Guatemala  : Les autorités indigènes demandent de la sagesse au gouvernement d'Arévalo

Publié le 17 Janvier 2024

16 janvier 2024

13h45

Crédits : Eslly Melgarejo

Temps de lecture : 3 minutes

 

Au cours d'une cérémonie maya dirigée par les autorités ancestrales et ajq'ij, ils ont prié pour le gouvernement du président Bernardo Arévalo et de la vice-présidente Karin Herrera ; M. Arévalo s'est engagé à nouveau, ainsi que son cabinet, à œuvrer pour un pays sans marginalisation ni discrimination à l'égard des peuples indigènes.

Par Régina Pérez

À Kaminal Juyú, centre cérémonial situé dans la zone 7, le président Bernardo Arévalo et la vice-présidente Karin Herrera et certains de leurs ministres ont reçu l'énergie de l'univers par les autorités ancestrales et les ajq'ij (guides spirituels) autour du feu sacré, pour demander l'accompagnement des énergies de leurs ancêtres pour le travail du nouveau gouvernement et être reconnaissants pour la nouvelle étape.

La cérémonie tenue à Kaminal Juyú a eu lieu le 4ème jour d'Aq'abal, selon le calendrier maya, et lors de cette cérémonie, le point culminant des 106 jours de lutte et de résistance pacifique contre le Ministère Public (MP) a été remercié, qui s'est terminé par la prise de possession d'Arévalo et Herrera.

Photo par Eslly Melgarejo

Photo d'Emmanuel Andrés

Les autorités ancestrales et ajq'ij ont placé sur le couple présidentiel un collier de fleurs qui symbolise le bonheur, la joie et l'espoir. L’un des slogans de la résistance était « Le Guatemala prospérera ».

Cet acte cérémoniel a été réalisé le deuxième jour du gouvernement Arévalo, après l'investiture, le 14 janvier, qui a été réalisée tardivement en raison de la tentative d'un groupe de députés du Congrès qui ont empêché l'élection de la nouvelle Directive du Conseil.

Rigoberto Juárez, autorité de Huehuetenango, s'est adressé aux dirigeants en leur disant que le peuple était avec eux. "Au nom des 22 nationalités mayas qui habitent ce territoire, au nom des peuples Xinka, Garifuna et métis, vous êtes l'énergie et la possibilité pour ces diversités de se rencontrer", a-t-il déclaré.

Juárez a remercié le duo présidentiel d'avoir répondu à l'appel « parce que ce sont les grands-pères et les grand-mères qui leur donneront la sagesse et l'intelligence pour diriger le pays ».

La vice-présidente Karin Herrera a exprimé sa gratitude pour la cérémonie. "Nous devons commencer par rendre grâce et nous avons un chemin que nous pouvons parcourir ensemble, en nous soutenant mutuellement pour construire ce que vous avez demandé."

« Vous n'êtes pas seuls, nous sommes avec vous » et « Maintenant, nous avons un président et une vice-présidente », furent quelques-unes des acclamations des participants.

Le président Arévalo a souligné que sa responsabilité et celle de son cabinet est de savoir diriger la nation, dans sa diversité, dans la paix et le bénéfice de tous, sans discrimination et sans marginalisation. « Nous allons travailler là-dessus avec vous », a-t-il déclaré.

Merci pour une nouvelle étape

Alida Vicente, autorité indigène de Palín, Escuintla, a déclaré que la cérémonie s'est déroulée en remerciement pour cette nouvelle étape qu'entame le Guatemala, où il y a un espoir de changement et de transformation, ainsi que l'espoir que les peuples indigènes et les secteurs les plus exclus puissent accéder à leurs droits fondamentaux et à de meilleures conditions de vie.

"Demandez que le Guatemala ait un peu de paix, de tranquillité et qu'il puisse commencer cette nouvelle étape du bon pied, avec une nouvelle énergie, en se rappelant que les luttes et la résistance que nous avons menées ont eu la présence d'une puissance supérieure, l'Univers sacré, c'est pourquoi aujourd'hui nous avons remercié la Terre Mère et le Cœur du Ciel », a déclaré Vicente.

Arévalo et Herrera ont pris leurs fonctions de président et vice-présidente du pays après un long parcours depuis le 25 juin, date à laquelle ils se sont rendus au deuxième tour, au milieu des attaques continues du ministère public contre le processus électoral.

traduction caro d'un article de Prensa comunitaria du 16/01/2024

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article