Pérou : Le bureau du Médiateur demande une action immédiate sur le déversement affectant la rivière Marañón

Publié le 17 Septembre 2022

Photo : Bureau du Médiateur

Un nouveau déversement a été enregistré ce vendredi matin, 16 septembre, au kilomètre 55 de l'oléoduc Norperuano.

Servindi, 16 septembre, 2022 - Le bureau du Médiateur a demandé à Petroperu de prendre des mesures immédiates en réponse au nouveau déversement de pétrole signalé aujourd'hui au kilomètre 55 de l'oléoduc Norperuano, qui affecte déjà la rivière Marañon.

Elle doit "identifier le point de déversement, contenir le pétrole et assainir la zone, ainsi que s'occuper des communautés autochtones touchées", a déclaré l'organisme autonome dans un communiqué.

La marée noire a été signalée vendredi matin, 16 septembre, dans le ruisseau Cuninico, dans le district d'Urarinas, dans la province et région de Loreto.

Bien que les villageois aient d'abord essayé de contrôler l'avancée du pétrole en plaçant une barrière, le combustible fossile a atteint l'importante rivière Marañón, a confirmé par la suite le Bureau du Médiateur.

"En plus de cela, [le bureau du médiateur] a récemment appris que les travaux de confinement qui étaient en cours ont été suspendus", a ajouté l'institution dans son communiqué publié à 10h00.

Pour l'organisation, cette situation aggrave la violation du droit à un environnement propre, sain et durable, et met en danger le droit à la santé de la population environnante.

Dans cette optique, ils ont également demandé l'intervention immédiate du bureau du procureur spécial pour les questions environnementales (FEMA) de Loreto, de l'agence d'évaluation et de contrôle de l'environnement (OEFA) et de l'organe de surveillance des investissements dans l'énergie et les mines (Osinergmin).

Ainsi que la municipalité d'Urarinas pour l'évaluation des dommages et l'analyse des besoins (EDAN) et Geresa Loreto pour la collecte d'échantillons d'eau dans les communautés autochtones touchées.

Il convient de noter que ce n'est pas la première fois qu'un déversement se produit dans l'oléoduc de Norperuano En janvier dernier, une autre s'est également produite au kilomètre 59, dans le district d'Urarinas, selon le bureau du médiateur.

En outre, en 2014, le déversement de plus de 2 500 barils de pétrole a endommagé les communautés de Cuninico, Nueva Esperanza, Nueva Santa Rosa et San Francisco.

traduction caro d'un article paru sur Servindi.org le 16/09/2022

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article