Sauvons Mumia !!

Publié le 14 Avril 2009

Communiqué

NON au déni de justice, NON à l'exception Mumia !





La Cour Suprême des Etats-Unis vient de refuser de donner une suite
favorable au recours de la défense de Mumia Abu-Jamal demandant la tenue
d'un nouveau procès. Ainsi, la plus haute juridiction américaine entérine
définitivement le déni de justice dont le journaliste noir-américain est la
victime depuis 27 ans, et ce au mépris de la Constitution des Etats-Unis qui
garantit à chaque citoyen le droit à un nouveau procès dès lors qu'un candidat
est écarté de la sélection d'un jury selon des critères raciaux. Or, dans le cas
de Mumia Abu-Jamal, la quasi-totalité des candidats afro-américains ont été
récusés par le Ministère Public lors du procès de 1982. In fine, le Jury qui a
prononcé la sentence de mort à son endroit était composé de dix jurés blancs
et seulement de deux jurés noirs. A l'évidence, le délit de racisme ne peut être
mieux caractérisé.

La Cour Suprême ne s'est toutefois pas encore prononcée sur le recours de
l'accusation (Ministère Public de Pennsylvanie) demandant l'annulation de la
décision de la Cour d'Appel Fédérale qui, en mars 2008, avait suspendu la
condamnation à mort tout en maintenant la charge de culpabilité. Dans
l'hypothèse où la Cour Suprême confirmerait la décision de la Cour Fédérale,
un nouveau jury serait sélectionné mais uniquement pour requalifier la peine
(perpétuité ou sentence de mort). Si la Cour Suprême annule la décision de la
Cour Fédérale, Mumia sera condamné à mort. Dans les deux cas, il n'y aura
désormais plus aucun recours judiciaire possible sur le fond de l'affaire et
Mumia serait définitivement condamné à mourir en prison.

Barack Obama laissera-t-il bafouer si gravement les droits humains et les lois
de son propre pays ? L'heure n'est-elle pas venue pour les Etats-Unis de
tourner la page du crime d'Etat qu'est la peine de mort comme l'y invite la
résolution de l'ONU appelant à un moratoire universel ? Deux questions qui
interpellent directement le nouveau Président en recherche d'image plus en
phase avec les problèmes du monde et des peuples.

Dans l'urgence, il a eu lieu de mobiliser les opinions publiques aux Etats-
Unis, en Europe et partout dans le monde pour dire non au déni de justice qui
prive Mumia de son droit élémentaire à défendre son innocence et à recouvrer
la liberté.

En ce sens, UN RASSEMBLEMENT sera organisé à Paris le
MERCREDI 22 AVRIL à 18h Place de la Concorde (face au
Consulat des Etats-Unis). Une délégation de personnalités et
d'élus se rendra à l'Ambassade américaine.




Paris, le 7 avril 2009.
Le Collectif Unitaire National
de soutien à Mumia Abu-Jamal









Rédigé par caroleone

Publié dans #prisonniers politiques, #Mumia

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Alors Obama va t-il comme avec la levée du blocus à cuba, baisser les bras pour ne pas se faire mal voir !!
Le déni de justice pour racisme pourtant devrait le toucher !!