"39 49" Attention ça va couper !

Publié le 12 Novembre 2009

Les comités de chômeurs de Rennes se sont donnés rendez-vous ce matin pour bloquer une plate-forme téléphonique dans une agence Pôle emploi et par la même occasion discuter avec des chômeurs et résoudre, si possible, collectivement les problèmes de radiation, suspension, etc.


Munis de casseroles et de thermos de café, nous avons déambulé dans le Pôle emploi à notre guise. Le directeur d’agence ne s’est pas opposé et une fois la plate-forme trouvée (dans les étages), il a gentiment demandé à l’agent de sortir et de ne plus répondre. Ayant pris possession du bureau, nous nous sommes divisés, une partie redescendant pour differ des tracts et discuter avec les chômeurs et les conseillers, une autre restant occuper la plate-forme avec le directeur qui souhaitait répondre à nos revendications. Un long dialogue de sourds s’engageait. Cette discussion n’ayant pas suffit, on nous a envoyé le directeur départemental adjoint pour la deuxième heure. Celui-ci a craqué un peu plus rapidement sur la question du flicage des papiers.


Nous en avons profité pour appeler le directeur régional pour lui notifier l’occupation car apparemment il n’était pas au courant. Devant notre refus de décamper, ils ont fermés l’agence 45 minutes avant sa fermeture. Le temps de nous réunir et nous avons quitté les lieux.





Le tract diffusé :

"3949"

Attention ça va couper !

Symptôme de la crise que traverse actuellement Pôle emploi, nous venons de vivre une semaine de grève d’une partie non-négligeable de son personnel.

Ces quelques 40% estiment que leurs conditions de travail ne sont pas satisfaisantes, ce qui les empêche de rendre un service de qualité aux usagers, voir même transforme ce service en tout autre chose :


.Flicage des usagers et du personnel avec le suivi mensuel obligatoire


.Harcèlement du chômeur avec l’offre raisonnable d’emploi


.Gestion comptable des êtres pour atteindre des objectifs, mais lesquels ?


.Paillasson pour des boites d’intérim gourmandes


.Collaboration à la nauséabonde chasse aux sans-papiers


Cette déshumanisation rampante s’affiche clairement dès l’entrée à Pôle emploi.

Notre premier contact ne se faisant plus qu’avec un téléphone et une machine vocale à qui l’on parle, et que l’on finit par confondre avec les conseillers humains, tant l’écoute et la compréhension semblent absentes de cette plateforme.


Nous voulons être conseillés et non baladés !


Nous voulons un véritable accompagnement adapté à chacun et non un accès standardisé !


Nous refusons la substitution d’un véritable accueil physique par un ersatz coûteux, peu pratique et discriminatoire.


Nous refusons d’être des victimes ! Nous prenons la parole ici comme dans plusieurs villes de France, où des actions similaires sont menées, avec comme proche horizon une grande

marche des chômeurs et précaires du 20 novembre au 5 décembre.

 


Quelques numéros directs pour contacter les Pôles emploi, pour exprimer sa colère, pour pouvoir joindre un conseiller directement et rapidement en cas de radiation ou encore pour remercier le directeur régional de sa bonne gestion ( les usagers étants selon lui satisfaits du service rendu par pôle emploi).


Revendications du Mouvement des Chômeurs et Précaires en Lutte de Rennes


  Arrêt des sanctions et radiations, aussi bien humaines qu’informatisées


  Abrogation de l’Offre Raisonnable d’emploi, pour la liberté de choix de son emploi


  Suppression du suivi mensuel obligatoire, pour une information sur les droits et un accompagnement librement choisi à un rythme déterminé par les usagers et selon la disponibilité des conseillers


  Inconditionnalité du RSA, à partir de 16 ans, doublement du RSA socle, pas de RSA "chapeau" au dessous du SMIC, augmentation générale des bas salaires, rétablissement et extension des droits connexes (allocations logement, CMU, transports gratuits...)


  rétablissement de l’accueil humain dans les Pôle Emploi, ainsi que des lignes directes (suppression du 3949)


  Mise à disposition par le gouvernement et Pôle Emploi d’une information fiable, claire et indépendante sur les droits des allocataires, les politiques de l’emploi, les lois et décrets en vigueur et en projet


  L’arrêt de la sous-traitance et de l’externalisation des services du Pôle Emploi à des opérateurs privés


  La liberté d’information et de parole dans les Pôle Emploi (arrêt des expulsions par la direction ou la police.)


  La suppression des "lampes bleues", ce dispositif de traque des sans-papiers


Mouvement des Chômeurs et Précaires en Lutte de Rennes
22, rue de Bellevue, 35000 Rennes


mcpl@gmail.com

 

  Lettre ouverte de quelques précaires aux conseillers de Pôle Emploi

  Pour un mouvement des chômeurs et précaires à Rennes et ailleurs

  Rien ne sert de courir, il faut tout remettre à plat ! Chômeur(euses), précaires, entrons en résistance !

  Face aux rapaces, ne faisons pas les autruches : 2800 euros de RMI récupérés par l’action collective à Ploërmel

  Présupposés, revendications et actions. Mouvement des Chômeurs et Précaires en Lutte de Rennes, Le sabot, N°4


  De l’énergie pour nos luttes, la direction d’EDF Rennes occupée.

  La GRÈVE DES HAMSTERS. Quelle politique pour nous sauver de l’économie ?, MCPL, Rennes


  Précaires, chômeurs, desserrons nous la ceinture. Blocage de Speed Rabbit à Rennes.

  Autoréduction chômeuse et précaire aux Galeries Lafayette à Rennes

  Nous sommes tous des mauvais chômeurs ! Mouvement des chômeurs et précaires en lutte de Rennes


  De l’autre côté du miroir. Perspectives de fraternisation entre chômeurs et "conseillers à l’emploi", Le sabot, outil de liaison locale sur Rennes et ses environs, n° 2, 2008



Paris, Montreuil : Deux Pôle emploi occupés, ça ne va pas À trois, bloquez moi tout ça !

Pôle emploi mis en quarantaine à Lyon


Ile de France :

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP


Accueil et informations sur le régime d’assurance-chômage des intermittents du spectacle
Lundi de 15h à 18h
Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap@cip-idf.org

Permanences précarité


Lundi de 15h à 17h30.


Adressez témoignages, analyses, questions, récits d’action, infos utiles à


permanenceprecarite@cip-idf.org

À la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e
M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rédigé par caroleone

Publié dans #PolitiqueS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article