Brésil : Un enfant indien AWA brûlé vif par les bûcherons

Publié le 24 Janvier 2012

 

 

 

Ils ne sont plus qu'une soixantaine d'AWA à vivre encore traditionnellement de leurs coutumes, mais ils sont encore trop aux yeux des pilleurs bûcherons à l'appétit dévorant et aux habitudes assassines.

Ce peuple est l'un de ceux que je défends avec ferveur, il fait partie de mes chouchous, comme moi, je vous invite à vous sentir concernés par leur devenir.

En parler autour de vous, signer les pétitions, diffuser les campagnes de SURVIVAL sur facebook ou les réseaux sociaux, adresses mail, tout ceci contribue sans pour autant sortir son porte-monnaie à mobiliser l'opinion publique.

 

PENSONS AUX AWA......PARCE QU'ILS LE VALENT BIEN !!

 

Merci d'avance

 

Caroleone

 

 

 

 

awaonloggersroad_article_column.jpg

 

                                Des Awá voyagent le long d'une route ouverte par les bûcherons.
                                                                                            © Uirá Garcia

 

 

Des bûcherons ont envahi le territoire des Indiens awá isolés en Amazonie, l’un d’entre eux aurait été brûlé vif.

Selon l’ONG brésilienne CIMI, des Indiens guajajara qui vivent également dans la région, ont découvert le corps brûlé d’un enfant awá dans la forêt après une attaque de bûcherons.

Clovis Guajajara, qui rencontre parfois des Awá lorsqu’il chasse dans la forêt, ne les a pas revus depuis l’attaque et pense qu’ils ont fui.

La FUNAI, le département des affaires indiennes du gouvernement brésilien, a annoncé à Survival qu’elle avait ouvert une enquête sur ces faits, mais n’a pas encore confirmé le décès de l’enfant.

On estime qu’une soixantaine d’Awá isolés vivent dans cette partie du nord-est de l’Amazonie brésilienne – ils sont l’un des derniers groupes de chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil. Les Awá dépendent étroitement de leur forêt pour survivre. Mais leurs territoires, qui subissent l’invasion massive et illégale des bûcherons, connaissent actuellement le taux de déforestation le plus élevé d’Amazonie. Plus de 30% de l’un d’entre eux a déjà été détruit.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Indiens awá du Brésil dépendent de leur forêt pour leur survie mais la déforestation intensive menace gravement leur avenir.

Luis Carlos Guajajara a déclaré à Survival aujourd’hui : ‘Les Awá isolés de la région subissent la pression constante des bûcherons. Leur présence est très dangereuse et les Indiens sont terrifiés’.

Les Awá ont récemment été victimes d’une série d’attaques brutales et les bûcherons ont menacé les Indiens de les tuer s’ils retournaient dans la forêt.

Survival fait pression sur les autorités brésiliennes pour expulser les bûcherons des territoires awá avant que la déforestation ne mette davantage leur vie en danger.

 

 

 

braz-awa-fw-2001-361-crop_article_column.jpg
Takwarentxia, un Awá, et son singe

 

 

 

 

Les  AWA sur cocomagnanville

 

 

 

 

 


 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #indigènes et indiens, #ABYA YALA, #Brésil, #Répression

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
c'est ignoble !! pauvres indiens !!!ce sont des étres humains ,on ne peut pas en dire autant des bucherons ,chercheurs d'or etc !!
C
bruler vif un étre humain ,c'est ,vraiment ,de la barbarie !! comme si les indiens n'étaient pas des étres humains !!!! ignoble !!
C
C'est la triste réalité de ses malheureux ainsi que des autres peuples qui ne veulent pas céder leurs territoires.