Mobilisons -nous pour la paix, il en est encore temps !!

Publié le 20 Août 2008


Vous n'en avez pas marre de toutes ces guerres ?

Vous n'en avez pas marre de toutes ses morts causées pour le fric ?

Vous n'en avez pas marre de toutes ses peines et de toutes ses misères que subissent les plus humbles ?

Vous n'en avez pas marre de toutes ses discriminations sexistes, racistes et j'en passe ?

Vous n'en avez pas marre du chacun pour soi ?


Vous n'en avez pas marre de regarder comme des moutons la guerre arriver au pas de votre porte, le chômage vous chatouiller les orteils ?

Vous n'en avez pas marre de lire et d'entendre des médias corrompus ?

Vous n'en avez pas marre de travailler pour ne rien gagner et tout donner aux capitalistes ?

Vous n'en avez pas marre de cette vie de labeur, de cette vie sans vacances, sans sorties, sans culture ?

Vous n'en avez pas marre de vous poser la question: comment vais-je me soigner , comment vais-je payer mes factures, comment vais-je finir mes fins de mois ?

Vous n'en avez pas marre de voir l'avenir de nos jeunes complètement obturé ?

Vous n'en avez pas marre de voir tous ces capitalistes se régaler de leurs victoires ?

Vous n'en avez pas marre de voir bafouer le respect de la laïcité et les droits de l'homme ?


Vous n'en avez pas marre d'être pris pour des pigeons ?


Et bien , moi, j'en ai marre et j'invite toutes celles et ceux qui me rejoignent dans cet état d'esprit à se mobiliser dès la rentrée dans chaque mouvement, dans chaque lutte d'émancipation des peuples,

 POUR LA LIBERTE,
 POUR LA DEMOCRATIE,
POUR LA PAIX,
 POUR LA LAICITE.
POUR  LE RESPECT DE L'HUMANITE

Chaque combat est une victoire, chaque lutte est déjà une conquête.


Le peuple uni ne sera jamais vaincu !!

EL PUEBLO UNIDO JAMAS SERA VENCIDO

TOUT POUR TOUS !!





Rédigé par caroleone

Publié dans #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alain giraud l ane de crau 31/08/2008 20:00

MERCI CORALEONE POUR TON ENGAGEMENT POLITIQUE
CE CRI QUE TU PORTE NE LAISSERA PAS INDIFFERENT