Bernard Lavilliers, POSSESSION......un peu d'histoire

Publié le 23 Novembre 2010

Depuis quelques jours que j'écoute cette version de Bernard Lavilliers, je viens enfin de trouver de quelle reprise il s'agit:

 

Voici la version de Bernard, puis celle de Mercedes Sosa, disparut il y a quelques temps, puis encore, celle que je connais le mieux, celle de mon pianiste préféré Giovanni Mirabassi : toutes versions plus belles les unes que les autres pour conter cette histoire :

 

 

Alfonsina Storni
 
 
 
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alfonsina Storni Martignoni est une poètesse du postmodernisme argentin née le 29 mai 1892, Sala Capriasca en Suisse - et décédée le 25 octobre 1938, playa de La Perla, Mar del Plata en Argentine.

 

Biographie

Elle est fille d'un industriel-brasseur argentin née à Lugano et arrive avec ses parents à l'âge de quatre ans en Argentine. Alfonsina Storni devient comédienne et auteur A vingt-quatre ans elle publie un premier recueil Ecrits pour ne pas mourir...

Souvent définie comme féministe au pays du machisme, elle est à la fois institutrice pour enfants attardés, égérie des bibliothèques populaires du Partido Socialista de Buenos Aires, et journaliste sous le pseudonyme de Tao Lao. Dès 1920 elle côtoie Borges, Pirandello, Marinetti..., rencontre Federico García Lorca... La poésie de la dame brune se voile d'une douce et terrible noirceur, jusqu'à se laisser presque toute envahir par deux images incessantes : la mer et la mort, la mort et la mer, leitmotiv d'une inondation lente et inexorable des flots noirs, de Frente al mar (1919) à Un cementerio que mira al mar (1920), ou encore Alta mar (1934), et jusqu'au rêve prémonitoire Moi au fonds de la Mer...C'est ainsi d'ailleurs, atteinte d'un cancer en octobre 1938 qu' Alfonsina Storni s'installe pour la dernière fois dans un hôtel de Mar del Plata. Et se suicide comme dans ses poèmes.

Ce tragique suicide inspira la chanson Alfonsina y el mar, de Ariel Ramírez et Félix Luna, qui est interprétée par de nombreux musiciens et chanteurs de langue espagnole dont notamment Mercedes Sosa, Nana Mouskouri, Miguel Bosé et Maurane_(chanteuse).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chanson du monde

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Bonjour Patrick,


Je suis contente de t'avoir fait découvrir ce grand pianiste talentueux qu'est Giovanni, on ne s'en lasse pas et je suis contente également de ta visite.


Pourrais-tu me donner le titre de la chanson d'elvita sur Alfonsina, cette chanteuse me plait bien c'est clair .


Amicalement


caroleone



P


Merci de m'avoir fait connaître ce pianiste exceptionnel Giovanni Mirabassi et ses versions instrumentales de jazz très inspirées. Un moment de bonheur après Lavilliers, Maurane sans oublier la
chanteuse vénézuélienne Elvita Delgado que je t'invite à découvrir dans Alfonsina.J'ai presque toutes les versions d'Alfonsina de par le monde. 



B

écoutez la version d'avishai Cohen sur son CD Aurora...


C

non, je ne la connais pas mais j'essaie de m'enrichir...