La garde-robe mexicaine

Publié le 13 Septembre 2012

Le costume mexicain, une histoire de traditions liée au métissage et à l’expression de la couleur

 

1103171252431004987830396.jpg

Dans l’ancien temps

Il y a de cela une cinquantaine d’années, le costume national mexicain était constitué de la china poblana pour les femmes et du charro pour les hommes.

 

LA CHINA POBLANA

 

chinapoblana.jpg

Statue china poblana à Puebla

C’était le nom donné à un costume porté par les femmes dans la ville de Puebla, métissage des diverses cultures mexicaines de trois siècles de colonisation espagnole.

Selon les descriptions du XIXe siècle, les tenues étaient composées :

  • Une chemise blanche avec une ouverture laissant voir une partie du cou et de la poitrine (choquant pour l’époque)
  • Une robe nommée « castor » du nom de la toile qui la composait
  • Des bas blancs
  • Une ceinture qui sert à tenir le castor et les bas
  • Quelquefois un foulard de soie

C’était la tenue des mexicaines issues des classes populaires.

 

chinapoblana-bis.jpg                                     

china poblana

 

LE CHARRO

 

sombrero.jpg

  Sombrero

Il n’est pas spécialement contemporain de la china poblana.

Le charro est la tenue de cheval portée par les grands propriétaires terriens. Il se compose :

 

  • Un large sombrero à bords en gouttière, parfois brodé de fils d’or ou d’argent
  • Une veste-boléro à l’andalouse très brodée
  • Une chemise à lavallière                       
  • Un pantalon sombre serré en peau de daim
  • Des bottes à talons hauts

On peut observer ce costume de nos jours lors des fêtes charro ou portés par les mariachis.

Les mexicains ont adopté depuis une tenue à l’européenne mais néanmoins les indiens et le métissage des diverses régions du Mexique offrent encore de jolies perspectives colorées au travers de l’usage de ces vêtements qui font le charme du pays.

 

charro_de_jalisco_traje.jpg

  Charro de Jalisco

 

QUELQUES TENUES COURANTES

LE REBOZO

 

Il  s’agit d’un châle faisant partie intégrante du costume de la femme mexicaine.

De couleur foncée, tissé et brodé à la main, il sert aussi bien de manteau que de coiffe ou à porter l’enfant ou les marchandises dans le dos.

Certains sont de véritables œuvres d’art.

frida-with-magenta-rebozo-new-york-1939.jpg

  Frida Khalo et son rebozo pourpre

rebozo-chiapas.jpg

  Rebozo utilisé en porte-bébé au Chiapas

 

LE HUIPIL

C’est une blouse tissée et brodée souvent longue qui vient des traditions indigènes.

Au Yucatan, au Chiapas et en Oaxaca, l’héritage maya imprime de superbes efflorescences sur les huipils.

De forme rectangulaire avec ouverture pour la tête et les bras, il peut être en laine ou en coton, court ou long, étroit ou souvent ample et couvrant bien les épaules, fiat d’une seule pièce.

 

huipil-yucatan.jpg

    huipil Yucatan

 

huipil-oaxaca.jpg

   huipil Oaxaca

tojolabale.jpg

  huipil enfant Tojolabale

huipil-tzotzile.jpg

    huipil Tzotzile Chiapas

 

 

LE SARAPE

 

Couverture de laine utilisée par les hommes dans les terres froides.

Il a usage de manteau, grâce à sa fente pour passer la tête mais il peut aussi servir de tente ou de tapis pour exposer les marchandises.

Les formes varient, les couleurs aussi selon les régions mais ils sont toujours de très bon goût avec parfois de superbes motifs flamboyants.

sarapes.jpg

Sarapes

sarape.jpg

 

LE PONCHO

 

C’est le vêtement le plus célèbre du Mexique.

On le nomme également « quechquemitl », du nahuatl «quechtli » = cou et « quemitl » = recouvre

Ce vêtement triangulaire couvrant la partie supérieure du corps était porté déjà à l’époque précolombienne.

Il est formé de deux morceaux de tissus rectangulaires, une ouverture étant ménagée pour la tête, les pointes tombent devant ou sur les côtés selon les régions.

Il est encore couramment porté dans le nord et le centre du Mexique.

poncho.jpg

 

QUELQUES COSTUMES ET COUTUMES INDIGENES

Bijoux colorés

 

De nombreuses indigènes affectionnent les bijoux, surtout ceux en verroterie colorée. Quand elles peuvent s’en offrir, elles en portent en grand nombre.

TOTONAQUES

Les femmes portent de fins tissus de coton blanc et lors des fêtes elles adoptent l’organdi et le tulle ainsi qu’un splendide poncho transparent brodé de blanc.

YUCATAN

Le huipil est blanc avec de grandes fleurs brodées tout autour de l’encolure carrée, des emmanchures et du bord inférieur.

 

jaranera.jpg

  Yucatan

IKOOTS ou Huaves

Les femmes portent encore de longues et larges jupes rouges ou bleus, elles vont nu-pieds et portent des tuniques courtes sans manches aux dessins géométriques.

TARAHUMARAS

Les femmes portent des chasubles multicolores, pagnes triangulaires, le front est ceint d'un large bandeau. 

tarahumaras13 cusarare creel mab                                                     Tarahumaras

 

TZOTZILES

joven-tzotzil-pop.jpg

jeune tzotzile

 

Les femmes Tztotziles portent des jupes noires en laine tenues par une ceinture de couleur, une chemise de satin de couleur vive, le col des chemises est brodé à la main. Leurs cheveux sont nattés avec des rubans de couleur également.
Les hommes portent des sarapes de laine blanche ou noire serrées à la taille par une ceinture de cuir.

TOJOLABALES

Pour les femmes : jupe aux couleurs vives, décorées de dentelles et de rubans en couleur.

Chemisier avec des rubans brodés. Elles mettent des chiffons de la même couleur que leurs jupes sur leurs cheveux.

Seules les femmes célibataires peuvent décorer ses derniers.

Elles sont chaussées de sandales.

 

899865.jpg               899876.jpg    

Estampes costumes Tojolabales Catherine Volk

SERIS

Hommes et femmes portent les cheveux longs; tressés pour les célibataires.

Les hommes portent un tablier sur leur pantalon, les femmes ont des jupes longues et des chemisiers aux manches longues également.

Toute leur vie est basée sur la couleur, leurs tenues aux couleurs vives les fait distinguer lorsqu’ils naviguent sur la mer.

YAQUIS

Les femmes yaqui se voilent la tête, les épaules et le visage avec un voile ou mantille nommé jiniam.

 OAXACA

 Dans la région Amuzgo, les femmes portent des huipils blanc naturel retombant jusqu’aux chevilles, enrichi de larges bandes horizontales ornées de motifs brochés fleuris

 

triqui_3.jpg  

Triquis de San Juan Copala

 MIXTEQUES

 Les femmes portent une longue jupe à rayures foncées bleues et rouges enroulées comme un sarong.

mixteques_oaxaca_mab.jpg                                         

mixtèques Oaxaca

PUREPECHAS

 La jupe nommée enredo est froncée, parfois plissée, enroulée atour de la taille à la manière d’un pagne et ajusté d’une ceinture tissée. Porté sous un huipil, l’enredo peut-être invisible.

puré

 purépechas

LACANDONS

 Vivant au cœur de la forêt tropicale, ils ne portent qu’une longue et légère tunique blanc cassé.

lacandons2.jpg

  lacandon

Petite vidéo ci-dessous sur le costume des ethnies signée bibi

 

SOURCES : reve mexicain, wikipédia et sur le net

 

Caroleone

mexicanmanwithsomreroballoon

Article édité la première fois le 15/10/2011

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Savoirs des peuples 1ers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Ils sont très élégants ces mexicains dans le Charro de Jalisco, les femmes sont fortes en broderie et je vois que la couleur y joue un rôle très important. J’aime beaucoup le Poncho car c’est le<br /> vêtement le plus célèbre du Mexique, j’adore ce mélange de couleurs vives.<br />
C
<br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour Marine,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Oui en effet c'est élégant et coloré et toujours très travaillé comme tout ce qui est artisanal. Le Mexique est un pays qui regorge de richesses culturelles et d'identités indigènes qui sont le<br /> terreau de ce pays.<br /> <br /> <br /> J'aime beaucoup pour ma part toutes les sortes de huipils brodés différemment selon les régions et les ponchos évidemment.<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caroleone<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Biensur, des idées! Amènes les en Corse, on les lachera dans le maquis et on les récupèrera quand ils saurons fabriquer le broccio<br />
C
<br /> <br /> C'est un bon plan ça....<br /> <br /> <br /> Ils fabriquent du broccio dans le maquis ? ça m'intéresse.<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Joyeux programme! je te conseille l'envoi de purée CHEZ TOI, si tu veux revoir les parents de temps en temps!<br /> <br /> <br /> En Corse, on dit Mina, c'est mignon aussi.<br /> <br /> <br /> Bises, Mamita, au tricot!<br />
C
<br /> <br /> Oui, pas de problème, je n'ai pas une maison digne du palais des glaces de Versailles....avec mes chats ce serait drôle !<br /> <br /> <br /> Mais tu vois le côté cool aussi c'est que si tu apprends trop de bêtises aux petits quand tu les gardes, hébé, tu les gardes moins souvent et ça c'est la liberté des mamitas qui ont déjà élevé<br /> leurs zenfants à elles.....<br /> <br /> <br /> Oui Mina c'est mignon aussi mais ce qui est drôle quand j'ai dit à mon mari que j'avais mon nom et qu'il était celui-là, il a dit : c'est ça et moi on va m'appeler Pépito !!!<br /> <br /> <br /> Rien que pour ça, je garde mon nom et je courre trouver un chapeau mexicain pour le pépito !!<br /> <br /> <br /> Le tricot, non, c'est mort depuis des lustres, comme la broderie et le dessin.....je veux bien encore faire de la pâte à sel mais pour habiller les gamins c'est un peu rêche.<br /> <br /> <br /> Tu vas bien me trouver des idées sinon ?<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br />  je suis certaine que tu meurs d'envie d'être grand mère et d'avoir un petit à cajoler, vetu ou non d'un huipil!<br />
C
<br /> <br /> Ah! oui, ça je suis prête !!<br /> <br /> <br /> D'ailleurs j'ai déjà choisi mon nom : mamita <br /> <br /> <br /> Et puis ma coiffure pour ne plus à avoir à colorer mes cheveux qui commencent à devenir blancs : des dreads !<br /> <br /> <br /> C'est ma fille qui a eu cette idée, en plus, c'est cool avec les dreads tu n'as plus à les laver non plus !<br /> <br /> <br /> Alors on pourra me dire aussi : mamie dread <br /> <br /> <br /> Mes enfants le savent, si j'ai de temps à autre mes petits enfants, il iront en manif, avec le mini keffieh et le mini tee-shirt ou du Che ou de Marcos.<br /> <br /> <br /> D'ailleurs, je vais commencer ma garde-robe pour eux.....<br /> <br /> <br /> Ce que je n'ai pas fait avec mes enfants en matière de formatage, je le ferais avec mes petits-enfants, et puis, je leur apprendrais les gros mots, les bêtises, la peinture avec les mains et les<br /> pieds, sauter à pieds joints dans les flaques d'eau, ne pas faire son lit, fabriquer des boulettes de pain et les lancer sur le grand-père( il est habitué déjà), envoyer les petits pois avec sa<br /> fourchette, faire des batailles de purée etc...que des joyeusetés que l'on interdit tout le temps aux petits. Et pourtant c'est constructif <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Voilà le programme de mamita Caroleone....qui quenveut ?<br /> <br /> <br /> Ma fille est d'accord......<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> BRAVO Caro pour la très jolie réalisation de la video. En plus c'est une bonne idée de présenter les costumes "en couple".<br /> <br /> <br /> Quand au choix de Norah Jones, excellent, j'aime beaucoup ce qu'elle fait et c'est avec Joan Baez une des rare voix féminine que j'apprécie!<br /> <br /> <br /> J'avais déjà vu ton article lorsque tu l'as mis en lien il y a quelques temps, et ça m'a bien plu de le revoir.<br /> <br /> <br /> Bises<br />
C
<br /> <br /> Je suis toute surprise d'avoir touché quelqu'une avec ma vidéo <br /> <br /> <br /> Je suis bien contente alors et si la musique te plait super, je n'ai pas trop le choix dans ma banque de musiques, il faudrait que j'en enregistre d'autres, car ça des CD j'en ai un paquet mais<br /> ils ne sont pas dans le PC !!<br /> <br /> <br /> Tu as bien aimé aussi Dee Dee bridgewater hier non ?<br /> <br /> <br /> Sinon, tu as vu ces beaux huipils brodés différents selon les ethnies ?<br /> <br /> <br /> J'ai failli acheter un ensemble pour bébé lorsque je suis allée à Paris au RV des navajos et du café zapa, un mignon petit ensemble maya huipil et bloomer, mais mince je n'ai pas de bébé fille<br /> pour l'offrir. Et je ne veux pousser ma fille à la consommation, non mais !!<br /> <br /> <br /> Voilà<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />