié dans #Europe, #Grèce

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

La FSM, c'est l'organisation syndicale mondiale de la lutte de classe alors que la CES à laquelle ont adhéré CFDT, FO et hélas la CGT, est une organisation européenne qui n'a que le nom de
syndicats. Cette organisation Kollabo qui est financée par l'UE, donc le capital, prône le sauvetage du capitalisme!