Colombie - Naissance d’un parti politico-social : «Marcha Patriotica»

Publié le 29 Avril 2012

 

marcha-patriotica.jpg

 

 

 

 

Au cours d’une journée historique, plus de 80.000 personnes ont marché jusqu’à la Place Bolívar de Bogotá, pour célébrer la naissance du nouveau mouvement politique Marcha Patriotica (Marche Patriotique).

 

La grande majorité des participants sont venus de toutes les régions du pays et de manière organisée ont lancé la marche à partir de trois points différents de la ville  : le Parc National, le Colisée El Campin et le Parc Olaya Herrera.

 

Contrairement à la propagande sale déployée par les médias, les dômes militaires, policiers et autres secteurs de l’extrême droite proche des paramilitaires, pas même un verre n’a été brisé malgré le grand nombre de participants.

Bien que « la grande presse » minimise ce grand événement et n’en parle que pour le stigmatiser et le calomnier, la vérité est que le nombre de manifestants dépasse le chiffre de 80.000.

Les médias de l’oligarchie affirment qu’ils étaient 35.000, d’autres plus honnêtes admettent une participation de 50.000 personnes, cachant la réalité au pays.

 

Environ 20.000 personnes, qui n’ont pas pu atteindre la Place Bolívar en raison de la capacité dépassée, a dû se résigner à suivre ce qui est arrivé là, par le biais de gigantesques écrans disposés en différents points sur la Carrera Séptima. Le mouvement de la Marche Patriotique est le point de confluence de plus de 1.700 organisations sociales de différentes régions du territoire national, cherchant l’unité de tous les secteurs démocratiques afin d’être protagoniste dans la vie politique du pays.

 

Les principaux objectifs de la Marche Patriotique comprennent, la solution politique au conflit armé et social, la mise en œuvre de la réforme agraire équitable avec la paysannerie, la garantie de l’accès à la santé pour tous les Colombiens, des emplois décents et l’éducation gratuite et de haute qualité pour les enfants et les jeunes, entre autres.

 

Ce mouvement politique s’est constitué en fin de semaine avec la présence de plus de 4.000 délégués et près de 1.700 organisations nationales et l’accompagnement d’une délégation internationale importante.

 

Intégreront le Conseil Patriotique National :

 

Piedad Cordoba, Jairo Rivera, Carlos Lozano, Andres Gil, David Florez, Carlos García, Javier Cuadros, Gloria Cuartas, Gustavo Gallardo, Mauricio Ramos, Hubert Ballesteros, Jairo Estrada, Jael Quiroga, Joaquín Romero, Angel Torres, Heriberto flor, Diego Angulo, Caroline Baptiste, William Monsalve, Patricia Ariza, Francisco Tolosa, Nidia Quintero, Gloria Cuartas entre autres, au nom des organisations les plus diversifiées et secteurs sociaux de tout le territoire national.

 

Comme le dit la déclaration politique: « Par la Marche sont venus à Bogotá les patriotes de la Colombie pour affirmer l’existence de rêves collectifs; pour dessiner le parcours de la dignité, pour ouvrir des portes de l’espoir après l’héritage des libérateurs de l’indépendance d’abord. Nous sommes des participants de ce nouveau chapitre de l’histoire qui se forge dans l’unité populaire la plus large. » La marche patriotique est le choix pour des milliers de Colombiens et Colombiennes qui ont été marginalisés depuis des décennies par ceux qui exercent le pouvoir. Un vaste mouvement, où il y a toutes les personnes et organisations qui croient en la nécessité d’une transformation du pays.

 

La Commission Nationale Patriotique était accompagnée de plus de 100 invités internationaux, qui ont fait connaître leur déclaration politique internationale de soutien au mouvement politique Marche Patriotique, le renforcement de l’Amérique latine s’inscrivant dans la construction d’une souveraineté véritable continent.

 

 

Lu sur Comité Libertad 95

 

 

diablo-queue

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Colombie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article