C'est ça aussi la honte en sarkozie : enfants rroms laissés à l'abandon par la police

Publié le 7 Mars 2012

 

 Cela a commencé ce matin par un coup de fil d'une copine militante d'une asso qui prévenait de l'encerclement d'Astria. Les adultes présents ont été emmenés en garde à vue - ils y sont encore. L'après-midi avec une des adultes restantes nous avons récupéré tous les enfants, les siens et ceux d'un couple de sa famille qu'elle était autorisée à emmener.

 Quelles qu'en soient les raisons qui avaient amené le déploiement de force du matin, voir la mise à sac du campement, du contenu des cabane et caravanes a été un choc, surtout pour les enfants et les adultes restants. Ils se sont mis au travail de nettoyage avec un courage et une dignité indescriptibles.


 Une fois un semblant d'ordre remis nous sommes partis. Au dernier moment, l'un d'entre nous a accepté de faire une course pour une des femmes présentes. C'est ainsi qu'il a pu voir arriver des voitures de police chercher deux femmes qui le matin se trouvaient au COS PADA pour les emmener à leur tour à l’hôtel de police. Les policiers ont choisi de laisser 8 enfants de 2 ans à 12 ans seuls. Ils ont emmené la mère de quatre enfants, la grand-mère d'au moins les quatre autres, en laissant ces huit enfants tout seuls.


 "Conseil de guerre" à différents niveaux. Le directeur de cabinet de la mairie de Bègles saisi a fait le nécessaire pour que les enfants soient confiés aux services sociaux. Il est venu sur place un grand moment. Nous avons attendu lde nouveaux policiers qui n'ont rien trouvé de mieux que de nous demander de prendre les enfants en charge. Refus de notre part. avec une lenteur désespérante - il fallait trouver des sièges auto... entre autres, le départ a finalement eu lieu pour... l’Hôtel de police "pour signer des papiers" avant le placement au foyer. Les petits endormis - à force de pleurer parce qu'on les avait arrachés à leur mère qui hurlait son désespoir - ont été portés dans les voitures. Les enfants dorment-ils ce soir ? Quatre d'entre eux pourraient retrouvaient demain leur mère à sa sortie de garde à vue. Pour les quatre autres dont les parents étaient en voyage cela pourrait être plus difficile. Ces enfants n'étaient pas seuls, les personnes vivant sur ce campement appartenant à la même famille.


 Demain, les deux grandes vont demander à aller en cours à Pablo Neruda. Que va-t-il se passer? Jeudi, les enfants vont -ils tous retrouver le chemin des écoles dans lesquelles ils avaient été inscrits et dont on suivait la scolarité ?


 Ce soir se sont retrouvés à Astria, des militants de Procom, la LDH, RESF33. MDM était présent.


 Nous n'étions pas nombreux, mais nous étions là.


 Parmi les média prévenus, seul FR3 nous a rejoint pour une interview devant l’hôtel de police puisque c'est d'abord là que les enfants ont été emmenés. L'information inouïe va circuler : des policiers ont pu laisser huit enfants de moins de douze ans seuls lors de l'arrestation de membres de leur famille.


 O T

 

 

_______________________________________________

Resf.idf@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf.idf

 

 

 

 

 


 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Roms gitans manouches

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article