Pouchkine , Les trois sources

Publié le 20 Décembre 2008

 LES  TROIS SOURCES

ALEXANDRE POUCHKINE  






                                        



Dans la steppe infinie et morne de ce monde
mystérieusement trois sources ont jailli;
la source de jouvence, vive, impétueuse,
s'épanche à gros bouillons, miroitante, chantante.         
Celle de Castalie offre une onde inspirée
à la soif des bannis dans le désert du monde.
La dernière, glacée, est celle de l'oubli,
plus suave qu'une autre aux brûlures du coeur.












Rédigé par caroleone

Publié dans #La poésie que j'aime

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article